Histoire vécue Santé - Maladies > Handicaps      (1128 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai subi une orchidectomie bilatérale

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 4890 lectures | ratingStar_128526_1ratingStar_128526_2ratingStar_128526_3ratingStar_128526_4

J'ai moi-même présenté une quasi-cryptorchidie dans mon enfance et ma jeunesse qui n'a pas été traitée. Mes testicules ne pouvaient pas "descendre" complètement et c'était douloureux. Je devais donc me "serrer" pour les maintenir et éviter la douleur. Quand je me suis préoccupé de ma fertilité, on a évidemment décelé une azoospermie qu'on a essayé de traiter par une stimulation maximale. Sans résultat. On a esayé de "fixer" un testicule au scrotum, impossible de supporter la douleur, je devais le "rentrer" pour ne pas souffrir. Compte tenu du risque de cancer au surplus, j'ai donc subi une orchidectomie bilatérale (castration) et vu les douleurs testiculaires que j'avais connues, je n'ai pas voulu de prothèses. J'ai donc une piqûre mensuelle de testostérone, et l'appréhension de "rencontrer" une femme en raison de mon anomalie. Les antidépresseurs (pour d'autres raisons, en plus de cela) anéantissent depuis bien longtemps toute érection hélas… Mais il n'y avait pas d'autre voie, et comme dit l'un d'entre vous, je suis contraint à être plus chaste qu'un moine ! Evidemment, personne dans mon entourage ne connaît mon problème (hormis l'endocrinologue) et il ne pourrait en être autrement ! Comment pourrais-je avoir des relations avec une femme (hélas pour moi je ne suis pas homo) dans cette situation ? Elle s'enfuirait et se moquerait de moi avec ses copines ! A part cela, j'ai eu une vie sociale et professionnelle de cadre supérieur, alors il faut que j'accepte ma condition.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


128526
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par sortilege19 | le 18/07/16 à 16:27

Bonjour.
Dés l'adolescence,j'étais un exhibitionniste hétéro qui adorait se masturber tout nu devant les jeunes femmes .L'excitation passée, j'avais honte de moi.
Je redoutais la "justice " .
J'avais envie de me faire enlever les testicules pour être libéré définitivement de ma conduite impudique ,mais j'avais très peur des effets de la castration.
Il y a aujourd'hui, un grand nombre d'années que je n'ai plus de testicules.Peut après avoir été castrés,j'ai perdu toute envie de m'exhiber .Comme toute chose a son prix, j'ai pris du poids et des rondeurs .J'ai désormais,une vie très agréable.

Histoires vécues sur le même thème

+++++ la clinique promo de belgique (genk) +++++ mise a jour

image

Bonsoir les filles, Comme promis voici mon récit plus détaillée meme si je ne pense pas apporter des infos bien plus intéressante mais on sait jamais… Pour rappel je me suis fait opérée avec une copine ne meme temps, je partais d'un tout...Lire la suite

Seule... - solitude

image

Bonjour, ce n'est pas ma première inscription sur ce site, je m'étais déjà inscrite avant mais comme je ne venais plus j'ai désactivé mon compte mais là je reviens parce que j'ai besoin de parler de ce qui ne va pas chez moi… Pour commencer,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages