Histoire vécue Santé - Maladies > Handicaps      (1128 témoignages)

Préc.

Suiv.

Problème d'estomac et spondylarthrite ankylosante

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 2395 lectures | ratingStar_132686_1ratingStar_132686_2ratingStar_132686_3ratingStar_132686_4

Pour mon problème d'estomac, La gastrsocopie de contrôle a été encourageante. Il n'y a partiquement plus de trace des groupes d'ulcères qui m'a donné une oesophagite. Je n'ai pratiquement plus de problème de déglutition. Il y a seulement le hoquet qui continue, mais de façon moin intense qu'avant. Le traitement au Pantaloc a bien réussi et je dois le continuer une fois par jour seulement à cause des autres médicaments que je dois prendre. Ça me donne une protection suplémentaire à mon estomac. Tant qu'au reste, on soupçonne que je sois atteint d'une spondylarthrite ankylosante, qui est un rhumatisme dégéneratif que l'on peut que soulager les symptômes. Je dois adapter ma façon de vivre pour m'en faire un ami avec des exercices et des médicaments pour éviter d'ankyloser dans une mauvaise position si je veux continuer à travailler. Ça va faire un an le 29 septembre que je suis en arrêt de travail à cause de mon problème d'épaule. Je ne peu pas retourner au travail tant que cette épaule me fera des siennes. On prévoit une arthroscopie avec distension le 22 octobre. Cette examen va m'orienter à savoir quand je pourrais retourner à mon boulot. L'oesophagite, mes raideurs généralisées, mes engourdissement, le syndrôme de l'angulaire de l'omoplate et mes tendinites sont tous des signes de cette fameuse spondylarthrite ankylosante qui reste à confirmer avec un rhumatologue. La période d'attente de ce spécialiste est de un à trois ans. Alors ne attendant on soigne les autres symptomes et j'essaie d'accepter mon sort que je connais pas mal la suite ayant eu 4 autres membres de ma famille qui en on été atteints de la forme la plus vicieuse à celle qui est le moins. Le pire, comme un de mes oncles, a été la chaise roulante, prothèse totale des hanches, les membres supérieur périphériques ankylosés et le rachise dorsal et cervicale soudé en cyphose sévère qui faisait qu'il ne regardait que le plancher. Mais en sachant ce qui peut m'arriver, je vais travailler fort avec mes thérapeutes pour éviter cette ankylose sévère qui pourrait me rendre complètement invalide si je n'y vois pas assez tot.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


132686
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

+++++ la clinique promo de belgique (genk) +++++ mise a jour

image

Bonsoir les filles, Comme promis voici mon récit plus détaillée meme si je ne pense pas apporter des infos bien plus intéressante mais on sait jamais… Pour rappel je me suis fait opérée avec une copine ne meme temps, je partais d'un tout...Lire la suite

Seule... - solitude

image

Bonjour, ce n'est pas ma première inscription sur ce site, je m'étais déjà inscrite avant mais comme je ne venais plus j'ai désactivé mon compte mais là je reviens parce que j'ai besoin de parler de ce qui ne va pas chez moi… Pour commencer,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages