Histoire vécue Santé - Maladies > Handicaps      (1128 témoignages)

Préc.

Suiv.

Syndrome de poland

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 412 lectures | ratingStar_272334_1ratingStar_272334_2ratingStar_272334_3ratingStar_272334_4
Mon conte préféré ? "le vilain petit canard". Alors salut à tous les beaux. Cygnes de se site (si je compte bien nous serions environ 2000 en. France). J'ai 44 ans et je sais, depuis tout petit, le nom de ma malformation. Il me. Manque le pectoral droit et j'ai la main droite plus petite que la gauche. J'ai toutes mes phalanges mais l'index et le majeur ne se plient pas. Après avoir lu plusieurs histoires de vie, je veux témoigner de la mienne. Qui pourra peut-être raisonner chez d'autres personnes. Le degré de mon handicape est quasiment inexistant. Mais j'ai pu. Découvrir au cours de mon développement personnel que cette différence. M'avait quand même amenée à moins utiliser ma main droite et à faire. Beaucoup plus avec la gauche. J'avais augmenté mon handicape. Depuis. Cette prise de conscience, j'ai changé de main pour des geste quotidien. Comme essuyer la table, ouvrir une porte, me raser, me coiffer et me. Brosser les dents. Ma personnalité a fait que je me sentait différent des autres et je n'ai. Jamais eu de regard désobligeant. Je n'imaginais même pas que les autres. Puisse me regarder d'une drôle de manière. Si j'ai été timide avec les. Filles je ne pense pas que ma malformation y soit pour quelque chose et. J'ai eu plusieurs rencontres amoureuses en prenant confiance en moi, avant de rencontrer ma femme. La pression des médias par rapport à l'image d'un corps parfait est. Sûrement plus forte aujourd'hui, mais je trouve qu'une opération de. Chirurgie pour l'esthétique chez les hommes est quelque chose de violant. Pour l'intégrité de son corps et la malformation n'est pas forcément le. Coeur du problème… J'y vois là, aussi, une certaine forme de sur- Handicape. Pour finir, je vous fait cadeau d'une astuce que j'ai utilisé depuis tout. Jeune pour expliquer ma malformation aux autres : "Quand je grandissais. Dans le ventre de ma mère, j'ai décidé de mettre moins de muscle là, Pour rajouter plus de cerveau là-haut ! " Peut-être sommes nous la prochaine mutation nécessaire a l'évolution. Parmi les millions de mutations en marche tous les jours… À bientôt.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


272334
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

+++++ la clinique promo de belgique (genk) +++++ mise a jour

image

Bonsoir les filles, Comme promis voici mon récit plus détaillée meme si je ne pense pas apporter des infos bien plus intéressante mais on sait jamais… Pour rappel je me suis fait opérée avec une copine ne meme temps, je partais d'un tout...Lire la suite

Seule... - solitude

image

Bonjour, ce n'est pas ma première inscription sur ce site, je m'étais déjà inscrite avant mais comme je ne venais plus j'ai désactivé mon compte mais là je reviens parce que j'ai besoin de parler de ce qui ne va pas chez moi… Pour commencer,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages