Histoire vécue Santé - Maladies > Handicaps      (1128 témoignages)

Préc.

Suiv.

Trisomie et chirurgie esthétique

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 2359 lectures | ratingStar_12685_1ratingStar_12685_2ratingStar_12685_3ratingStar_12685_4

Je n'ai pas vu l'émission ; tant mieux !

J'ai lu ton message le jour où tu nous l'as transmis… mais j'ai du y réfléchir longuement avant d'y répondre ! Tout d'abord, j'ai repensé aux nombreux parents, frères et soeurs d'enfants trisomiques… et aux trisomiques eux-mêmes que j'ai connu lorsque j'ai travaillé à l'ANAHM (Association Nationale d'Aide aux Handicapés Mentaux) il y a quelques années ! Voici mes impressions, après réflexions !

Une chose déjà… merci d'en parler alors que tu n'es pas immédiatement concernée ! Je pense qu'il ne faut pas les faire opérer ! D'abord parce que c'est nier l'évidence !

Si le faciès n'y est plus, la trisomie elle, reste présente et ne s'en ira jamais !

Depuis des années (des décennies ! ) on pousse les trisomiques à donner le meilleur, on en fait souvent des handicapés "modèles" surstimulés… J'en connais d'ailleurs plusieurs qui se déplacent en ville seuls, qui travaillent, qui lisent… mais cette surstimulation rend parfois l'atterissage plus douloureux encore parce qu'il est inévitable que leur progression soit un jour ou l'autre arrêtée ! Au plus ils auront "appris", au plus ils auront mal quand ils seront stoppés dans leur élan ! Les trisomiques sont bien souvent considérés comme des handicapés heureux, handicapés légers, à intégration facile. C'est vrai que d'autres handicaps que j'ai pu rencontrer sont nettement moins "faciles à porter".Revenons à l'esthétique… non, non et non, il ne faut pas les faire opérer ! Les parents qui refusent leurs faciès si typiques refusent le handicap… donc refusent cette part là de leur enfant… je crois que, pour ces enfants qui souffrent déjà dans leur intégrité, savoir que leurs parents refusent cette part là d'eux-mêmes doit encore beaucoup intensifier la douleur ! Le handicap se prend entièrement ou se refuse entièrement ! Personnellement, et pour le reste de la cellule familiale, si j'étais confrontée à ce dilemne, je préfèrerais ne pas avoir à l'assumer ! Mais je choisirais une solution de refus entier (avortement par exemple, si je le savais à temps) plutôt que de pis-aller comme celui que tu évoques ! Quel débat pénible ! Merci !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


12685
b
Moi aussi !
28 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

+++++ la clinique promo de belgique (genk) +++++ mise a jour

image

Bonsoir les filles, Comme promis voici mon récit plus détaillée meme si je ne pense pas apporter des infos bien plus intéressante mais on sait jamais… Pour rappel je me suis fait opérée avec une copine ne meme temps, je partais d'un tout...Lire la suite

Seule... - solitude

image

Bonjour, ce n'est pas ma première inscription sur ce site, je m'étais déjà inscrite avant mais comme je ne venais plus j'ai désactivé mon compte mais là je reviens parce que j'ai besoin de parler de ce qui ne va pas chez moi… Pour commencer,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages