Histoire vécue Santé - Maladies > Hémorroïdes      (108 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'opération Milligan Morgan n'est pas si douloureuse

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 7084 lectures | ratingStar_224336_1ratingStar_224336_2ratingStar_224336_3ratingStar_224336_4
je crée ce nouveau sujet car, avant d'être opéré des hemorroides par la méthode Milligan Morgan, je suis venu sur ce forum et ai été extrêmement effaré par les témoignages de personnes faisant part des souffrances extrêmes ressenties après cette opération, lors de la première selle... Je ne nie pas que la souffrance de ces personnes ait été réelle mais il serait bon également que viennent témoigner ceux pour lesquels cette opération n'a pas été si douloureuse que cela afin de rassurer les futurs opérés. Pour "équilibrer la balance" entre témoignages négatifs et témoignages positifs sur la méthode Milligan Morgan, j'ouvre donc ce nouveau sujet et j'engage ceux pour lequels cette opération n'a pas été si terrible que cela à faire part de leur témoignage. C'est également l'occasion de donner aux futurs opérés des conseils, des astuces permettant de rendre les suites de l'opération moins inconfortables. Les futurs opérés vous remercient d'avance!!! Vous trouverez ci-dessous mon témoignage. Je ne suis qu'à J 10 et je reviendrai peut être vous faire part de la suite de mon aventure dans les jours qui viennent. "j'ai subi une ablation totale des hémos par la technique milligan morgan (réputée très douloureuse)il y a 10 jours et je n'ai pas atrocement souffert. J'ai eu très mal la nuit suivant l'opération et ai donc eu droit à des anti-douleurs injectés par perfusion qui m'ont relativement bien soulagés. Le lendemain j'ai eu mes premières selles. Celles-ci ont tardé à venir: j'avais envie mais cela ne voulait pas sortir, et c'est le contact de l'eau chaude sur mon ventre (j'étais sous la douche) qui a débloqué la chose et j'ai eu alors tout juste le temps de courir jusqu'à la cuvette des WC. Ces premières selles ont été non douloureuses (mais j'ai ressenti des douleurs les minutes suivant celles-ci), mais dans mon cas ce qui a été le plus difficile à supporter a été "l'angoisse de constipation" que j'ai vécu pendant les 4 jours durant lesquels les volumes de mes selles étaient très faibles ce qui m'obligeait à aller à la selle 8 à 10 fois par jour (avec à chaque fois une douleur très supportable). J'avais alors peur d'avoir un petit bouchon m'empêchant d'évacuer normalement (possibilité envisagée par le chirurgien) et cela m'angoissait. Au bout du 4eme jour mes selles ont repris un volume normal et la fréquence de mes passages à la selle est redevenue plus normale. Pour négocier le premier passage à la selle tant redouté je te conseille de suivre le conseil donné par mon excellent chirurgien "lorsque votre corps aura décidé d'expulser des selles, celles-ci sortiront quoi que vous fassiez donc n'essayez pas de vous retenir (ce qui accroitrait la douleur) et laissez les choses se faire". En suivant son conseil je n'ai absolument pas eu mal lors de l'émission de la première selle mais j'ai eu tout de même un peu mal les minutes qui ont suivi. Il est vrai que c'est le corps qui commande: par des spasmes intenses il parvient à son but, l'éjection des selles quoi que tu fasses, donc autant les laisser passer tout de suite!!! J'ai été opéré le mardi à 14h. Impossibilité d'uriner les heures suivant l'opération. Cela n'est revenu dans la nuit qu'à 3heures du matin. Le soir je pouvais déjà marcher. Le samedi je pouvais déja conduire (la fesse droite posée sur un livre posé sur le siège conducteur). Le dimanche j'allais faire mes premières courses. 10 jours après l'opération j'en arrive quelquefois à oublier que j'ai été opéré (douleurs très faibles) et je suis alors rappelé à l'ordre quand je m'asseois trop violemment. Les jours suivant l'opération il arrivait que mon anus se contracte indépendamment de ma volonté ce qui causait des douleurs très intenses mais très brèves. La solution pour atténuer ces douleurs: tartiner l'anus d'une pommade (style mytozil) qui par lubrification facilite le glissement non douloureux des muqueuses les unes sur les autres. Il ne faut donc pas être effrayé par ces oiseaux de mauvaise augure qui promettent des souffrances extrêmes à l'issue de cette opération. Cette opération n'est pas une partie de plaisir, il y a des petites souffrances, mais celles-ci sont limitées dans le temps, peuvent être soulagées par la pharmacopée et le bénéfice apporté par cette opération vaut bien des petits efforts.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224336
b
Moi aussi !
8 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Smart | le 18/10/14 à 15:48

Bonjour a tous,
Merci pour ton commentaire rassurant

Histoires vécues sur le même thème

Rapports avec les belles soeures

image

Quand je me suis marié, j'ai remarqué que mes belles soeures plus agées que moi de 10ans, ont du caractere, on sentons bien mais faut dire que moi, je suis très facile a vivre et gentille, mais ces derniers temps, elles commencent vraiment à...Lire la suite

Parler moi de vos rapports avec vos belles soeure!!

image

Quand je me suis mariée, j'ai remarqué que mes belles soeures plus agées que moi de 10ans, ont du caractere, on sentons bien mais faut dire que moi, je suis très facile a vivre et gentille, mais ces derniers temps, elles commencent vraiment à...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages