Histoire vécue Santé - Maladies > Hépathites virales A B C      (176 témoignages)

Préc.

Suiv.

Atteint du Sida à 16 ans, mon histoire

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 25867 lectures | ratingStar_22880_1ratingStar_22880_2ratingStar_22880_3ratingStar_22880_4

Bonjour, moi c Sebastien, j'ai 29 ans et je suis un fidele de l emission, je n ai malheureusement pas vue l emission sur ce sujet, et je le regrette car je me sent beaucoup concerne meme si je ne suis pas un enfant du sida mais un ados du sida, j'ai etait contamine a l age de 16 ans lors de mon premier rapport sexuel d" amour" je precise, mon amie avait 25 ans et savait quelle etait seropo depuis 9 ans, enfin ça c encore autre chose, je vous fait la ptite histoire vite fait , 15 jours apres ce rapport, je rentre des cours un soir et chez mes parents ils y a du monde, je m isole dans le salon, devant la cheminee et la je me sent pas bien du tout, j'ai tres froid, ma tete tourne et je sent une arrivee de salive abondante dans ma bouche donc je sort crachet et je decouvre que je crache du sang, j angoisse, je previens ma mere, elle me monte dans ma chambre et 10 minute plus tard, je vomis carrement enormement de sang, et je ne tiend plus debout puis suit blanc comme un mort… LA PANIQUE S EMPART DE LA MAISON et vite on m emmene au urgence de ma ville, et la on nous recoit tres mal et nous dis que c une grippe mal soigne, donc on rentre a la maison et ça recommence de plus belle, je me vide de mon sang par la bouche, on me reconduis au urgence et je vous promet on me renvoie encore, presque en insultant mes parents.DE RETOUR A LA MAISON TRES TRES INQUIET, il se reproduit la meme chose une troisieme fois. TRES EN COLERE ET EN MEME TEMPS INPUISSANT MON PERE ME RECONDUIT A L HOSPITAL et la je m ecroule et tombe dans un coma reactif et me reveille plusieurs jours plus tard a l hopital SAINT LOUIS a paris ou l on m a transfere en helico la nuit ou je suis tombe dans le coma.ET DONC A SAINT LOUIS ON ME FAIT TOUT PLEIN D EXAMENS mais on m a mis dans le service des leucemie car on pense fort a cela, je sort de l hopital 1 mois plus tard encore tres mal et sans savoir ce que j'ai vraiment eu hormis plusieurs petits virus benins et donc je dois venir revoir le medecin tous les 15 jours, ET COMME ON VIT A 1 HEURE DE PARIS, au bout d un moment je dis a mes parents que je peux me rendre a l hopital saint louis, seul en train car je connait tres bien maintenant. Et DONC APRES QUELQUES VISITES arrive ce fameux jour on je rencontre le medecin et la il me dit" j'ai une bonne nouvelle a vous annoncer et une plus mauvaise ", je precise je suis seul venu en train metro etc et j'ai 16 ans, et il me dit donc la bonne c que tous vos petits virus sont partis et la mauvaise c que un autre est apparu et il explique tout, c le sida.HORREUR je m ecroule, je pleur, je ne suis pas tres a la page au niveau sida et dans ma tete c juste sida egal mort. LE MEDECIN ME DIS c mieux d avoir ça que la leucemie, en fait vous avez fait une grosse primo infection voulez vous que je previenne vous parents ? NON MERCI aurevoir.

ET TOUT LE LONG DU RETOUR DANS LE METRO LE TRAIN ETC JE ME CACHE POUR PLEURER MAIS LES GENS ME VOIENT BIEN c pas grave c plus fort que moi, je dois me lacher avant de rentrer a la maison car je sait pas comment faire comment le dire, je crois meme que je vais pas le dire.MAIS LE MEDECIN ENTRE TEMPS A QUAND MEME EU UN REGRET ET A PREVENUE MES PARENTS PAR TELEPHONE.

Je vous laisse imaginer le retour etc ,

Donc mes parents tres fort font style de rien mais je vois bien que ma mere a beaucoup pleurer, ces yeux sont rouges, et mon pere a grise mine ,

CA Y ES G BOUSSILLER MA FAMILLE.

COMMENCE AUSSITOT les traitements et les enmerdes je me retrouve quelques mois apres tout ça porteur d une hepatite c, venue dont ne sait ou ,

JE ME RETROUVE PAUME EN ETUDE CAR JE SUIS SANS CESSE A L ARRET, a l hopital et je baisse les bras, j arrete l ecole, je dois en plus de la tritherapie prendre un traitement pour l hepatite c et me faire des piqure dans le ventre etc. Je perd ma joie de vivre et je deviens tres vite un homme, je ne suit plus l ado que je devrait être, je suis un homme triste renferme qui se met a fumer le joint pour oublier toute cette galere de vie. Les annees passe, pas une ou je suis penard, toutes les annees qui passent apportent leur galeres, je peux pas tout vous citez, juste les principal, donc je passe direct a 25 ans ,

DONC A 25 ANS, je suis encore la, etonne car je pensais pas avoir un jour 18 ans.

Puis 20.

Puis 25.

Je me suis debarrasser pas sans mal de mon hepatite c au bout d un an de traitement, et la a 25 ans on m apprend que j'ai cancer, la maladie de hodgkin.

HORREUR ENCORE UNE FOIS je dois dur jour au lendemain encaisse l annonce et tres vite commencer la chimio, je n ai pas le temps de reagir, juste de pleurer et d avoir peur.

Commence a nouveau 1 annee d horreur de chimio et ensuite 40 sceances de rayon et voila je vais avoir 29 ans, je me demande si j aurais 30 ans ,

Si vous etes arrivee jusqu ici, je raconte mon histoire perso vite fait, pour vous dire que chacun et libre de penser ce qu il veut, mais qu il faut peser c mots, être delicat, et respecter le choix de l autre. APRES CHAQUE PERSONNE VIT DIFFEREMENT AVEC le vih.Moi je sais que personnellement quand je vois ma vie depuis que je suis sero, c que du mal, la maladie, des souffrances, des peurs, des craintes et tout cela pour attendre la liberation de cette torture morale et physique.DONC je peux comprendre les gens qui n accepte pas l idee qu un couple sero concoit des enfants avec un risque meme minimin de transmettre le virus et tout ce qui va avec a l enfant.MAIS EN MEME TEMPS comme je suis concerne, je sais que sero on es comme tout le monde, les envies, les instinct maternelle etc sont les meme .

Voila la ptite histoire, je precise encore cela est mon parcours perso, c loin d être une generalite, beaucoup de gens sero on moins de soucis et le vivent mieux .

J envoie pleins de bisous et de tendresse a tous ces enfants et parents.

Asta lavista.

Sebastien.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


22880
b
Moi aussi !
25 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par idf | le 18/12/13 à 22:20

je te trouve courageux merci d'avoir partagé ton histoire grâce a toi j'aurai une autre idée des personnes séro tu est tellement courageux je sais pas comment tu fais pour avoir encaissé tout ça

Histoires vécues sur le même thème

Examen medical mst

image

Bonjour, J'ai demandé à mon médecin un bilan sanguin dernière ainsi que d'y inclure les mst, juste un contrôle de routine donc. Pas de soucis à priori mais quelques petites choses me font tout de même me poser des questions. Je sais que seul...Lire la suite

Je vais faire ma pds

image

J' ai une maladie auto-immune avec un rhumatisme psoriasique avec en + syndrome inflammatoire. Je ne prends aucun ttt sinon du paracetamol car comme j' envisage une 2ègrossesse je les bloque question ttt, qui sera du style metotrexate ect. Mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages