Histoire vécue Santé - Maladies > Hépathites virales A B C      (176 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ayant une hépatite C et mère célibataire, j'ai peur pour mon enfant

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 26/12/10 | Mis en ligne le 09/11/11
Mail  
| 981 lectures | ratingStar_223407_1ratingStar_223407_2ratingStar_223407_3ratingStar_223407_4
alors on va commencer par une petite presentation, deborah, 27 ans, maman solo d'un ptit boy de 2 ans, nathan, j'ai une hepatite c, genotype 1a transmise par ma maman (qui l'a contracté par transfusion sanguine à l'adolescence youpi...) je vous raconte rapidement (ou pas) mon histoire... donc ma mère a contracté le virus vers 15 ans, s'en est rendu compte à 32 car elle a developé un debut de cyrhose (oups je sais plus l'ecrire), j'avais 12 ans à l'epoque et mère frères 4 et 5 ans... elle nous a fait passer les tests et c là qu'on a su pour moi (mes freres n'ont rien, je prefère moi que eux d'ailleurs). elle a fait le choix de ne rien me dire pour me proteger. à 17 ans, dans la cuisine, ma mère me dit que vu ce kelle a ce serait pas mal que je fasse les tests, 1ère claque! bien sur les resultats n'etaient pas bon, 2ème claque! à ce moment là je ne savais pas que ma mère le savait d'avance... ça je ne l'ai appris qu'il y a 2 ans, et là 3ème claque, j'etais vraiment en colère qu'elle me l'ai caché et ai fait style de rien alors qu'elle savait très bien que j'avais cette merd*!!!! bon maintenant avec le recul, j'ai digéré et je comprend qu'elle me l'ai pas dit à 12 ans, mais bon, ça me reste encore un peu en travers de la gorge... la maladie a toujours dormi, donc rien de special, juste pas une goutte d'alcool (peur qu'une gorgée ne puisse la reveiller), et des tests une fois par ans pour verifier que ça dormait toujours... puis j'ai fait ma vie, on a voulu un enfant, ça a mis du temps mais ça a marché... j'ai revu un hepatologue en pensant qu'il existait un medicament pour eviter de transmettre l'hepatite à mon enfant, encore une claque ça n'existe pas! comme quoi on est jamais assez bien informé! heureusement mon fils n'a rien, je crois que j'aurai pas supporté d'avoir transmi cette plaie à mon fils! puis le temps passe, je me dis que j'ai le temps de faire un traitement plus tard, j'ai dans la tete quelques souvenirs de ma mère et ses effets secondaires, j'ai peur, pas très envie d'y passer... viens l'accouchement, difficile, mais tellement de bonheur m'attend! 2 jours après, la doc me demande par qui je suis suivie pour mon hepatite, j'ai demenagé, je ne suis plus suivi (pas bien je sais), je souri et lui dit que je fais des tests de temps en temps et que c pas grave ça dort j'ai le temps... et là tout mon petit monde s'ecroule, elle me regarde severement et me dit "ah mais non pas du tout, ça ne dort plus, les resultats ne sont pas bon du tout!"... mais ça c'etait pas prevu, je m'effondre, et j'ai peur pour mon enfant que je viens de mettre au monde... j'accuse le coup, durement, très durement... je reprend courage au fil des sourires de mon ange, je pense à lui avant tout et je prend rdv avec un hépato... et là je vais de deconvenue en embuches... je refais mes tests, je me prepare psychologiquement à chaque rdv à commencer mon traitement, mais non il y a toujours un truc qui va pas, fer trop bas, un test oublié, rdv avec un psy (et mon dieu que je voulais pas ça!!!!)... bref, au bout de 8 ou 9 mois je perd patience, je me decourage et puisque visiblement on ne me soutient pas pour avancer dans mon traitement je fais un break et je reprendrai quand je serais prete... de toute façon le doc m'a donné jusqu'à la fin de l'année (2009) pour commencer, mais en me disant qu'il etait important de pas trainer plus... avec le père de mon fils, on etait séparé mais en colloc, j'essayai de refaire ma vie mais dans le sud ct pas possible, trop cher, je craque je rentre chez mes parents... je cherche du boulot, je change de patron je me fixe, je laisse passer la periode d'essai, je trouve un petit nid douillet pour etre bien avec mon fils, j'emmenage... ct pour moi la condition pour repenser au traitement, je voulais etre bien dans ma tete pour pouvoir me sentir plus forte... on y est, j'ai pris rdv pour le 31 janvier, je relance la machine, j'ai peur, mais je me fais violence! j'ai peur pour mon fils, de ne pas etre assez forte physiquement et moralement! j'ai peur d'etre trop fatiguée pour m'occuper de lui (j'ai le souvenir d'avoir vu ma mère finir de monter les escaliers à 4 pattes pour aller se coucher, ben à 12 ans ça marque!)! j'ai peur d'etre trop irracible et de manquer de patience lorsqu'il pleure ou fait des betises! j'ai peur de lui faire de la peine! j'ai peur de lui faire peur! j'ai peur d'avoir des comportements qui ne me ressemblent pas! voilà quelques unes de mes peurs... je suis morte de trouille! j'y pense en permanance!!! alors certes le voir grandir et s'epanouir m'aident à voir un futur meilleur, mais mon dieu que j'ai peur... je ne sais pas trop ce que j'attend en postant ici, je sais que je ne suis pas la 1ère à me lancer dans ce traitemnt, et pas la dernière, je sais que je ne suis pas la seule à avoir peur... mais je pense qu'ici je peux trouver un peu de soutient, et pas juste un espèce de sentiment de pitié... je ne sais pas si vous avez eu le courage de tout lire, mais ça m'a fait du bien de l'ecrire... et si par hasard quelqu'un est comme moi maman solo d'un enfant en bas age et a subit un traitement, pouvait me raconter un peu son histoire ben... ça me ferait du bien je pense...
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223407
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Examen medical mst

image

Bonjour, J'ai demandé à mon médecin un bilan sanguin dernière ainsi que d'y inclure les mst, juste un contrôle de routine donc. Pas de soucis à priori mais quelques petites choses me font tout de même me poser des questions. Je sais que seul...Lire la suite

Je vais faire ma pds

image

J' ai une maladie auto-immune avec un rhumatisme psoriasique avec en + syndrome inflammatoire. Je ne prends aucun ttt sinon du paracetamol car comme j' envisage une 2ègrossesse je les bloque question ttt, qui sera du style metotrexate ect. Mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages