Histoire vécue Santé - Maladies > Mal de dos > Autres      (426 témoignages)

Préc.

Suiv.

Des problèmes de dos à l'âge de 25 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 2495 lectures | ratingStar_121059_1ratingStar_121059_2ratingStar_121059_3ratingStar_121059_4

J'ai 56 ans et depuis l'âge de 25 ans, j'ai des problèmes de dos : sciatiques, lombalgies, etc… Fin 2002 : Arrêt de travail - mon médecin généraliste me fait hospitaliser. Octobre 2002 : 8 jours de clinique avec 2 infiltrations sans aucune amélioration Séances de Kiné-Balnéo Janvier 2003 : 10 jours de clinique pour une ponction lombaire (mon plus mauvais souvenir…) Traitement pour dépression ? Février à Juin 2003 : port d'un corset rigide avec amélioration des douleurs Juin 2003 : examens et consultation d'un neurochirurgien. Verdict : Spondylolisthésis avec urgence d'opérer 17 Juin 2003 : Opération arthrodèse L4-L5-S1 (2 tiges et 6 vis + greffe osseuse) 2 mois après reprise des séances de kiné Avril 2004 : Reprise du travail (à ma demande ? ) en mi-temps thérapeutique. Poursuite des séances de kiné Fin Août 2004 : reprise du travail à temps plein. 2005 : Année complète sans douleurs, sans kiné et… sans médicament !!! Une renaissance !!! Janvier 2006 : faux mouvement très violent en sortant du travail… Retour à mes anciennes habitudes : Kiné + médocs… Début de prise de morphine ; o (Mars 2006 : Arrêt de travail - Radios (le radiologue constate que j'ai été opéré !!! Il est très fort !!! Mais me dit que je ne peux pas passer d'IRM à cause de l'arthrodèse) Nouveau corset rigide pendant 4 mois Juillet 2006 : consultation du neuro-chir qui m'avait opéré : je peux passer un IRM ! Le radiologue n'est pas à jour dans sa formation les tiges sont en titane maintenant !!! Septembre 2006 : je passe enfin l'IRM… Disque L2-L3 écrasé - compression des nerfs Mon médecin m'indique la possibilité de cryo-rhysolise (piqûres sous anesthésie générale et sous scanner) Accord du neuro-chir du CHU pour l'hospitalisation Octobre 2006 : hospitalisation au CHU 8 jours… pour rien car le rhumatologue refuse de faire l'acte pour cause de risque infectieux en présence des tiges de l'arthrodèse… Prescription du fameux médicament Lyrika - une vraie cochonnerie !!! Arrêt au bout de 8 jours. Colère de mon médecin généraliste qui m'adresse à un autre neuro-chir dans une clinique. Décembre 2006 : hospitalisation en clinique 3 jours pour la cryo-rhysolise en L2-L3 (pas sûr de l'orthographe). Amélioration des douleurs au niveau de ce disque Début 2007 : Persistance de douleurs lombalgiques chroniques aigües. Toujours sous morphine à doses élevées (Skenan et ActiSkenan = de 60 à 80mg/jour) et toujours les séances de kiné 2 à 3 fois par semaine. Refus des spécialistes d'intervenir à nouveau à cause de la présence des tiges. Mai 2007 : mon généraliste m'envoie à Bordeaux-Pessac dans une clinique spécialisée (à 300 km de chez moi). Le neuro-chir refuse de m'enlever les tiges car aucune garantie d'amélioration des douleurs… Arrêt immédiat des séances de kiné qui augmentent les douleurs. Juillet 2007 : Sur insistance de mon médecin, nouvelle consultation à Pessac - le chirurgien accepte d'ôter les tiges. Septembre 2007 : Hospitalisation à Pessac Clinique St Martin ? Centre Aquitain du Dos, le 11 Septembre 2007 - Ablation des tiges et vis 15 jours après mon retour, après réduction des douleurs, blocage total du dos (impossible de me coucher même avec l'aide de mon épouse ! ) - Nouvelle augmentation de la morphine + Anti-inflammatoires à forte dose et marche avec béquilles pendant 10 jours. Fin Novembre 2007 : visite post-opératoire à Bordeaux-Pessac. Le chirurgien décèle une anomalie en L2-L3 et veut me faire passer une nouvelle IRM 15 Janvier 2008 : IRM à Pessac et consultation du neuro-chir. : Hernie Discale en L2-L3 + 2 pincements de disques + discopathie dégénérative à tous les étages… La décision d'une opération est réservée à cause des douleurs séquellaires invalidantes consécutives à mes opérations précédentes. Je retourne à Bordeaux-Pessac mi-avril pour la décision de l'opération qui apparaît comme inéluctable à mon médecin. 07 mars 2008 : Rendez-vous anticipé avec le neuro-chirurgien de Pessac : accord d'opérer la hernie discale, mais en faisant une nouvelle arthrodèse en L2-L3 simultanément. 30 mars au 08 avril 2008 : Opération de la hernie avec arthrodèse et greffe osseuse en L2-L3 Gros soucis d'hypertension à cause de l'arrêt brutal de la morphine ? Les douleurs sont toujours présentes ? ;o (Mais mon médecin généraliste ne désespère pas de me voir reprendre un jour le travail ! ;o) Ceci dit, il me faut être très prudent au quotidien, de peur que l'histoire ne se répète…
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121059
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

☼ reprise du sport en aout 2013...objectif en vu ! ☼

image

Oui tu m'étonnes… une de mes amies m'a déjà parlé des frais médicaux aux Etats-Unis (elle y a vécu 2 ans) , c'est ahurissant ! J'espère que ça va aller quand même pour toi et que cette mauvaise période va prendre fin. Citation : Tu as...Lire la suite

Aux pro des observatrices de l'ovulation

image

Coucou. J'ai suivi ton parcours il y a quelque temps et tu as une force incroyable. Je t'ai copié une partie d'un autre post que je fais également remonter le post complet… Bon courage. Biz. Caro. Comment analyser mes glaires cervicales pour...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages