Histoire vécue Santé - Maladies > Mal de dos > Hernie discale      (590 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hernie discale cervicale

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1134 lectures | ratingStar_103435_1ratingStar_103435_2ratingStar_103435_3ratingStar_103435_4

Infirmière depuis 15 ans, j'ai choisi un grand hôpital parisien "réputé" pour ses équipes et ses recherches. Après avoir pris contact avec le neurochirurgien pour un avis sur NBC + très volumineuse hernie C6 C7 avec compression de la moelle + atteinte radiculaire : operation prévue début novembre. Tout s'est bien passé… SAUF QUE LE NEUROCHIRURGIEN S'EST TROMPE D'ETAGE, cela parait incroyable mais c'est ce qui m'est arrivé… j'ai dû être réopérée trois jours plus tard car au final : un disque retiré pour rien et une hernie toujours là !! … on a donc posé une cage-plaque en C5 C6 , non prévue au départ… et simple retrait du disque à l'étage au dessous (tout se petit monde va fusionner) Je commence à aller mieux, je suis à un mois de l'opération mais c'est le flou artistique pour une reprise d'activité… en effet je ne peux soulever de charges (même une simple casserole d'eau) sans ressentir de brulures dans les épaules, ma nuque a perdu en mobilité mais c'est normal car il faut du temps pour récupérer et je devrai faire de la rééducation… malgré tout je ne regrette rien (j'ai attendu deux ans pour savoir que c'était une hernie, j'étais soignée pour de l'arthrose ! ) et à court terme, c'était la paralysie assurée mais surtout, si c'était à refaire je me ferais opérer dans une clinique car j'ai été complètement délaissée sur le plan humain… entre l'anesthesiste qui me lance avant de partir au bloc, devant mon inquiétude "de toutes facons s'il vous arrive quelque chose ce sera votre destin" ! Très intelligent… et la salle de réveil avec aucune intimité : un vrai hall de gare… où les soignants ont passé leur nuit à rire à gorge déployée ! J'ose espérer que cela ne se passe pas ainsi dans tous les hôpitaux mais en ressortant de là j'ai honte pour ma profession et la deshumanisation du corps médical car la douleur n'a pas été prise en compte (j'ai dû réclamer une heure du myolastan afin de soulager mes contractures au réveil) et je n'ai eu aucun réconfort au niveau relationnel après l'erreur commise ! Je suis une fille pleine de vie très souriante, sportive et je suis écoeurée de voir ce que sont devenus certains lieux où l'on est censé "prendre soin" et où la charte du patient hospitalisé n'est aucunement respectée ! Le compte rendu opératoire a été bien "arrangé" en la faveur du neurochirurgien, aussi, et j'ai déjà rencontré deux experts qui ont trouvé ça lamentable… mais je ne laisserai pas tomber… je vais saisir la commission régionale d'indemnisation afin de garantir mon avenir pour d'éventuelles sequelles… et celle de l'hôpital également. Si vous voulez des conseils et/ou savoir où je me suis faite opérer, vous pouvez me contacter. J'ai souvent lu des témoignages, ceux de bibim en particulier, avant l'opération et je suis partie confiante, je ne pensais pas qu'une telle chose pouvait arriver… cette erreur est impossible losqu'on respecte les protocoles opératoires.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


103435
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dilemne: dois je faire piquer mon chien? - medecine veterinaire

image

Bonjour, J'ai vu la date des messages "2006" mais je considère que cette question est éternelle pour toutes personnes détenant des animaux donc je me permets d'y apporter mon témoignage. Je me suis moi-même résigné à prendre cette très...Lire la suite

Neurostimulation medullaire

image

Je le vit comme je peut !!! Ma femme est mes enfants m'aide aussi enormement, sinon de la a dire que une arthrodese est semblable a une chirurgie d hernie discale ben sa na rien avoir, ma premiere operation hernie l5 s1 je n'avait pas eu autant de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages