Histoire vécue Santé - Maladies > Mal de dos > Hernie discale      (590 témoignages)

Préc.

Suiv.

Opération d une hernie discale cervicale

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm
Mail  
| 1890 lectures | ratingStar_259738_1ratingStar_259738_2ratingStar_259738_3ratingStar_259738_4
Bonjour, Je lisais vos témoignages à tous et je tenais à vous laisser le mien : Renverse par une voiture en mai 2008 (j'étais en vélo) , j'ai tape la tete et ma colonne s'est arquée en retombant sur le cote droit, d'après les pompiers c'est un miracle que je n'ai eu aucune fracture de la colone vertebrale ou des cervicales ! Résultat : trauma cranien, ecrasement et pincement de disques, discopathie degeneratives (lombaires) , deux hernie discales au cervicale (c4-c5 et c5-c6) et pour finir une grosse entorse à l'epaule droite. La plupart des bobos ont disparus avec des antalgiques et du repos au bout de 3-4 mois mais une douleur de plus en plus forte persiste au cou. Mon médecin me fait passe une irm qui montre une belle hernie discale en c5-c6. Je pars voir un neuro-chirurgien (en juillet) qui me dis que pour l'instant il n'envisage pas l'opération et qu'avec des antalgiques, des séances de kine voir d'osthéo tout devrais rentrer dans l'ordre. Je suis ses recommandations et je fais 3 séances d'osthéo, un nombre incalculables de kine et je prends toujours des antalgiques (plusieurs traitement différents…). Nous sommes en octobre et La douleur est de plus en plus dur à supporter, elle s'étend maintenant au bras droit et a la poitrine, parasthesie et engourdissement dans le bras droit, je dors de moins en moins la nuit mais mon médecin persiste avec les médocs et me met sous morphine… je passe les fêtes de fin d'année dans cet état avec le morale à -zéro. Début janvier 2009, j'arrete la morphine mon rhumato me fait une infiltration et dans la foulée je reprends le travail en mi-temps therapeutique (3 h par jour). L'infiltration est efficace 5 jours et au bout de 10 jours de boulot je me remet en arret complet tellement la douleur est invivable : le trajet est le suivant : cou - bras - thoraxe. Je dors 2 h par jour en moyenne, je ne pense qu'à la douleur, je me renferme sur moi-même car mes proches ne comprennet pas ce que je vi et je deprime de plus en plus… Fin janvier, je retourne voir mon généraliste en urgence car je commence à perdre des réflexes et de la force dans le bras droit l'engourdissement est de plus en plus important et la parasthesie quasi constante et des crises de spasmophilie dû a la douleur qui m'envoie 2 fois aux urgences. Je suis opere le 25 fevrier 2009 d'une hernie discale discale (c5-c6). Ablassion de l'hernie et pose d'une cage. Dés le lendemain je ressens les premiers effets de l'operation surtout dans le bras droit (comme s'il avait était libere, debloque…) , le même jour plus de douleur au thoraxe, plus de fourmis dans les doigts mais par contre impossible de parler (à cause de l'intubation) mal au cou quand même et douleurs dans le bras… gauche. 3 jours après l'operation je rentre chez moi et j'ai pour consigne un repos COMPLET pendant 1 mois avec des soins infirmiers pendant 10 jours. Aujourd'hui je n'ai plus aucun problème aux bras et au thorax, je dors de mieux en mieux même si les 3 premières semaines sont assez difficiles. La seule difficulté c'est le matin où je suis assez engourdie au niveau du cou et du dos (1 h 30 en moyenne pour que tou rentre dans l'ordre) , je suis toujours en arrêt et je porte encore la minerve lorsque je monte en voiture, je ne conduit pas car les mouvement du cou sont encore très limite, je devrais commence la rééducation d'ici une dizaine de jours. Voila mon histoire, j'ai voulu être le plus précis possible car lorsque j'avais mal avant l'opération je cherchais des témoignages de cas similaires, je ne trouvais personnes qui racontait chronologiquement leur parcours qui les a pousse à se faire opéré. Le seul conseil que je vous donnerait c'est d'écouter votre corps, vos douleurs. Aucun médecin ne pourra savoir à quel point vous avez mal. En ce qui me concerne des le départ j'ai senti cette douleur au cou différent des autres douleurs et je n'ai pas arrêté de le dire aux différents médecins que j'ai vu sans qu'aucun ne m'écoute jusqu'à ce qu'il y est les signes neuro dans le bras. Désolé pou la longueur du message mais au moins vous avez de quoi réfléchir… Bon courage a tous !
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


259738
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dilemne: dois je faire piquer mon chien? - medecine veterinaire

image

Bonjour, J'ai vu la date des messages "2006" mais je considère que cette question est éternelle pour toutes personnes détenant des animaux donc je me permets d'y apporter mon témoignage. Je me suis moi-même résigné à prendre cette très...Lire la suite

Neurostimulation medullaire

image

Je le vit comme je peut !!! Ma femme est mes enfants m'aide aussi enormement, sinon de la a dire que une arthrodese est semblable a une chirurgie d hernie discale ben sa na rien avoir, ma premiere operation hernie l5 s1 je n'avait pas eu autant de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages