Histoire vécue Santé - Maladies > Mal de dos > Hernie discale      (590 témoignages)

Préc.

Suiv.

Suspicions d'hernie cervicale

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm
Mail  
| 611 lectures | ratingStar_273726_1ratingStar_273726_2ratingStar_273726_3ratingStar_273726_4
Bonjour, Je viens de lire votre message et depuis 1 mois environ, je vis la même situation que votre mari. Depuis un accident de voiture en 2001, j'ai des cervicalgies plus ou moins importantes. Il y a un mois, je me suis retrouvée complètement coincée au lit avec des douleurs indescriptibles au niveau du rachis cervical et du dos. J'ai attéri aux urgences où les infirmières m'ont administré de la morphine. Une fois de retour à mon domicile, les douleurs étaient toujours présentes. J'ai pris différents traitements, anti douleurs, anti inflammatoires, morphine en comprimés toutes les 4 à 6 heures. Lorsque la douleur est devenue supportable, j'ai débuté des séances de kiné qui ne me soulageait pas vraiment voire accentuées la douleur. A ma demande, j'ai passé un IRM et le verdict est tombé (hernie discale au niveau des cervicales en C5/C6 avec débords discaux en C6/C7 et C7/C8). J'ai rendez vous avec mon neuro chirurgien la semaine prochaine (vendredi). En attendant, il faut en gros faire avec, mais pour autant la douleur ne disparait pas, je me lève avec et je me couche avec. Comme pour votre mari, la douleur évolue au fur et à mesure que la journée passe et il vient un moment ou aucune position n'est supportable. Le mieux pour moi c'est la bouillotte chaude qui parvient à me soulager quelques temps. Je viens d'acheter de l'argile à appliquer dans le cou et le dos en couche épaisse, j'espère que ça m'aidera, je vous dirais ce que cela fait. Au moins, je me dis que c'est naturel et que pendant ce temps je ne prends pas de comprimés qui me rendent malades (effets secondaires désagréable). Au niveau de ma mobilité, j'ai constaté des pertes de sensibilité dans le bras opposé à la hernie (bras droit) , avec fourmillements dans le bras et les extrémités. Des sensations de "décharges électriques" également. Je pense que si on me propose une opération, même si j'ai peur, je l'accepterais plutôt que de souffrir. Je vous tiendrais informé de ce que mon neuro chirurgien me dira, cela vous donnera peut-être quelques pistes. Bon courage à vous et votre mari. En ce qui concerne la période d'arrêt, de ce que j'ai pu avoir comme renseignement, il faut compter selon les personnes entre 3 à 6 mois de repos après l'opération mais il y a des personnes qui au bout de 2 mois retrouvent toute leur mobilité. Donc il faut rester positif !! Anne.
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


273726
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dilemne: dois je faire piquer mon chien? - medecine veterinaire

image

Bonjour, J'ai vu la date des messages "2006" mais je considère que cette question est éternelle pour toutes personnes détenant des animaux donc je me permets d'y apporter mon témoignage. Je me suis moi-même résigné à prendre cette très...Lire la suite

Neurostimulation medullaire

image

Je le vit comme je peut !!! Ma femme est mes enfants m'aide aussi enormement, sinon de la a dire que une arthrodese est semblable a une chirurgie d hernie discale ben sa na rien avoir, ma premiere operation hernie l5 s1 je n'avait pas eu autant de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages