Histoire vécue Santé - Maladies > Mal de dos > Hernie discale      (590 témoignages)

Préc.

Suiv.

Toujours satisfait de la pose de ma prothèse de disque

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 5750 lectures | ratingStar_140629_1ratingStar_140629_2ratingStar_140629_3ratingStar_140629_4

Je me suis fais poser une prothèse de disque.

Je l'avais déjà fait juste après l'opération mais maintenant ça fait un peu plus d'un an que j'ai été opéré et je veux vous faire savoir comment je vais à ce jour.

 

Je  suis une personne qui faisait beaucoup de sport dans la vie et de la compétition à un certain niveau en canoë-kayak.

Je pratiquais aussi la course à pied, le VTT, le vélo de route, le ski de fond, raids multisports et j'avais même fait un peu de triathlon.

Bref, j'étais et je suis toujours un passionné de sport et ne peux vivre sans.

 

Malheureusement, une hernie discale au niveau cervicale (c6-c7) est apparue en juin 2006.

 A partir de ce jour j'ai cru que ma vie s'arrêtait.

Pendant des mois ça a été la galère, des douleurs, la déprime, tout comme vous aussi je suppose.

 

Presque tous les médecins étaient contre l'opération et heureusement mon médecin traitant m'a permis de consulter plusieurs Neurochirurgiens qui je pense sont les mieux placés pour dire s'il faut ou pas opérer.

Une Neurologue me disait que j'avais de la chance de ne pas me retrouver tétraplégique et que j'étais inopérable.

Le rhumatologue qui me suivait me disait que j'avais vu n'importe quoi sur internet et que les prothèses n'existaient pas à ce jour et que de toute façon s'était bien trop risqué de tenter une opération.

Un copain (médecin du sport et ancien médecin de l'équipe de France de ski de fond) me disait qu'en cas d'échec c'était irréversible et qu'à mon âge et vu mon état il valait mieux arrêter le sport.

 

Bref j'avais eu de nombreux traitements et pour finir du solupred ainsi que du rivotril, ce traitement avait fait disparaitre les douleurs et les fourmillements mais dès la moindre petite activité la douleur revenait.

Je n'en pouvais plus, je ne pouvais pas rester sans rien faire et après avoir consulté plusieurs Neurochirurgiens (4) , j'ai en mai 2007  pris la décision de me faire poser une prothèse de disque par le Dr D à Orléans pour les différentes raisons :

 

Le Docteur D pose de véritables prothèses de disques. (2ème génération mobi C de chez LDR médical).

L'opération se fait en microchirurgie et donc beaucoup moins traumatisante.

Il a pris le temps de me consulter et m'a permis de lui poser toutes les questions que je souhaitais, il est très humain et très proche de ses patients alors que ce n'était pas le cas avec le Professeur P de Lyon.

Le Dr D  forme des  Neurochirurgiens du monde entier.

 

Voici aussi une partie des questions que je me posais et  que j'avais posées au Dr D ainsi que les réponses :

 

Y a-t-il des risques opératoires ?

Aucune opération n'est sans risque mais bien faite les risques sont minimes mais s'il y a des problèmes alors ils peuvent être très graves.

 

Posez-vous une vraie prothèse de disque cervicale (articulée) et non pas une cale ?

Oui, modèle Moby C de chez LRD Médical.

 

Y a-t-il des risques que  le noyau colle au foramen si l'attente est trop longue ?

Non mais possibilité de mémoire du nerf et donc pas de disparition totale de la douleur.

 

Pourrais-je refaire tout type de sport : kayak, Vtt, course à pieds, rais multisports, compétition Oui mais attente de 2 mois avant compétition.

 

Avez-vous opéré de grands sportifs ? Quel sont les résultats ?

Un boxeur a été opéré par un confrère et il boxe à nouveau.

 

L'opération se fait elle en microchirurgie pour enlever le disque et pour pose de la prothèse ?

Oui, sous microscope.

 

Compatibilité avec organisme ? Traitement anti-rejets ?

Oui, aucun problème de compatibilité, aucun traitement anti-rejets.

 

Nombre de poses effectuées (mai 2007) ?

60 à Orléans pour 4 neurochirurgiens.

 

Possibilité de démonter la prothèse Moby C  en cas de problème ?

Oui, et à ce moment là pose d'une cale (arthrodèse).

 

Vaut-il mieux attendre encore 2 ans environ afin que des progrès soient encore faits ?

Non, ce sera sans doute la même chose.

 

Est-ce que la pose de cale (arthrodèse) ou de prothèse de disque est la même chose techniquement ?   Oui.

 

Est-ce bien vous et vous seul qui m'opérez et que aucun autre médecin n'effectuera des actes chirurgicaux ?   Oui.

 

Quelles sont les frais puisque l'arthroplastie n'est pas validée à ce jour (mai 2007) par la sécu et que le cout est élevé dans les cliniques ?

Ici, une partie est prise en charge par la sécu et le reste par votre mutuelle.

 

La semaine précédant l'opération j'étais assez angoissé et j'aurai aimé parler avec une personne s'étant faite opérer par le Dr D afin de savoir comment ça s'était passé, mais je n'ai pas eu cette chance.

Je me suis fait opérer le 13 septembre 2007 et l'opération s'est parfaitement bien passée, je me suis levé le jour même en fin d'après-midi.

J'ai seulement eu mal à la gorge, du mal à parler et des contractures.

Le lendemain j'avais encore mal à la gorge mais beaucoup moins et j'avais retrouvé ma voix.

Cinq ou six fois dans la journée je suis allé me promener dans les couloirs, une centaine de mètres à chaque fois.

Le samedi je faisais le tour de l'hôpital par l'extérieur (environ 1 km) mais c'était trop.

Le dimanche on est venu me chercher en voiture.

Le lundi je commençais à marcher 30 minutes et au bout d'une semaine je pouvais marcher une heure.

Le 22 octobre je reprenais le travail, par la même occasion je réattaquais le sport en faisant 2 fois 30 minutes de kayak et 1 heure de vélo pour cette première semaine sans compter en plus que j'allais bosser en vélo (14 km/jour).

La 2ème semaine, je rallongeais le temps en kayak (40 minutes) et forçais un peu plus mais des contractures ainsi que d'autres douleurs  réapparaissaient.

Je prenais donc la décision de ne pas faire de sport pendant 2 semaines mais comme au bout de 3 jours je n'avais plus du tout mal et  reprenais donc  le vélo et la muscu en fin de semaine.

La semaine du 5 au 12 novembre je faisais 2 fois du vélo (1h10 et 1h40) ainsi que 3 fois de la musculation avec de petites altères (4 kg au max dans chaque main).

 

J'allais donc très bien mais dès que je faisais un peu trop de sport, de petites douleurs revenaient (contractures au niveau du rhomboïde, du petit pectoral, grand dorsal, ou dans le cou).

Heureusement rien de méchant, j'attendais  la neige pour pouvoir aller faire du skating.

J'espérais aussi pouvoir reprendre la compétition en kayak au printemps.

Bref tout allait pour le mieux ou presque (presque car je ne pouvais pas encore faire du sport autant que je le désirais).

En tout cas, je ne regrettais en rien de mettre fait opérer par le Dr Dufour, j'étais pleinement satisfait de son intervention.

 

Novembre, décembre,  je ne pouvais faire du ski car ayant  repris  trop brusquement le sport (je m'amusais le soir à faire des séries de 50 flexions sur une jambe puis sur l'autre) , j'avais fini par me faire une chondropathie au genou droit.

 

Décembre, je revoyais le Docteur D, il était très satisfait du résultat et je devais maintenant le revoir le 26 mars.

 

Fin janvier je reprenais le kayak et en faisais 40 minutes par séance, 2 fois par semaines, tout allait bien, de petites douleurs revenaient si je tirais trop fort sur la pagaie, c'est-à-dire lorsque je faisais des chronos mais elles étaient heureusement encore plus petites qu'à l'automne.

 

Mars 2008, je revoyais le Dr D pour une visite de contrôle, il trouvait le résultat excellent, moi aussi.

Je devais  maintenant le revoir en septembre.

 

Vacances de Pâques, je faisais du kayak presque tous les jours et tout allait pour le mieux, certains jours jusqu'à 2 heures de kayak.

Cependant, je sentais que je ne pouvais pas reprendre la compétition car pour cela il fallait que je puisse naviguer tous les jours et faire des séances de fractionnés et je pensais que c'était encore un peu tôt et ne voulais pas bruler les étapes, ça serait donc pour l'année suivante mais j'étais toujours aussi satisfait de ma prothèse, c'était vraiment une 2ème vie qui m'était offerte.

 

Eté 2008 j'ai pratiqué le kayak tous les jours, voir 2 fois par jour,  à Vallon Pont d'Arc, à Bourg St Maurice et à l'océan dans les Landes.

En fait j'avais un peu exagéré, comme d'habitude lorsque tout allait bien je ne savais pas m'arrêter et j'avais sans doute été un peu trop secoué dans les vagues et donc à la fin des vacances j'avais à nouveau des petites douleurs et il fallait que je fasse une pause.

 

Fin septembre, je devais revoir le Dr D pour mon 1er anniversaire mais il annulait la consultation à cause d'un empêchement, je devais donc finalement le revoir fin janvier 2009.

 

Au mois d'octobre, j'ai à nouveau repris le kayak et presque tous les soirs en rentrant du travail je bricolais un peu ainsi que tous les WE.

Début novembre j'ai attrapé un gros torticolis en prenant froid en coupant un arbre  et donc j'ai stoppé toutes activités.

 

Décembre je commençais le ski de fond et reprenais le kayak.

Maintenant nous sommes en janvier et je fais 2 à 3 fois du kayak par semaine et 1 à 2 fois du ski de fond (skating) par semaine.

Pour l'instant tout va très bien, le skating n'a aucun effet sur mes cervicales.

 

Bon, j'espère que je vous ai apporté quelque chose et je m'excuse aussi d'avoir été si long, je reconnais que ça traine en longueur.

Vous pouvez y laisser des commentaires, me poser des questions sur ce site ou en m'envoyant un mail à l'adresse : nicolas@esrf.fr.

C'est avec plaisir que je vous répondrai et je suis même prêt à vous répondre par téléphone si vous le souhaitez.

 

Bon courage à toutes et à tous qui souffrez d'une hernie discale et qui désirez reprendre goût à la vie, battez-vous, je pense qu'il y a toujours une solution, je ne veux pas dire que la pause d'une prothèse de disque soit la seule solution mais pour moi ça l'a été.

Pour moi c'est une renaissance, j'ai retrouvé la joie de vivre.

 

Yves.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


140629
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par agenced | le 25/04/14 à 00:04

Bonjour peux tu me dires combien t'a coûté l'opération ? Je rentre en clinique lundi 28 avril 2014 pour me faire poser une cage intersomatique. L'idée de la prothèse me titille. Merci

Histoires vécues sur le même thème

Dilemne: dois je faire piquer mon chien? - medecine veterinaire

image

Bonjour, J'ai vu la date des messages "2006" mais je considère que cette question est éternelle pour toutes personnes détenant des animaux donc je me permets d'y apporter mon témoignage. Je me suis moi-même résigné à prendre cette très...Lire la suite

Neurostimulation medullaire

image

Je le vit comme je peut !!! Ma femme est mes enfants m'aide aussi enormement, sinon de la a dire que une arthrodese est semblable a une chirurgie d hernie discale ben sa na rien avoir, ma premiere operation hernie l5 s1 je n'avait pas eu autant de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages