Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies infantiles      (184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment vivre avec un enfant dyspraxique ?

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 2771 lectures | ratingStar_223170_1ratingStar_223170_2ratingStar_223170_3ratingStar_223170_4
vivre avec un enfant dyspraxique est un quotidien ardu, je suppose que tu le sais très bien. de part déjà, les diffents types de dyspraxie qui existent, et d'autres part parce que chaque enfant est unique , et un peu plus unique pour l'enfant dyspraxique, qui n'a pas tout à fait le mm raisonnement, qu'un enfant non dyspraxique. ce parcours qui est le sien, est semé d'embuches, et l'école est l'endroit où il va le plus souffir du manque de comprehension à son égard. Il est tt de mm excellent pour vous , que le diagnostic ait été fait,( beaucoup d'enfants n'ont jamais été diagnostioques et sont considérés à tort comme souffrant de troubles socio-culturels ou socio tout simplement) La tache qui t'incombe à toi ,maman d'un enfant dyspraxique, est de prendre les devants systematiquement à chaque rentrée scolaire, voire aussi en mileu d'année et trimestre, pour mettre au courrant chacun des enseignants de ton enfant( leur apporter des copies d'articles sur cette pathologie etc etc, pour mieux les sensibiliser afin qu'ils comprennent bien que l'intelligence et le savoir de ton enfant n'est pas à remttre en cause, ni mm le fait qu'il fasse ou non ses devoirs ). Pour que son handicap soit reonnu par l'éducation nationale et que celel -ci lui octroie l'autorisation d'utiliser le matériel informatique, tu dois constituer un dossier tres bien ficelé et le soumettre aux instances de l'education nationale. Je ne sais où tu résides, mais si tu as la chance d'avoir non loin de ton domicile , un établissement qui ait une section spécialisé pour les dysléxiques ( ça existe depuis qq années à présent mais surtout ds lesgrandes villes), essaie d'y inscrire ton enfant, car les troubles s'apparentent beaucoup à la dyslexie( il n'est pas raare qu'un dyspraxique connaisse des troubles à ce niveau ...ce qui fait que les enseignanats sont beaucoup sensibilisés à des dysfonctionnements de ce type, et tres ouverts quant à trouver une façon adaptée d'enseignement à chaque enfant ....qui ne sera pas pénalisé s'il n'arrive pas à réaliser un devoir géométrique (par exemple....) ou s'il présente une mise en page brouillonne. Il est évident , que même avec un environnement scolaire ouvert à cette pathologie, notre role de maman accompagnatrice , enseignante,( coach personnel quoi!!! rire )ne connait pas de répit .crois -en mon expérience..mon fils de 9 ans est dyspraxique, a la chance d'être ds une école à pédagogie freinet ( pedagogie ouverte basée sur les propres rythmes de chaque enfant ...c'est une ecole publique pas du tout crée pour des enfants différents, comme les notres, mais pour n'importe quel enfant, mais dont les enseignanats sont formés à apprehender chaque élève comme un individu ayant ses propres fonctionnements . Il est evident qu'il n'aurait pu suivre sa scolarité ds une ecole de type traditionnel , du fait de la standardisation des acquisitions peu ou pas du tout adaptées à lui. malgré ce, il arrive que l'enseigante de mon fils, me dise" je ne comprends pas , hier il arrivait tres bien à faire sa multiplication et ce matin , rien ne va plus ..il doit le faire exprès.." à ce moment -là, je remonte au creneau , lui redonne à lire les grands lignes de sa dyspraxie , pour qu'elle n'oublie pas que son savoir ne peut se mesurer par les methodes traditionnelles. mon fils possède un QI de 153 ( soit tres supérieur à la normale ) mais il ne lui sert pas à grand chose dès lors qu'il doit faire du vélo( il a une incapacité à coordoner cette tache), faire ses lacets ou couper sa viande ....voire mm de s'habiller à l'envers , si les vetements lui sont presentés ds un ordre melangé , ( par exemple le sweat shirt avant le t-shirt....) bref, bien des situations sont pitoresques, nous en rions souvent à la maison, mais certaines lui sont penibles à vivre dès lors que le jugement d'un tiers intervient . pour en revenir à ta question primaire (l'informatiqueà l'école) , pour le mien il ne rencontre aucun problème du fait que son établissement accepte tout à fait qu'il soit différent ...il peut donc utiliser l'ordinateur pour ne pas se fatiguer d'avantage..Son enseignante accepte mm que , ça soit moi, qui note les réponses des exercices à faire parfois à lamaison,( ns avons conclu un accord , elle sait que je note exactement les reponses que me donne Thomas, et que si elles sont justes, c'est lui qui les a faites justes....elle ne lui dira jamais, "ça n'est pas toi qui a fait l'exercice ") je sais combien est grande notre chance d'avoir pu inscrire mon fils ds un tel établissement, mais c'est aussi un choix de vie que j'ai fait de deménager ds une ville où un tel enseignement etait dispensé( j(habitais auparavant en campagne ....j'ai changé de job, etc etc....je sais bien que ça n'est pas tjs aisé d'agir en ce sens .. j'envisage , si le collège ( l'année prochaine ) ne se passe pas bien pour lui, lui faire moi même l'instruction en demandant une derogation à l'inspection academique, mais à ce moment -là l'inscrire en centre aéré, les mercredis afin qu'il ne se desociabilise pas et puisse continuer avoir des contacts avec des enfants de son age . j'attends des nouvelles d'un collège ayant une section dyslexie, et un rendez vous avec le directeur de ce collège avant d'arreter toute decision.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


223170
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Septembulles, un lundi sous le signe des sourires....

image

Je ne sais pas si un jour je viendrai vous voir pour vous dire que tout baigne src=/imforum/g4.gif width=15 height=15 border=0>. Samedi soir, j'ai eu 2 chocs : 1 - Mon mari entretient de très (de trop bons) bons rapports avec l'une de ses...Lire la suite

Réaction incomprise de mon mec face à mon problème!

image

Je ne connais pas tes histoires puisque ça fait un mois que je ne suis pas venue sur le forum mais je vais te dire mon avis ken même ! Ton copain, d'une est trop jaloux, t'appeller pour savoir ou tu es et avec qui, j'appelle pas ça de l'amour...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Papa d'un enfant atteint de mucoviscidose
Voir tous les  autres témoignages