Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies infantiles      (184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis née sous une très mauvaise étoile ...

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 534 lectures | ratingStar_482197_1ratingStar_482197_2ratingStar_482197_3ratingStar_482197_4
De bonne ou de mauvaise étoile. Il y a pour chacun et chacune d'entre nous une part de pain noir et une part de pain blanc (en gros égales) … Toi tu manges maintenant tout ton pain noir .. Il te restera donc le blanc. Entraîne toi à la pensée positive, c'est fou ce que la pensée positive peut changer la vie. Par exemple, si tu penses qu'un ennui va t'arriver, ben il t'arrive, c'est certain. Si tu te dis "mais non, ça va s'arranger très bien", il y a de grandes chances qu'effectivement ça s'arrange tout seul. Ceci est le fruit de mon expérience, disons professionnelle. A une époque de ma vie j'allais visiter des gens chez eux. Et je me souviens encore de cette femme entre deux âges, affalée sur sa table de cuisine, les traits fatigués, le cheveux gras et frisotté … qui me disait "ah les enfants, les enfants … on savait bien en se mariant que ça n'amenait que des ennuis … ben on s'était pas trompés" … et donc je lui ai demandé : "des ennuis, quels genres d'ennuis ? " "bah vous savez, les maladies … les hospitalisations, les accidents … on s'y attendait je vous dis … " Bon bon bon, ils s'y attendaient, ben comme ça ils n'ont pas attendu pour rien n'est-ce pas ? Et d'autres qui n'avaient pas de genre de pensée et qui ne rencontraient pas ce genre de problèmes, avec des enfants du même âge dans le même milieu social. Je me suis donc dit que : soit les enfants ressentaient les désirs des parents et en toute gentillesse s'y conformaient (faut pas décevoir papa-maman qui nous aiment tant) ou bien les parents, en pensant aux "malheurs" qui allaient arriver, les voyaient arriver inmanquablement … Pour ma part je n'ai jamais pensé que les enfants c'était toujours malade, ça passait plein de temps dans les hopitaux, ça avait des accidents … ben j'ai jamais connu que quelques maladies infantiles bénignes (rubéole, oreillons) et pourtant le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils n'ont pas été élévés dans la ouate … A mon avis, on génère soit même sa propre bulle et on y met ce qu'on pense devoir y mettre. Donc, penser positif c'est une discipline de survie.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


482197
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Septembulles, un lundi sous le signe des sourires....

image

Je ne sais pas si un jour je viendrai vous voir pour vous dire que tout baigne src=/imforum/g4.gif width=15 height=15 border=0>. Samedi soir, j'ai eu 2 chocs : 1 - Mon mari entretient de très (de trop bons) bons rapports avec l'une de ses...Lire la suite

Réaction incomprise de mon mec face à mon problème!

image

Je ne connais pas tes histoires puisque ça fait un mois que je ne suis pas venue sur le forum mais je vais te dire mon avis ken même ! Ton copain, d'une est trop jaloux, t'appeller pour savoir ou tu es et avec qui, j'appelle pas ça de l'amour...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Papa d'un enfant atteint de mucoviscidose