Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies infantiles      (184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Langage et comportement déroutants

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 570 lectures | ratingStar_90282_1ratingStar_90282_2ratingStar_90282_3ratingStar_90282_4

Je suis la maman d'un petit garçon qui a aujourd'hui 2 ans et huit mois. Je suis déroutée par son langage et comportement. C'est certes diffus, mais cependant bien présent. Je n'ai pas l'impression de me raconter des histoires juste pour le "plaisir" de me faire flipper …

Je vais essayer de vous brosser le tableau.

Nathan parle très mal. Il n'a "que" 2 ans 8 mois, et peut donc avoir un "déclic" (comme tout le monde me le dit …) à tout moment. Mais sa façon de s'exprimer est quand même très spécifique et se démarque bien maintenant de celle des enfants de son âge.

Il parle par mono-syllabe, au mieux 2 syllabes. Il réduit donc les mots plus compliqués à une de ses syllabes, la plus facilement prononçable. Ex : clafoutis devient TITITI.

Beaucoup de mot sont à sa "sauce"

Yaourt : TATA.

Avion : D'adddA (je sais, c'est .).

Musique : NINI.

Il ne juxtapose aucun mot, ne fait pas de phrase. Donc, pour s'exprimer, il dit le mot clé de ce qu'il en envie de dire, et il le répète plusieurs fois, de façon très insistante.

Ex, pour dire qu'il veux manger : "plat, plat, plat, plat, PLAT"

Il veux écouter de la musique : "nini, nini, nini, NINI"

Typiquement de l'écholalie, donc …

Il zappe les syllabes qu'il a du mal a prononcer, classiquement en V, CH, GE, F.

Ex : les genoux : NOUNOU, le frigo : GOGO, etc.

Il a cependant beaucoup de vocabulaire. Par ex, d'une promenade où on passait dans un pré, il a retenu "plantain" , "graminée" (prononcés à sa façon, mais reconnaissable pour mon oreille habituée …) qu'il m'a ressorti 1 mois plus tard en trottinant sur le bord d'un chemin, et comprend bien ce qu'on lui dit (cependant, il obéit que s'il le veut bien).

Ses paroles sont très insistantes, voire comme obsessionnelles, et très souvent, pour nous dire tout cela, il se place tout à côté de nous et nous agrippe presque.

Par exemple, hier chez le médecin (je vous raconterais ensuite) , un camion de pompier est passé avec la sirène, et il m'a agrippé la cuisse pour me dire ROULE ROULE ROULE ROULE (10 fois environ) , interrompant complètement la discussion avec la toubib. Non pas parce qu'il avait peur, mais parce qu'un camion de pompier qui passe, c'est de la plus haute importance.

Ses sujets de "conversation" sont très ciblés :

- Ce qu'il veux/va/a manger (il mange assez bien, des préférence très marquées, mais rien de particulier à mes yeux).

- La musique qu'il veux écouter : il lui faut TOUJOURS de la musique. De plus en plus souvent, au milieu d'un disque, il veut qu'on l'arrête (T'ETEINT, T'ETEINT) , pour demander impérativement 2 secondes après avoir arrêté (dans le cas où je le fais) : Mé Mé (pour dire il faut rallumer la chaine).

- Les voitures, les "machines" en tout genre (grues, tondeuses, perceuses, …) , les portes de parking. Il n'a pas peur de ces bruits de machine, il est même plutôt fasciné par un marteau piqueur à 10 m de lui. S'il entend le bruit d'une perceuse dans l'immeuble, il s'éclate à faire ROUUUUUUUUUUUUUUUU pendant 5 mn, et il reconnaîtra l'origine du bruit. Cf il nous dira MOTO (x fois) si c'est une moto qui passe, PECEU, pour la perceuse, ou PIYAYA (mot à sa sauce pour aspirateur) , etc.

- Les clochers (dits : CLO) : il repère un clocher à l'&oelig ; il ou à l'oreille à 10 km à la ronde. Pour toute promenade que l'on fait, il faut passer à côté de la mairie ou de l'église, et il sera aux anges en entendant les cloches sonner.

- Les choses "grandes" ou monumentale en général : Cf, les clochers, donc, le château qui est pas loin de chez nous, les grands arbres (il va les toucher, les regarder la tête levée vers la cime) , le ciel. Pour le ciel, c'est assez scotchant, car il peut s'arrêter de marcher pour lever la tête, tendre les bras au ciel et me dire d'un air ravi : CIEL.

Il "parle" beaucoup, mais c'est toujours répétitif, toujours sur les mêmes "sujets" . Il paraît suivre son idée. Il ne répondra pas à une question du type "Alors, tu as passé une bonne journée ? " ; "Tu es content de faire du manège ? " . Sa "réponse" sera CLO CLO CLO ASCENSEUR ASCENSEUR ASCENSEUR, ou bien NANA NANA NANA NANA (= manège).

Par contre, si on lui demande : "Tu veux quel yaourt ? " , il dira : TATA TATA TATA, puis COUKOKA (= chocolat).

Il n'a pas beaucoup d'intérêt pour ses jouets, et si intérêt il y a, c'est de durée très limité (mais bon, c'est peu être encore normal à son âge d'avoir une durée d'attention limitée).

Il n'est absolument pas intéressé par les jeux d'encastrement, de construction. Il s'en fout royalement !

Enfin, si, il s'y intéresse à sa façon : il veut jouer avec ses briques en bois, mais en me demandant "CLO" = cad que MOI je construise un clocher, et son grand plaisir sera de le démolir. Il sait pourtant imbriquer 2 morceaux de Duplo, mais il n'en fera rien (cf : je regarde comment ça marche, et puis je repose le truc dans la boîte).

Il n'y a que très peu de temps qu'il a trouvé de l'intérêt à faire des transvasements ou a remplir un seau de sable au square.

En fait il ne joue quasiment qu'avec des jouets qui font de la musique, et éventuellement ceux qui roulent.

Il adore reverser ses boîte à jouets, et sac à peluches. "Renverser" , c'est dans le meilleur des cas. Sinon, il jette, parfois très violemment s'il veut exprimer qu'il n'est pas d'accord avec moi (par ex, que je m'en aille).

Il vide aussi régulièrement sa bibliothèque. Il a été très accro à ses livres jusqu'à vers 18 mois environ. Il aime beaucoup certain d'entre eux, pour certaines images (ah ! L'imagier de Gaspard et Lola où il y a l'aspirateur …) , mais il n'a strictement AUCUN intérêt pour une histoire qu'on essaie de lui lire. Si je commence à lire le texte d'un livre, il me le prend des mains, et se mettra à le feuilleter dans tous les sens, ou partira faire autre chose.

Idem, aucun intérêt pour le "dessin" . Il peut faire quelques trait sur son ardoise magique, réclamera un crayon, mais pour que (là encore …) , ce soit MOI qui dessine un clocher. Jusqu'à peu de temps, s'il réclamait la boite de crayon de couleur, c'était pour les jeter …

Les dessins animés : idem : aucun intérêt … Il peut jeter un &oelig ; il sur le DVD qu'on lui propose, s'il y a de la musique (cf : le générique de Oui-oui) et ensuite, il s'en va. Le seul truc pour lequel il a accroché : Bonne Nuit les petits, et c'est en fait le premier programme qu'on lui a montré (vers 10, 11 mois ? , je ne sais plus).

Il adore le générique, le pipeau du marchand de sable, l'échelle de Nounours, son "Bonsoir" (qu'il répète d'un air ravi) , l'étoile qui s'allume, ("Mé, mé, mé etc). Ses épisode préférés sont bien sûr ceux où il a y une chanson (alors, je vous explique pas l'extase pour l'épisode où Nicolas et Pimprenelle chantent "Regardons le CIEL quand le jour s'en va …").

J'ai déjà dit plus haut qu'il réclame de la musique en permanence, avec des préférences très marquées pour certains morceaux, qu'il réclame. S'il n'y a pas un CD en route, c'est maman qui doit chanter … Je suis donc en train de chanter à tout instant (sachant que c'est là un très bon truc pour décoincer des situations où il va râler - par ex, sortir de la douche : si je me mets à chanter une chanson qu'il aime bien, il va oublier de râler …).

Je chante très faux, mais ça ne l'émeut pas, et à force, j'ai dû faire des progrès !

Et sinon, de son côté, ma foi … il chantonne également en quasi permanence, en faisant tititi, tatata sur les airs qu'il connaît.

Il est plutôt souriant, enjoué, sauf que cet été, il a eu une période TRES agitée et violente. Opposition systématique, difficulté à s'exprimer (forcément) , et donc violence dans ses gestes : jet d'objets, coups à maman (ou à papa d'ailleurs) , griffures, dans un état d'agitation extrême où aucune parole (douce ou forte) n'était entendue. Les fessées tentées à ce moment là n'ont eu pour effet que de faire redoubler sa violence. Amené de force une fois dans sa chambre, il se jetait contre la porte …

C'est plus calme en ce moment, mais il m'absorbe complètement : c'est 100% de mon attention qu'il réclame.

Concernant ses contacts :

Il est généralement assez indifférent aux autres enfants. C'est assez normal, lorsqu'il sont tout petits, ai-je pu lire. Mais au fil des mois, je ne l'ai pas vu s'intéresser vraiment aux autres gamins. Mais cela aussi, c'est un peu difficile à expliquer. Je l'ai depuis longtemps décrit (à des mamans rencontrées au square par ex) comme étant "indépendant" et "observateur" .

A partir du moment où il a marché, et a donc pu aller chercher des jouets dans un espace collectif (au square, dans l'espace de jeux de la PMI) , s'il prenait un jouet, et qu'un autre gamin venait le lui prendre, un peu agressivement comme cela se passe souvent, il est toujours resté passif, genre je me fous complètement qu'on m'arrache le camion des mains.

A l'inverse, je l'ai vu assez souvent aller faire la "distribution" , aux petits et grands autour de lui, des jouets qu'il pouvait ramasser (par ex dans la salle d'attente du toubib) , mais sans paraître particulièrement intéressé par la réaction du "receveur" . Mais je ne le vois plus faire cela depuis quelques temps.

Aujourd'hui, au square, il va aller vers le seau ou la petite voiture que tient un gamin, va le prendre (ou tenter de la prendre) , et si résistance il y a, il va rester comme saisi, va se mettre à pleurer/râler et va venir vers moi, désespéré, en me disant "Nathan, Nathan" , voire même, s'il se sent vraiment frustré, en me prenant la main pour me secouer et me tirer vers le lieu du "délit" . Cela peut ressembler à un "caprice" , mais je n'arrive pas à l'interpréter comme cela, il a y souvent trop de désarroi dans son regard.

En tout cas, il ne regardera pas, ne tentera pas de "discuter" , de s'adresser au gamin qui tient le jouet. Mais il est vrai que les gamins ne se font pas particulièrement des politesses …

Par contre, en cours de promenade, ou en arrivant dans un endroit quelconque, il peut tout d'un coup comme jeter son dévolu sur un gamin, se diriger droit sur lui, et sans aucun préliminaire gestuel ou verbal, l'entourer de ses bras et lui faire une longue accolade. Les enfants un peu petit ne se laisseront pas souvent faire, et j'intervient assez vite pour expliquer au gamin/au parent pas loin, qu'il veut juste faire un câlin.

Les enfants plus grands, à qui on a expliqué qu'il ne faut pas bousculer les enfants plus petits qu'eux, se laisseront faire, un peu surpris et en rigolant. Nathan se serre alors très fort, pose sa tête contre eux. Je dois intervenir ensuite pour le "détacher" , car si cela se fait un peu brutalement, Nathan va alors vouloir mordre ou pincer le gamin qui veut se dégager.

Concernant ses rapports avec les adultes … et bien … c'est simple … c'est AU REVOIR (bis repetita ad libitum). Quelqu'un entre à la maison : AU REVOIR. Je croise une connaissance dans la rue : ce sera AU REVOIR tant qu'on restera avec cette personne. AU REVOIR AU REVOIR AU REVOIR AU REVOIR, d'un ton sans appel.

Des semaines d'affilée, il a accueilli ainsi sa nounou. Sympa …

Ponctuellement, quelques personnes trouvent grâce à ses yeux, mais c'est rare. La plus chanceuse est la personne qui vient une fois par semaine faire un grand ménage à la maison. Il adore l'aspirateur, et il sait donc qu'il pourra tripoter l'aspirateur à volonté. A son arrivée, elle a droit à un superbe Coucou ! Avec un sourire jusqu'aux oreilles et elle n'a pas le temps d'enlever sa veste qu'il est agrippé à elle en lui disant OU OU OU (pour "ouvre vite la porte du placard où est rangé l'aspirateur").

Une autre chose encore : il ne nous a jamais appelé. Je veux parler des appels dans le genre "Maman, viens vite me voir, j'ai mal/j'ai un truc à te montrer/j'ai besoin de ton aide pour faire ça" .

Il sait nous nommer, nous désigner : Papa, Maman. Par exemple, je mets les sets de table. Il mettra son doigt sur le mien, et dira "Maman" . Je formule alors à mon tour : "oui, là, c'est la place de Maman."

Il peut dire "Maman ? " , d'un ton interrogatif, alors que je suis proche de lui, comme pour vérifier que je suis là.

Mais jamais il ne nous appelle : pas de "Maman ! ! ! !" au réveil, même lorsqu'il était dans son lit à barreau et avait donc besoin d'aide pour en sortir. Pas de Maman dans ses pleurs suite à une bosse, ou à un réveil au milieu de la nuit si une crise d'asthme s'annonce. Je ne sais pas trop si vous voyez ce que je veux dire …

Je précise pour son alimentation :

Il n'aime pas le pain (mais il peut arriver qu'il réclame un BOUT BOUT BOUT du pain que je ramène à la maison, mais 9 fois sur 10 il repose aussitôt le morceau donné). Je n'ai jamais réussi à lui faire manger des pâtes, sauf celles informes des petits plats tout prêts BlédiChef.

Il mange du Riz, mais uniquement Basmati ou à la Cantonnaise de l'Asiatique du coin.

Du blé Ebly, parfois du Maïs. Des pommes de terres sautées, mais uniquement si elle sont coupées en cube. Des petits pois, et depuis peu, des flageolets.

Autres légumes : bof … j'arrive parfois à lui faire manger des courgettes (en cube …) avec de la sauce tomate (qu'il adore).

Mais même les tomates/sauce tomate, qu'il réclame à force COUKA, COUKA, c'est aléatoire : un jour, il laissera, comme si c'est le truc le plus immonde du monde. Et 3 jours plus tard, il mangera tout.

Fruits : aléatoire. Adore fraise et framboises. Le raisin en ce moment. Parfois de l'ananas. Flop total avec pomme, poire, pêche. Délaisse les pots de compote qu'il a mangé sans soucis qu'à 2 ans environ.

Il adore le Tartare. Autres fromage : quasi mission impossible.

Viande : pas trop de souci.

Poisson : il a en bien mangé pendant quelques mois. Maintenant, il en mange de préférence sous forme panée.

Yaourt : beaucoup et surtout avec du chocolat (original …). A refusé totalement le lait un peu avant ses 2 ans, lors d'une de ses crise d'asthme. Depuis, il peut en boire ponctuellement : il sera tout content d'en boire avec du Nesquik un matin, et ensuite je jette la bouteille entamée car le lendemain matin, c'est un NON ferme et définitif si je lui en repropose.

Il n'aime pas manger trop chaud, et comme je fais attention à lui donner tiède, le temps qu'il mange, c'est froid, et ça ne le dérange absolument pas. Le lait doit être froid aussi.

Autre truc qu'il fait à sa façon : il commence à manger son plat, et assez rapidement, il réclame son yaourt. Généralement, je le lui donne après lui avoir demandé de manger un peu plus de son plat (ce qu'il fait en mangeant ostensiblement une bouchée ponctuée d'un VOILA très explicite). Il mange alors en alternance Plat et Yaourt, et généralement finira les 2 (c'est pour cela que je ne me focalise pas sur le fait de manger d'ABORD le plat pour avoir droit au yaourt, puisque le fait d'avoir le yaourt ne lui fera pas bouder le plat. Le papa est plus inflexible, mais franchement, je ne vois pas l'intérêt de faire râler Nathan pour cela, mais j'ai peut-être tort …).

Que vous dire d'autre … Il a de l'asthme. Il est traité, ses crises sont maintenant modérées (sauf que la dernière, le we dernier, a été quand même éprouvante. Cet asthme s'est déclenché un peu avant ses 1 an, après une période de bronchiolites à répétition, qui l'on amené à être en détresse respiratoire la nuit de son premier Noël (nuit à l'hosto). Ces crises d'asthme sont forcément angoissantes pour lui (je ne parle même pas de l'oppression physique et de la fatigue qui en découle) , et il ne peut nous faire part de cette angoisse par des mots, un dialogue avec nous.

Il est gardé 4 jour par semaine à la maison par une nounou. La crèche a été annulée, car à la période où il devait faire l'adaptation, c'était kiné respiratoire tous les jours.

Je dois ajouter aussi que nous sommes devenus les parents de notre petit garçon d'amour par adoption. Ca ne se voir pas sur le forum, mais ça se voit dans la rue (nous blancs, lui noir, c'est sans équivoque ! ).

Je précise (pour qu'il n'y ai pas d'interprétation hâtive) , qu'il est né en France. Il a connu la rupture avec sa mère de naissance peu de temps après sa venue au monde, mais il n'y a subi aucune carence de soins avant et après sa naissance. Il a été ensuite dans une famille d'accueil pleine d'amour et de compétence jusqu'à ses 3 mois, au moment où nous nous sommes rencontrés.

J'avais évoqué en juin avec la pédiatre son langage peu évolué. Cela ne lui paraissant pas flagrant, et nécessitait d'attendre et voir … D'ailleurs, j'étais bien embêtée de lui décrire de façon précise le langage de Nathan à ce moment là.

J'ai revue la pédiatre pour sa crise d'asthme il y a quelques jours, et elle a pu constater le langage et comportement déroutant de Nathan. Déroutant quand on s'attache à l'observer … car si on n'est pas au plus près de lui, cela reste diffus et pas aussi "brut" que je le décris. J'ai le sentiment intime que Nathan a un comportement décalé des autres enfants, mais a priori, jusqu'à présent, il n'y a que moi qui le voit.

D'où mon abîme de réflexion …

Reste que, pour ne pas rester dans le doute (la pédiatre l'a bien perçu) , il faut faire une audiométrie pour écarter la possibilité d'une surdité partielle (et honnêtement, je pense que Nathan entend parfaitement) : cela sera fait en janvier 2006 (pas de RDV avant …) et avoir une première approche avec un pédo-psy dans un CMP : j'attends que le centre me propose un RDV.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


90282
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Septembulles, un lundi sous le signe des sourires....

image

Je ne sais pas si un jour je viendrai vous voir pour vous dire que tout baigne src=/imforum/g4.gif width=15 height=15 border=0>. Samedi soir, j'ai eu 2 chocs : 1 - Mon mari entretient de très (de trop bons) bons rapports avec l'une de ses...Lire la suite

Réaction incomprise de mon mec face à mon problème!

image

Je ne connais pas tes histoires puisque ça fait un mois que je ne suis pas venue sur le forum mais je vais te dire mon avis ken même ! Ton copain, d'une est trop jaloux, t'appeller pour savoir ou tu es et avec qui, j'appelle pas ça de l'amour...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Papa d'un enfant atteint de mucoviscidose
Voir tous les  autres témoignages