Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Alzheimer      (252 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comportement d'une personne atteinte de l'Alzheimer

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 987 lectures | ratingStar_223034_1ratingStar_223034_2ratingStar_223034_3ratingStar_223034_4
Tout d'abord vous devez reprendre confiance en vous même si c'est difficile car si vous avez peur de ce que les autres peuvent penser, vous n'y arriverez jamais. Je comprends très bien que le travail et vos amis peuvent être les 2 choses les importantes dans votre vie, c'est un peu aussi mon cas! La phase de déni est quasi inévitable car au début la personne a encore des phases de lucidité plus ou moins importantes... Les changements d'humeur sont eux aussi très caractéristiques de la maladie d'où qu'il n'est pas étrange qu'elle reprenne contact avec des gens avec qui elle était en froid, qu'elle pique des colères quand vous lui proposez votre aide, etc.. Si elle est véritablement seule et que vous êtes sa seule "famille", alors si vous vous en sentez capable c'est à vous qu'il incombe de faire les premières démarches afin d'améliorer autant que faire se peut. Entendons-nous bien, il ne s'agit en rien d'une obligation mais vous avez l'air de beaucoup tenir à cette personne et de vouloir son bien d'où les conseils qui suivent: Les signes évoqués sont très très évocateurs d'un Alzheimer. Il n'y a pas véritablement de traitement de cette pathologie neuro-dégénérative et donc les tetst par un médecin ne mènent qu'à une prescripion de produits visant à ralentir l'évolution de la maladie mais qui peuvent parfois assomer les patients et les accabler ce certains effets secondaires.. Une bonne approche consisterait à se baser sur les médecines douces comme la naturopathie qui met à la disposition de ce types de patients certaines associations de produits. Peut-être en effet que votre marraine craint à juste titre d'aller consulter un neurologue et d'être accablée de pilules à prendre... En lui expliquant qu'il existe des produits naturels qui peuvent améliorer son état, je crois que vous aurez de chance de la convaincre de consulter (ne serait-ce que pour le diagnostic). Rien ne vous empêche après cette consultation médicale d'aller après, avec elle chez un praticien naturopathe chevronné. Il faut , en douceur, lui expliquer que l'évolution est irrémédiable et que face à cette situation de fait, elle garde le choix: soit elle se met la tête dans le sable et elle ne profite pas de ses instants de lucidité actuelle pour encore décider de se traiter elle avec les traitements naturels qu'elle préférerait éventuellement soit elle laisse passer cette chance et elle n'aura bientôt plus jamais rien à décider elle-même. Le temps compte, il fait la différence et vous, vous pouvez le lui donner si vous parvenez à la convaincre. Ma voisine âgée de 80 ans a elle aussi appris il y a quelques mois qu'elle commençait cette maladie et c'est très très dur car elle ne savait même plus le chemin pour aller au supermarché qui est à 5 minutes à pied de chez nous et auquel elle allait encore 2 fois/semaine avant sa maladie... Ses enfants passent tous les jours chez elle.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


223034
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La maladie d'alzheimer svp

image

Je vais t'expliquer pourquoi vlasova. Voilà, il y a quelques années, à la mort de ma grand-mère (subitement dans son fauteuil) j'ai pris pendant cinq ans, chez moi mon pépé que j'adorais : amour:. Déjà, avant la mort de ma grand-mère sa...Lire la suite

Qui partage le quotidien d'un proche malade?

image

Tu sais ta détresse je la ressens derrière mon ordinateur ! Je n'ai pas de solution miracle à te donner simplement un peu de chaleur humaine à t'offrir. Nous avons vécu pendant cinq années mon mari, mes enfants et moi avec un malade, je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages