Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Autres      (162 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cap de la compréhension de sa parole

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 439 lectures | ratingStar_133775_1ratingStar_133775_2ratingStar_133775_3ratingStar_133775_4

L'état de ma mère s'est évidemment aggravé, mais la progression est, d'après notre généraliste qui s'est beaucoup renseigné sur la maladie, lente. Cela fait environ 8 ans maintenant. Le cap que nous sommes en train de passer en ce moment est celui de la compréhension de sa parole. C'est quasi incompréhensible, on arrive à comprendre oui ou non, c'est tout. Elle est extrêmement maigre (35 kilos maxi) car elle n'a jamais faim et même quand elle se force, la déglutition est tellement difficile qu'au bout d'une heure de minuscules bouchées, elle est exténuée et demande à se coucher.Mais elle comprend encore ce qu'on lui dit et rit toujours. Nous l'avons en juillet 2006 remise à son domicile, la maison de retraite ce n'était plus possible : finalement le temps accordé à chaque personne étant de 15 mn pour la toilette, 20 MN pour le repas, coucher à 18H30, lever à 7h00… etc, j'ai préféré l'aider à rester chez elle avec tout ce que cela incombe d'organisation.Meme si il n'y a pas quelqu'un 24h/24, les personnes prennent le temps de ne s'occuper que d'elle, et la qualité de vie d'en ressent. Sans compter que c'est beaucoup plus sympa pour nous de venir la voir, pour les enfants c'est moins sinistre… etc Je n'ai malheureusement plus d'espoir en matière de guérison, j'essaie de l'aider à vivre le mieux possible ce qui lui reste à vivre, c'est tout.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


133775
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Séjours en hopital psychiatrique

image

Et bien voilà… je viens moi aussi vous faire part de mon expérience non pas en HP, mais dans un hopital avec un étage réservé aux maladies neurologiques dont la dépression. Je suis arrivée là dans un état pitoyable, envoyée d'urgence par...Lire la suite

Le vélo est un bon antalgique contre la SDRC

image

J'ai subi 3 ans d'algo 1 an où c'est moi qui contrôle avec ma petite télécommande, mais tout au long de ces 3 années j'ai trouvé des médecins disant "c'est une algo" et d'autres disant "ce n'est pas une algo". J'espère donc pour toi que, si...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages