Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Autres      (162 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai 26 ans et j'ai des problèmes de mémoire

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 17/03/10 | Mis en ligne le 02/01/12
Mail  
| 523 lectures | ratingStar_225741_1ratingStar_225741_2ratingStar_225741_3ratingStar_225741_4
Je suis véritablement en détresse psychologique, et j'espère que mon message sera assez clair pour que vous puissiez m'orienter. Depuis longtemps (je ne sais même pas si c'est depuis toujours), je me sent spectateur de ma vie. J'ai une impression de "flottement" comme si j'étais là sans être là. De plus je n'ai aucune mémoire, donc aucune culture : j'ai beau m'intéresser à un sujet, 1 semaine après je ne me rappellerai que de quelques bribes d'information. Toute tâche que j'entreprends est une véritable difficulté... (rien que d'écrire ce mail !!)... Je redécouvre à chaque fois les choses : par exemple pour faire la cuisine, je suis incapable de me rappeler d'une recette même très simple. Le problème c'est surtout du point de vu pro ... A chaque fois je redécouvre mes dossiers ... J'ai 26 ans, j'ai fais une école d'Ingénieurs, et à partir du moment où je suis entré dans le monde du travail, je n'ai été capable de rien faire... J'ai décroché mon premier job par cooptation, j'y suis resté 3 ans. Dans ce job je ne cherchais pas à rentrer en profondeur dans les dossiers, et je cherchais surtout à reporter les délais, ce qui ne dérangeait personne, car tout le monde était un peu comme ça dans cette boite. Seulement, moi j'étais plutôt comme un "zombi", incapable de préparer quoique ce soit pour ma copine ou de prévoir un projet. Tout ce que je fais, je le fais au jour le jour. Et puis j'ai commencé à fumer du shit... Je sais pas pourquoi, mais ça m'aidait à "relativiser"... Enfin, c'était devenu surtout mon seul but : fumer un joint ... Du coup j'ai voulu sortir de ce carcan et j'ai mis à jour mon CV sur internet (non sans mal), un chasseur de tête m'a repéré (car jétais dans une boite dont le nom sonne bien), et grâce à quelques ronds de jambe, j'ai obtenu le poste. Seulement, je suis incapable de faire quoique ce soit dans ce nouveau poste : à part trier des papiers, je n'arrive pas à me concentrer, je panique, et surtout je ne sais pas analyser la situation, je tourne en rond toute la journée. Mon ami m'a dit d'aller voir un psychiatre, ce que j'ai fait. Seulement je suis tellement vide que je ne sais même pas quoi lui raconter ... La dernière fois j'ai craqué complètement devant lui, et il m'a prescrit des antidépresseur et 3 semaines d'arrêt maladie. Voilà la fin de mon histoire .... Je tourne en rond, je ne me rappelle de rien, j'ai rien pour être malheureux, mais je n'éprouve rien... j'oublie tout, je ne sais même pas quoi faire de mes journée, le psy m'a dit de faire des chose que j'aime (mais je n'aime pas vraiment faire grand chose), et puis je me décourage très vite : je vais au lit, j'y reste 10 min, ensuite je prend un bouquin, je lis 3 pages... je tourne je ne réfléchis à rien. Rien n'a d'importance pour moi, je fais ce qu'on me demande de faire, mais je ne prend aucune initiative. A partir du moment où on me demande mon avis, je fais 3 galipettes, et je me démerde pour ne pas avoir à répondre (CAR JE N'AI PAS D'AVIS). Je me demande ce que je dois faire : Est ce une dépression ? Si oui, alors ça fait plus de trois ans que ça dure, COMMENT JE PEUX M'EN SORTIR ? Est-ce un problème neurologique ? Est ce que mon cerveau est fainéant ? Pourquoi je n'arrive plus à rien ? Pourquoi je m'en fiche de tout ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


225741
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Séjours en hopital psychiatrique

image

Et bien voilà… je viens moi aussi vous faire part de mon expérience non pas en HP, mais dans un hopital avec un étage réservé aux maladies neurologiques dont la dépression. Je suis arrivée là dans un état pitoyable, envoyée d'urgence par...Lire la suite

Le vélo est un bon antalgique contre la SDRC

image

J'ai subi 3 ans d'algo 1 an où c'est moi qui contrôle avec ma petite télécommande, mais tout au long de ces 3 années j'ai trouvé des médecins disant "c'est une algo" et d'autres disant "ce n'est pas une algo". J'espère donc pour toi que, si...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages