Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Autres      (162 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je perds mes facultés intellectuelles, qu'est ce que j'ai ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 23/08/10 | Mis en ligne le 12/10/11
Mail  
| 5670 lectures | ratingStar_222097_1ratingStar_222097_2ratingStar_222097_3ratingStar_222097_4
Je ne me sens pas bien du tout depuis un bon moment, je suis donc décidé a agir. J'espère trouver ici conseils Voici les symptômes que je ressens Difficultés a trouver mes mots, être concentré. Perte de mon vocabulaire, nette impression de perdre ses facultés intellectuelles. Perte de mes souvenirs, je ne me rappelle plus de grand chose, j'ai donc l'impression de perdre mon identité. J'ai de plus en plus de mal a coordonner mes pensées, donc mes actions. sensation permanente de "pédaler dans la semoule". Sensation de ne plus imprimer, de saturer, de ne plus pouvoir apprendre de nouvelles choses. Perte du vocabulaire. Beaucoup de mal a raisonner, donc de grandes difficultés a prendre part aux conversations et défendre des points de vue (je cherche mes mots, mes références culturelles..) Perte de ma culture, impossible de me cultiver a nouveau: je n'imprime plus rien, je ne retiens plus rien. Le fait d'être conscient des performances que j'ai pu fournir et de ce que je suis devenu me terrorise et me renferme sur moi-même. Sensation de devenir débile, d'être vide a l'intérieur Sensation d'incapacité qui me terrorise et me renferme sur moi-même. J'ai l'impression que comme j'ai vraiment du mal a être concentrer sur ce que je lis ou ce que disent les gens, forcement je mémorise mal, donc je ne retiens plus rien. Par contre les souvenirs que j'ai disparaissent, je les oublie, c'est très flou, il faut que je fasse d'énormes efforts pour me souvenirs, quand j'y arrive. Ma façon de m'exprimer devient de plus en plus simple, je fais des fautes d'orthographes que je ne faisais pas. Par exemple, j'ai une très bonne culture cinématographique. Je me suis récemment rendu compte que j'avais tout perdu, que je cherchais en permanence le nom de tel ou tel film, tel réalisateur ou acteur. Pareil pour la musique ou les livres. Je précise aussi que j'ai pris des antidépresseurs pendant 5 ans et que ces derniers "masquaient" ces effets. Je ne me sens pas dépressif naturellement, bine au contraire. C'est plutôt la conscience de mes troubles qui me rend dépressif, anxieux. Maintenant cela fait 3 mois que je ne prend plus d'anti-dépresseurs, et je peu alors pleinement analyser ces troubles, sans qu'aucun médicament n'interfère. Tout cela, me fais dire que ce qui m'arrive relève plus des compétences d'un neurologue que d'un psychologue. En gros, je perd ma mémoire, mes facultés intellectuelles et par conséquent mon identité. Je perd ce que j'avais acquis, mais je ne peut plus non plus acquérir de nouvelles données.... Évidemment, tout cela me pénalise énormément dans ma vie professionnelle, privée et sentimentale, enfin bref dans tout types d'interactions que je peux avoir avec le monde extérieur. Qu'en pensez-vous? Y-a-t-il d'autres personnes ici qui souffrent ou on souffert de ce genre de troubles?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


222097
b
Moi aussi !
30 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Séjours en hopital psychiatrique

image

Et bien voilà… je viens moi aussi vous faire part de mon expérience non pas en HP, mais dans un hopital avec un étage réservé aux maladies neurologiques dont la dépression. Je suis arrivée là dans un état pitoyable, envoyée d'urgence par...Lire la suite

Le vélo est un bon antalgique contre la SDRC

image

J'ai subi 3 ans d'algo 1 an où c'est moi qui contrôle avec ma petite télécommande, mais tout au long de ces 3 années j'ai trouvé des médecins disant "c'est une algo" et d'autres disant "ce n'est pas une algo". J'espère donc pour toi que, si...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages