Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Epilepsie      (338 témoignages)

Préc.

Suiv.

Crise d'épilepsie partielle

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1451 lectures | ratingStar_135899_1ratingStar_135899_2ratingStar_135899_3ratingStar_135899_4

Voilà, dimanche dernier après une nuit passé en boite de nuit à beaucoup boire je me suis réveillée avec la gueule de bois, j'ai donc pris une aspririne 1000gr. Dans l'après midi j'ai eu un début de cystite, j'ai donc pris des antibiotiques pour traiter celle-ci. Par contre j'en ai pris beaucoup plus que prévu (6 cachés d'un coup au lieux de 3 répartis dans la journée). Ce médicament est l'Apurone, c'est un antibactérien urinaire de la famille des quinolones qui avait été prescrit il y a longtemps par mon médecin pour traiter une cystite recidivante.

Suite à cette prise de médicament je suis aller faire la sieste pour me réveiller quelques heures après très mal en point. Je me sentais très faible et je sentais mon coeur battre de plus en plus fort. J'ai alors pris un doliprane avant de me calmer et de me rendormir. Et là, je ne me souviens plus de grand chose, je sais ce qu'il s'est passé car on me l'a raconté et j'ai encore des flashs qui me reviennent en tête. Je me suis réveillée 5 mn après et je suis aller voire mes parents au salon et à complètement délirer devant eux. Je me débattais, je criais, je me mordais et je bredouillais des choses très confuses comme "c'est la pire chose de la vie, c'est la plus horrible chose de la vie". Enfaite je me souviens que j'étais dans le délire de la mort, comme si j'étais morte et que j'allais rester dans cet état à jamais. Aujourd'hui encore je n'arrive pas trop à expliquer ce qu'il s'est passé dans ma tête à ce moment là. Mon délire a duré plus d'1h et je me souviens de me réveiller de mon délire dans l'ambulance qui m'emmenais aux urgences. Et c'est vraiment ce souvenir du réveil qui est aujourd'hui le plus traumatisant pour moi. A ce moment là, je n'avais plus aucun souvenirs de ma vie, de la vie en général, des gens autour de moi. Je redécouvrais véritablement la vie comme une seconde naissance et me posait pleins de questions. Puis j'ai retrouvé peu à peu la mémoire jusqu'à ce que tout revienne dans l'ordre. J'ai passé une nuit à l'hopital sous perf, on ne m'a rien donné comme médicaments ni aucun traitement pour la suite. Le scanner, l'electroencephalogramme et l'analyse de sang n'ont rien mis en évidence. J'attend encore les résultats de l'IRM. Selon les médecins, j'aurai fait une crise d'epilepsie partielle du à une surdose de médicaments, d'alcool et de manque de sommeil.

Voilà pour mon expérience, l'experience de la folie est vraiment quelquechose de traumatisant, j'attend vos réactions ou témoignages sur ce thème.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135899
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Aiiiide plizzz , mon york est epileptique - medecine veterinaire

image

Pourquoi tu dis ça ? Moi aussi j'ai un chien épileptique, et je sais à quel point c'est difficile de voir notre toutou en crise. Il y a 2 types d'épilepsie, l'épilepsie essentielle et l'épilepsie qui découle d'un problème de santé. - Pour...Lire la suite

Des resultats de sismotherapie (synthese du forum) - antidepresseurs, anxiolytiques

image

EN CONSTRUCTION. Josica. En 1984 alors que j'étais déjà sous AD et autres psychotropes je ne sortais pas du tout de ma dépression… Je suis dépressive chronique… Mon médecin voyant s'aggraver mon état m'a proposé les électrochocs… J'ai...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages