Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Epilepsie      (338 témoignages)

Préc.

Suiv.

Enfant épileptique

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 752 lectures | ratingStar_51797_1ratingStar_51797_2ratingStar_51797_3ratingStar_51797_4

Pour ce qui est du comportement, tout ce que je peux te dire c'est que les médicaments agissent effectivement sur l'attention, l'endormissement. Mais la maladie y est pour beaucoup. Tout dépend du syndrome épileptique q'a ta fille.

Mon fils stagne en ce moment, son traitement est lourd, très lourd, mais d'après la neurologue son syndrome y est pour beaucoup. On va lui poser un stimulateur vagale dans quelque mois (je pense en septembre) non pas pour seulement contrôler les crises mais aussi pour le stimuler.

Hélas l'épilepsie les fatigue beaucoup et même s'il n'y a aucun signe d'anomalies cérébrales sur sa dernière IRM, l'épilepsie est là.

Pour ce qui est de l'enseignement, bien sûr je pourrais t'en dire plus, mais je pense à une chose as tu fait une demande d'AES ? Je pense que oui, c'est très bien pour le suivi médical, et l'école de mon fils fonctionne avec.

Si tu sens que ta fille n'est pas trop à sa place dans son école, pense à faire comme moi, tu verras tu ne le regretteras pas, il faudrait que tu en parles au neurologue qui suit ta fille. Ils savent les écoles qu'il y a mais le problème c'est que les places sont chères, il y a une liste d'attente.

Tu vois l'autre jour je discutais avec une amie qui a un fils de 18 ans épileptique depuis qu'il a 18 mois, elle n'a jamais voulu le laisser partir, le mettre en institut spécialisé. Maintenant elle regrette car son fils n'est pas du tout autonome, il n'a plus le droit d'aller en hopital de jour il est majeur. Par chance, elle est allemande et a du se résoudre à le mettre en Allemagne, car il devenait impossible pour elle de le garder quotidiennement. (en plus sa fille a fait une dépression, trop de stress à la maison).

Il faut agir quand tu vois que ce n'est pas bien pour ta fille, elle est jeune tu as le temps, mais ne recule pas, quand ils sont mineurs, il y a encore des places dans certaines écoles, mais une fois majeur… c'est fini, la liste est très très longue.

Maintenant pour ce qui est de l'entourage, je vis la même situation que toi. En plus ses cousins qui étaient petits avant ne se posaient pas de question sur les crises de Quentin, mais maintenant ils deviennent ados, et leurs regards ont changé, ils ont un peu honte d'avoir un cousin comme ça. On travaille dessus avec les autres enfants, mais ce n'est pas toujours évident.Les enfants sont très cruels et cette satanée maladie fait peur.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51797
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Aiiiide plizzz , mon york est epileptique - medecine veterinaire

image

Pourquoi tu dis ça ? Moi aussi j'ai un chien épileptique, et je sais à quel point c'est difficile de voir notre toutou en crise. Il y a 2 types d'épilepsie, l'épilepsie essentielle et l'épilepsie qui découle d'un problème de santé. - Pour...Lire la suite

Des resultats de sismotherapie (synthese du forum) - antidepresseurs, anxiolytiques

image

EN CONSTRUCTION. Josica. En 1984 alors que j'étais déjà sous AD et autres psychotropes je ne sortais pas du tout de ma dépression… Je suis dépressive chronique… Mon médecin voyant s'aggraver mon état m'a proposé les électrochocs… J'ai...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages