Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Epilepsie      (338 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je présente les premiers symptomes d'épilepsie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 654 lectures | ratingStar_200715_1ratingStar_200715_2ratingStar_200715_3ratingStar_200715_4

Il y a environ trois semaines, suite à une semaine de canicule intense (sans air climatisé à la maison, donc très peu de sommeil) , Je pars en camping avec des copains. Arrivé sur les lieux, avec la température, le lac, etc… ce ne fut pas très long avant que je débouche ma première bière, ma deuxième, ma troisième, etc… Après un bon souper, J'entame à présent la bouteille de rouge, que je sirote jusqu'aux petites heures du matin. Jusque là, tout va bien.Au réveil, rien de particulier, je me sentais exactement comme on se sent généralement le lendemain d'une soirée festive. Le temps de faire une trempette dans le lac, de ramasser nos trucs, d'acheter du café, et on reprend la route (J'étais au volant). A peine à quelque dizaine de metres de notre point de départ, on se range dans la file d'attente pour prendre le traversier. Et c'est à ce moment précis que le "black out" total est arrivé. J'me souviens d'avoir déposé mon verre de café dans le porte gobelet, et l'instant d'après, je me réveillais aux urgences, 40km plus loin, et environ une heure plus tard. Le verdict : crise tonico-clonique. En fait, la reprise de conscience s'est faite graduellement. Mon ami qui m'accompagnais dans l'ambulance me disait que j'étais conscient, et plutôt coopératif, je répondais bien aux questions et aux demandes de l'ambulancière. Pourtant, j'ai presque aucun souvenir du trajet. Je me considère très chanceux que cet évenement soit arrivé à cet instant précis… un peu avant ou un peu après, le scénario aurait été fort différent, à 100 km/h sur une route de campagne… Le médecin de l'urgence où j'ai été amené m'a remis une demande de consultation (EEG, ct scan cerebral) que j'ai aussitôt faxé au service de neurologie de l'hôpital près de chez moi. Après 3 semaines d'attente, je ne suis toujours pas inscrit à la liste d'attente… Étant donné les circonstances, (abus d'alcool la veille, chaleur accablante, fatigue accumulée, déshydratation possible, etc…) je ne m'en fais pas outre-mesure, j'ai toujours espoir que ce n'est qu'un accident de parcours. En contre-partie, je suis quand même un peu inquiet car mon père est epilepsique et est sous médication depuis toujours (heureusement contrôlé, il a fait qu'une seule crise depuis ma naissance.Ok. Je ne m'attends pas à une réponse précise de votre part, cela semble être une maladie fort imprévisible… Je poste plutôt ce mesage pour partager mon histoire.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


200715
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Aiiiide plizzz , mon york est epileptique - medecine veterinaire

image

Pourquoi tu dis ça ? Moi aussi j'ai un chien épileptique, et je sais à quel point c'est difficile de voir notre toutou en crise. Il y a 2 types d'épilepsie, l'épilepsie essentielle et l'épilepsie qui découle d'un problème de santé. - Pour...Lire la suite

Des resultats de sismotherapie (synthese du forum) - antidepresseurs, anxiolytiques

image

EN CONSTRUCTION. Josica. En 1984 alors que j'étais déjà sous AD et autres psychotropes je ne sortais pas du tout de ma dépression… Je suis dépressive chronique… Mon médecin voyant s'aggraver mon état m'a proposé les électrochocs… J'ai...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages