Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Epilepsie      (338 témoignages)

Préc.

Suiv.

Malgré la maladie, j'ai mené une vie plus ou moins normale

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 27/08/10 | Mis en ligne le 02/12/11
Mail  
| 565 lectures | ratingStar_224270_1ratingStar_224270_2ratingStar_224270_3ratingStar_224270_4
L'avant : des absences avec yeux révulsés et tête qui part en arrière et conversation interrompue. Le généraliste diagnostique cela comme un tic nerveux et dit à mes parents de me donner une petite tape pour me faire revenir. Le mot d'ordre est lancé à mes frère et soeur (j'en ai 9) je ne vous raconte pas le nombre de claques que je me suis prise. A 14 ans je fais ma première crise généralisée (une benediction : on ne peut plus dire que je le fais exprès). Le neurologue me met sous gardenal alepsal zarontin. Un cocktail détonant qui me rend complétement HS. En plus il donne de nouvelle consigne : interdiction de fermer les portes à clef (aussi bien toilette salle de bain etc) interdiction de piscine, de sport. Coucher de bonne heure etc. Bref à 14 ans l'enfer Je fais d'autres crises bien sur avant d'avoir un traitement qui me stabilise à peu près Ma scolaritédevient très dure ; je n'enregistre plus rien. Bref j'arrive quand même à avoir mon CAP compta. A18 ans je me marie. Mon mari me connait depuis longtemps et sait tout de mon histoire médicale et cela n'est pas un problème pour lui. D'ailleur 30 ans plus tard nous sommes toujours ensemble malgrés toutes les épreuves traversées. Donc j'en reviens à mon mariage. Je suis toujours aussi à l'ouest et les sorties nocturnes sont super délicates à gérer. Bref au bout de 6 ans, j'attend un enfant. Super période de ma vie (je souhaite une grossesse comme la mienne à toute les femmes) . Malgré le changement de traitement aucune crise et une forme du tonnerre. J'accouche d'une petite fille c'est le bonheur. Mais bien vite la maladie revient en force avec les crises generalisée, les angoise (j'ai toujours peur de faire tomber ma fille) j'ai fait beaucoup de crise dans les trois ans suivant la naissance de ma fille. Si bien qu'aujourd'hui j'ai des trous noirs sur les evenements de cette époque. A l'age de qutra on diagnostique une maladie orpheline à ma fille et pour me consoler on me dit que celan'a rien à voir avec mon épilepsie (super !!!! ). Je vous passe les journée à l'hopital pour ma puce, les angoisse et bien sur les crises. Ma fille grandit, ses problèmes s'arrange et les mien aussi. Aujourd'hui cela fait dix ans que je n'ai pas fait de crises. Je prends 4.5 depakine 500 chrono le soir, je me couche tard quand j'en ai envie. J'ai mon permis (sur ce plan là j'y vais quand même tout doux) j'ai fait de la moto (passagère) avec mon mari. On fait du quad. Je m'autorise du vin blanc et du champagne en fête on peutdire que tout va bien Sauf que j'ai pris énormément de poids, que j'ai des problémes d'audition, que j'ai des tremblements et des hallucinations. Bref ma nouvelle neurologue m'a prevue un IRM et je vais changer de traitement J'ai l'impression que je vais de nouveau galérer Mais j'ai le moral, un mari que j'adore et qui m'adore que demander de plus 
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224270
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Aiiiide plizzz , mon york est epileptique - medecine veterinaire

image

Pourquoi tu dis ça ? Moi aussi j'ai un chien épileptique, et je sais à quel point c'est difficile de voir notre toutou en crise. Il y a 2 types d'épilepsie, l'épilepsie essentielle et l'épilepsie qui découle d'un problème de santé. - Pour...Lire la suite

Des resultats de sismotherapie (synthese du forum) - antidepresseurs, anxiolytiques

image

EN CONSTRUCTION. Josica. En 1984 alors que j'étais déjà sous AD et autres psychotropes je ne sortais pas du tout de ma dépression… Je suis dépressive chronique… Mon médecin voyant s'aggraver mon état m'a proposé les électrochocs… J'ai...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages