Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Parkinson      (174 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est un appel à l'aide. je ne pourrai pas vivre sans elle.

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1743 lectures | ratingStar_446297_1ratingStar_446297_2ratingStar_446297_3ratingStar_446297_4
La mienne, ma mère, ma grand-mère, la seule, l'unique, est partie, à cause d'une maladie, qui vous ramolie le cerveau, Alzeihmer, elle n'avait jamais été soignée pour cela, car pas certain, je raconte tous les jours, mon histoire, ça me fait du bien, j'en ai besoin, elle était toute ma vie, et elle est partie, un vendredi, j'ai prié, j'ai tout fais, même de faire des sortes de gri gri à cet espoir à la clé, qu'elle guérisse, pour moi alzeihmer c'était la perte de mémoire, mais non c'est + que … est dure, de voir la personne qui vous appris tout ce que vous savez aujourd'hui, qui à toujours était là dans les moments difficiles, elle s'est substituée à ma mère, m'a aimée, adorée, et aujourd'hui je n'ai plus que les yeux pour pleurer, elle n'a pas eu de vie, heureuse, est née pendant la guerre dans une grande famille à la campagne, travaillait jeune, beaucoup d'enfants, battu par son mari, et il a fallut qu'elle ait cette maladie, qui nous l'a emporté en mai après qu'elle est souffert, moralement et physiquement… bref tellement de chose à dire, tellement de haine, envers beaucoup de choses, de monde ect… mais je suis certaine que ta grand-mère comme la mienne, n'aurait pas accepté de telles paroles… Lorsqu'elle a fermée les yeux pour toujours, j'ai hurlé comme ci je partais avec elle, c'était ce que je voulais, j'ai prié, j'ai demandé de l'aide, j'ai demandé "réveillez là, pitié !!! " mais non c'était trop tard, c'était la plus petite de sa famille, et j'ai dû annoncer le décès de ma petite mamie à sa grande soeur, et à son grand fère qui lui a parkinson… Ce son des moments dures, très dures, mais si elle doit partir, elle te fera signe pour te dire qu'elle va bienn, mais pour le moment, fais comme moi, profite de chaque instant, souries lui, aime la, chérie la, fais lui vivire les plus moments de sa vie, je suis sur qu'elle n'a pas envie de te savoir malheureuse, si elle doit partir elle partira, mais il faut que cela se fasse en Paix, ne lui montre pas ton chagrin, je sais je parle, mais c'est plus facile à dire… Tous les jours je la regardais dans ses yeux, je chercher un signe, et je trouvais de la tendresse, de l'amour, de la fatigue, elle était très fatigué, elle voulait partir, elle voulait rejoindre son marie, sa mort a été un déchirement pour moi, cela va faire dans qqles jours 6 mois, et tous les jours je pleure en cachette, car sa présence me manque, et de temps en temps dans mes rêves elle vient de voir, sans doute pour m'apaiser, et ça me fait du bien, je suis la seule, malgré ses enfants, et tous ses petits enfants, a avoir été aussi proche d'elle, les circonstances l'ont voulu biensur, mais ça a été ça jusqu'à la mort, ma petite mamie, je vais de temps en temps au cimetière lui parlait, mais je lui parle tous les soirs dans ma chambre dans mes pensées, j'attends toujours des signes… Dès fois je demande à la rejoindre, mais lorsque j'en parle avec mon fiancé, il me dit non elle n'aurait pas voulu ça, elle est partie en Paix, car elle avait accomplis sur cette terre ce qu'elle avait à faire, elle aura été une bonne fille, une excellente mère, une bonne épouse, une grand-mère sensationnelle, je me rappelle lorsque l'ont se disputer elle me disait "tu sera contente lorsque je serai plus là ! " et je lui disais "je serai débarassé". Toutes ses phrases étaient en l'R, je sais qu'elle ne prenait pas au sérieux, nous avions le comportement mère fille, peut-être mieux, qu'une mère et une fille. Je comprend ta douleur, mais profite d'elle et elle t'aidera à accepter son départ, pense à elle, pense à ses souffrances… Bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


446297
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Syndrome de parkinson

image

J'ai lu tous vos messages. J'ai 59 ans. La maladie de Parkinson s'est déclarée fin 1999 et elle me tenait compagnie depuis bien plus longtemps (env. 5 années soit 1994) sans que j'en sois consciente. Pendant cette période "probatoire" j'avais un...Lire la suite

Recherche et maladie de parkinson

image

Je trouve que la présentation de la recherche sur la maladie de parkinson en france lors de l'évocation de la journée mondiale sur cette maladie est très réductrice et criticable. Certes la recherche en général manque en france de moyens. Cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages