Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Parkinson      (174 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis suivi par 2 kinésithérapeutes

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 670 lectures | ratingStar_230466_1ratingStar_230466_2ratingStar_230466_3ratingStar_230466_4
Kyné ou pas kyné, là est la question... Et bien je ne peux que modestement faire part de mon expérience personnelle sachant que chaque patient est unique malgré l'appellation générique des pathologies. J'ai depuis 15 ans Parkinson (phase terminale actuellement) et une myasthénie aggravée. J'use des services, et abuse de leurs bonne volonté et ténacité, de deux kynés quotidiennement se répartissant trois séances 2 respiratoires et 1 mobilisation passive et d'un ostéopathe 2 fois par semaine. Ereintant mais tellement efficace comme coktail. Bon je roule et point ne marche désormais mais je suis toujours chez moi et use de l'oxygène moins fréquemment (12h/jr/5lmn) ce qui me permet de shoppinger, de coiffeuriser, de papotager avec mes amies de coeur autour d'un succulent chocolat accompagné d'un macaron qui ne l'est non moins. Il m'a fallu plus d'un an pour constituer cette équipe donc chaque membre a suivi des formations complémentaires à La Pitié pour répondre au plus juste aux contraintes antinomiques des mes deux pathos en adaptant quotidiennement leurs interventions à mon état immédiat par leurs compétences. Leurs efforts pour pallier les avanies me forcent à me maintenir et réciproquement. Du coup on ne se quitte même plus ni les WE ni autres jours féries ou de congé . Je ne louperai pour rien au monde une séance. Certes cette espèce de paramédicaux sans horaires et défiant les outrages du quotidien...au quotidien est rare, en voie de disparition ou de gestation, mais il est certain que d'avoir des intervenants au faîte de leur spécialité et relevant le défi avec vous et en liaison avec les autres acteurs (infirmières, auxiliaires de vie, spécialistes et même pédicure) est une nécessité sans défaillance aucune tolérable. Dénicher les perles rares? Société Française de neurologie à La Pitié en étant porteur de prescriptions précises et d'avoir un moral fort car c'est pas toujours du plaisir !!!! Vous trouverez surement kynés à votre pied
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


230466
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Syndrome de parkinson

image

J'ai lu tous vos messages. J'ai 59 ans. La maladie de Parkinson s'est déclarée fin 1999 et elle me tenait compagnie depuis bien plus longtemps (env. 5 années soit 1994) sans que j'en sois consciente. Pendant cette période "probatoire" j'avais un...Lire la suite

Recherche et maladie de parkinson

image

Je trouve que la présentation de la recherche sur la maladie de parkinson en france lors de l'évocation de la journée mondiale sur cette maladie est très réductrice et criticable. Certes la recherche en général manque en france de moyens. Cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages