Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Parkinson      (174 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère est atteinte de la maladie de Parkinson

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1205 lectures | ratingStar_215572_1ratingStar_215572_2ratingStar_215572_3ratingStar_215572_4

Alors voilà. Dans mon cas, il s'agit de ma maman de 82 ans qui souffre de la maladie de Parkinson depuis 20 ans. Celle-ci, après avoir connu une progression relativement lente pendant 17 ans, permettant à maman de s'occuper de notre père jusqu'à sa mort, en 2003, la prive à présent de bon nombre de ses facultés motrices. Les moments de mobilités dans la journée sont de plus en plus rares et courts et les périodes de fatigue plus intenses. De même, des vertiges "inexpliqués" lui ont causé plusieurs hospitalisations depuis 2 ans. Maman benéficie d'un bon entourage médico-social qui lui permet encore de rester chez elle. C'est d'ailleurs au bas de son immeuble que se trouve le cabinet de sa kiné, qui lui prodigue régulièrement des massages et autres petits soins qui lui servent surtout de baume au coeur, à défaut de l'aider vraiment physiquement. Or, le fils de cette gentille kiné a ouvert depuis peu un cabinet d'acuponcture chez sa propre mère qui donc s'efforce de faire la "pub" pour son fils et "vend" à Maman des séances d'acuponcture que je juge personnellement par trop fréquentes (entre 2 et 3 par semaine). A l'origine, Maman voulait "récupérer ses jambes" et de la force par ce biais… Mais elle ne constate aucune amélioration, elle se juge même "encore plus fatiguée qu'avant "… Mon sentiment serait que, étant donné la dose maximale de médicaments chimiques que Maman est obligée d'avaler chaque jour, et étant donné l'état déjà bien avancé de la maladie chez elle, l'acuponcture ne peut peut-être plus faire quelque effet sur elle… Mais je ne dispose d'aucune source d'information à ce sujet… De là ma question : pensez-vous qu'au bout de 20 ans de traitement chimique de la maladie, l'acuponcture peut encore "sauver" ou "réparer" quoi que ce soit chez un patient ? En dernier lieu, j'ajouterais que je suis partisane de l'acuponcture, en général, (puisque je la fait pratiquer sur moi-même) et que ma question ne vise nullement à critiquer cette forme de thérapie qui a fait se preuves à d'autres occasions.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


215572
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Syndrome de parkinson

image

J'ai lu tous vos messages. J'ai 59 ans. La maladie de Parkinson s'est déclarée fin 1999 et elle me tenait compagnie depuis bien plus longtemps (env. 5 années soit 1994) sans que j'en sois consciente. Pendant cette période "probatoire" j'avais un...Lire la suite

Recherche et maladie de parkinson

image

Je trouve que la présentation de la recherche sur la maladie de parkinson en france lors de l'évocation de la journée mondiale sur cette maladie est très réductrice et criticable. Certes la recherche en général manque en france de moyens. Cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages