Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Parkinson      (174 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une opération ratée

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1285 lectures | ratingStar_113892_1ratingStar_113892_2ratingStar_113892_3ratingStar_113892_4

J'i été opéré les 18, 19 et 21 janvier à Montréal. Ça fait donc exactement 4 mois. Il m'arrive Fatigue, apathie, et, des off assez souvent. Sur une journée, je suis 5 fois off. 6 stimulations depuis l'opération et depuis le 15 février, c'est une fois par mois. J'avais mis tous mes espoirs dans cette opération et c'est avec bonheur et joie que j'y suis allé. Aujourd'hui, je suis dépité, las de devoir m'allonger 5 fois par jour durant minimum 45 mn. On parle de trois mois, de 6 mois, j'entends récemment un an et plus, j'avoue que durant les 4 mois ça n'a pas bougé. Rassurez-moi si quelqu'un est passé par là. Parfois, je me pose des questions : - Est-il normal d'être opéré le 18, le 19, le 21 et quitter l'hôpital le 23 janvier avec des points de situres frais, le crâne rasé à - 35 degré ? - Est-il normal que 2 semaines plus tard- même pas-, vous tombez ultra off, aucun médicament ni la stimulation n'y peut quoi que ce soit et que vous téléphonez à votre neurochirurgien qui non seulement vous met sa secrétaire en barrage mais refuse tout contact avec vous et que quand vous décidez de vous traîner pour aller le voir, vous attendez dans le hall de 9h à 13h, alors qu'il est là, quelque part, il sait que vous êtes là, mais ne vous accorde même pas une seconde sur les 4 minutes que nécessite un règlage ? - Est-il normal qu'il vous oriente vers un psychiatre et qu'il ne vous reçoit plus qu'en compagnie de 2 médecins ? J'ai l'impression qu'il est en train de mettre l'échec de l'opération sur le compte d'une défaillance qu'il estime psychiatrique (c'est moins visible) Je suis du coup limité dans mes interventions devant lui et cela biaise les rapports de confiance entre médecin et patient. Dans le cas d'une stimulatiion cérébrale profonde, je trouve que c'est grave.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


113892
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Syndrome de parkinson

image

J'ai lu tous vos messages. J'ai 59 ans. La maladie de Parkinson s'est déclarée fin 1999 et elle me tenait compagnie depuis bien plus longtemps (env. 5 années soit 1994) sans que j'en sois consciente. Pendant cette période "probatoire" j'avais un...Lire la suite

Recherche et maladie de parkinson

image

Je trouve que la présentation de la recherche sur la maladie de parkinson en france lors de l'évocation de la journée mondiale sur cette maladie est très réductrice et criticable. Certes la recherche en général manque en france de moyens. Cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages