Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Sclérose en plaques      (238 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ayant déjà subi 2 opérations, je n'ai plus le courage d'en avoir d'autres

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 686 lectures | ratingStar_221994_1ratingStar_221994_2ratingStar_221994_3ratingStar_221994_4
j'ai 36 ans. J'ai subit 2 opération au pied gauche, la première à 18 ans qui a échoué car j'étais trop jeune et le chirurgien n'était pas un spécialiste du pied. La deuxième je l'ai eu à 25 ans et a très bien fonctionné. C'est un chirurgien de Rennes, le Docteur KRALIC mais qui à mon avis est maintenant en retraite. Peut être a t-il un successeur. L'opération a consisté à raccourcir le gros orteil et raboté l'oignon. C'est un peu douloureux après l'opération mais avec de l'efféralgan codéine la douleur passe. Il faut compter marcher avec des cannes pendant au moins 1 mois et après le pied a été sensible pendant 3 ans mais depuis je suis tranquille. ça en vaut vraiement la peine. Maintenant c''est le pied droit qui me fait souffrir mais ayant une sclérose en plaques depuis 10 ans avec pas mal de soucis de santé, je n'ai pas le courage de me faire opérer pour l'instant.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


221994
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma mere est dependante affective et je vais virer folle !!!

image

J'adore ton truc Couper net à son négativisme sans aucune transition ; bang ! J'aime ça tel chose ; c'est vraiment beau ce que tu porte ; hey ! Tu as refais ta céramique ? Magnifique ! Voici un texte que j'ai écrit à une amie il y a quelques...Lire la suite

Une sclérose en plaques à 20 ans

image

C'est devenu ma vie, mon secret depuis maintenant un an. Bon aujourd'hui la recherche a progressé, la médicamentation aussi, mais ça reste une sclérose en plaques. Je dirai que le gros gros inconvénient reste psychologique. Peu de gens sont au...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages