Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Sclérose en plaques      (238 témoignages)

Préc.

Suiv.

Malgré les symptômes, je ne suis pas atteinte de la SEP

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 17/12/10 | Mis en ligne le 07/12/11
Mail  
| 1392 lectures | ratingStar_224515_1ratingStar_224515_2ratingStar_224515_3ratingStar_224515_4
Premièrement, je m'appelle Andrée-Anne et j'ai 20 ans. Depuis environs 5 ans, j'ai des problèmes de "chocs électriques" dans ma jambe droite. Au début, vu mon jeune âge, j'étais sure que j'avais le nerfs sciatique de bloquer car avant je ramassais des balles de golf. L'année passé j'ai décidé d'aller consulter mon docteur de famille. Elle m'a donc recommandé d'aller passer une IRM pour le bas du dos. Les résultats fût que j'avais une hernie mais qu'elle ne pouvait causer mes "chocs électriques". Donc elle a décider d'aller me faire passer un EMG. J'ai attendu quelques temps pour aller passer mon EMG car pour moi je me disais que ce n'était pas si important. Sauf qu'une journée lorsque j'étais au cégep, j'avais tellement mal aux jambes, je ressentais une lourdeur puis j'avais beaucoup de "chocs électriques" dans ma jambe. J'ai donc décidé de prendre mon rendez-vous pour mon examen. Le lendemain matin j'avais mon rendez-vous. Donc, le neurologue me dit que mes nerfs ne sont pas atteint mais que j'ai surment attraper un virus dans ma moelle épinière c'est pourquoi j'ai tous ces problèmes. Il a aussi découvert que mon côté gauche avait des problèmes tel que je ne suis pas capable de me tenir en équilibre, ni de seulement tourné ma main vite. C'est alors qu'après je me suis rendu compte que le virus en question est qu'il croyait que j'avais la sclérose en plaques. Ma généraliste à donc décidé de m'envoyer passer une autre IRM pour cette fois le cerveau puis la moelle épinière. C'est alors qu'ils ont découvert 2 lésions puis une troisième minuscule. C'est après ces tests que j'ai commencé à me rendre compte de plusieurs choses dont avant je croyais normal. Pour commencer, j'ai des fourmillements et des engourdissement dans ma main et ma jambe gauche. Avant je me disais que j'étais accoté sur mon nerf ou quelque chose comme ça. J'avais 18 ans, la seule chose que j'avais en tête était bien autre chose que de penser à des engourdissements. Puis j'avais une fatigue énorme. À 18 ans, c'est maintenant légale de sortir dans les bars etc, donc je sortais souvent je rentrais tard, je dormais une journée complète, mais pour moi, cela était normale, j'étais fatiguer je sortais trop. J'étais toujours fatigué. Maintenant ma mère m'a dit cet été de me calmer et de dormir à des heures raisonnables. C'est alors que j'ai réellement remarquer que je pouvais dormir 18 heures sur 24 heures. Je suis toujours fatigué même si je ne fais rien. Ensuite, cela fait 2 fois, que ma jambe me "manque". Je marche ou je monte les marches, mais ma jambes ne veux juste plus suivre. Donc je me ramasse en pleine face. Après avoir reçu ces résultats, mes parents et moi avons donc décidé de nous faire transféré à une spécialiste de la sclérose en plaques. Elle me fait ensuite faire les tests habituelles, une ponction lombaire puis un potentiel évoqué. Après un mois après avoir passé ma ponction, l'hôpital me téléphonne pour me dire qu'ils ont fait une erreure. Les infirmières ont oublié de prendre une prise de sang lors de ma ponction. Donc je dois attendre 2 mois de plus pour avoir mes résultats. Et voilà le jour où j'ai eu mes résultats. Ma ponction et mon potentiel sont normal. Je n'ai pas la sclérose en plaques. À ce moment ma mère était tellement heureuse mais moi j'avais un doute. Car avant je savais très bien comment cela allait se passer. J'avais l'impression que mes résultats allait être négatifs, mais que ma maladie allait être détecté lors d'une crise que je devrais me rendre à l'hôpital. C'est donc à ce moment que j'ai décidé qu'il fallait que je me batte pour savoir ce que j'ai. Car lors de mon rendez-vous avec ma neurologue, puis qu'elle m'a annoncé que j'avais pas la sclérose en plaques elle s'est fichu de moi totalement. Pour elle je n'étais plus qu'un cas de moins sur ces épaules. En effet, je lui ai demandé d'où venait mes lésions. Elle me répond c'est des UBO (Unknow Brain Objects). Je lui demande ensuite pourquoi ma jambe ne suit plus et que je ressens une lourdeur dans les jambes. Elle me dit d'aller consulter un orthopédiste. Ensuite pour mes "chocs électriques" que j'ai dans ma jambe droite elle me dit que c'est dû à un nerfs. Sauf que le seul nerfs qui pourrait expliqué mes chocs électriques ne justifient pas l'emplacement. C'est alors que je lui demande lors de mon EMG, on l'aurait vu que mon nerfs est endommagé. Elle me dit oui. Mais va en repasser un autre. Je suis donc sortie du bureau en furie tandis que ma mère flottait dans les nuages. Arrivé chez moi, je dis à mes parents que ça ne se peux pas. Je le sens, je sais que j'ai quelque chose, que la neurologue se fichait de moi. Ils me croyaient pas car ils disaient que mes tests étaient négatif donc que je voulais être absolument malade. Mais j'avais beau leur dire écoutez j'ai 20 ans, je sais pas ce que j'ai, je sais que j'ai quelque chose, je veux savoir. Puis après plusieurs recherches sur le net, nous nous sommes rendus compte, que en effet ce n'est pas parce que mes tests ne sont pas positif que je peux quand même avoir la sclérose en plaques. Donc où je veux en venir, je voudrais savoir si je dois continuer à me battre avec mon neurologue (J'ai décidé de me faire transféré de neurologue, c'est donc un nouveau) pour savoir ce que j'ai où je dois juste me dire que j'ai plusieurs problèmes différents. Je ne sais plus, je me demande aussi vu que j'ai prit ma prise de sang 1 mois après ma ponction est-ce que ça peux avoir fausser les données? Puis aussi, mon albumine, ce qu'on trouve dans le LCR est plus élèvé que la moyenne. C'est ce qui amène un indice d'avoir un problème neurologique non? Je sais plus ce que je dois faire, c'est pourquoi je voudrais vos avis.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224515
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma mere est dependante affective et je vais virer folle !!!

image

J'adore ton truc Couper net à son négativisme sans aucune transition ; bang ! J'aime ça tel chose ; c'est vraiment beau ce que tu porte ; hey ! Tu as refais ta céramique ? Magnifique ! Voici un texte que j'ai écrit à une amie il y a quelques...Lire la suite

Une sclérose en plaques à 20 ans

image

C'est devenu ma vie, mon secret depuis maintenant un an. Bon aujourd'hui la recherche a progressé, la médicamentation aussi, mais ça reste une sclérose en plaques. Je dirai que le gros gros inconvénient reste psychologique. Peu de gens sont au...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages