Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Sclérose en plaques      (238 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sclérose en plaque héréditaire?

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 23 ans
Mail  
| 1771 lectures | ratingStar_111320_1ratingStar_111320_2ratingStar_111320_3ratingStar_111320_4

J'ai 18 ans… je voudrais savoir si la sclérose en plaque est héréditaire ou non ? Je m'explique ma mère est tombé dans une sclérose il y a de cela quelques années… et moi depuis ce 1er jour ou je l'ai appris je me suis occupée d'elle car il n'y avait aucune assistance qui venait. Nous étions elle et moi. Je l'ai soutenu, aidé pendant toute sa maladie (qui est toujours présente). Je voudrais donc vous dire que le fait de l'avoir aidé pendant plusieurs années et encore à aujourd'hui ma rapprochée d'elle. Je n'avais que 12 ans quand ça a commencé, j'ai pas mal lâché mes études pour lui apporter tout secours et aide au mieux qu'il soit. Je me souviens d'un jour ou ma mère n'allait vraiment pas bien, jour de crise comme on les appelaient. J'ai du laisser ma mère seule chez moi sous un "tas" de 5 couvertures et mourant toujours autant de froid !! Mais je devais pourtant aller à l'école… Sur la route pour aller en cours,… j'ai fait semblant d'avoir une crise d'hypoglycémie et je suis revenue chez moi auprès de ma mère car j'avais peur d'une chose : La retrouver morte à mon retour. Pour guider ceux qui ne savent pas trop comment est la sclérose en plaque et comment on le voit : La sclérose en plaque est situé dans la tête. En faite dans notre tête nous avons plusieurs nerfs protéger par une sorte de "peau" extrêment fine. La sclérose en plaque est lorsque ces fameuse "peaux" ne sont plus là (cassé, abîmé) et que donc les nerfs se "touchent" entre eux. (Dans un jarguon on pourrait dire "un pétage de plomb"). C'est donc à ce moment là que la sclérose en plaque commence… La plupart du temps lorsque ce "choc" se fait savoir la personne tombent dans les pommes, elle fait donc come un malaise. Les autres facteurs sont les suivants : - crispation (se sentir "pris au piège") - ne plus pouvoir marcher seul - ne plus pouvoir manger seul - ne plus pouvoir s'habiller seul - ne plus pouvoir aller aux toilettes seul - ne plus pouvoir se laver seul - ne plus pouvoir faire ses courses. - ne plus pouvoir s'assumer… A 12 ans j'ai du devenir mère de ma mère, je n'étais plus enfant au yeux de ma mère mais je devenais comme sa propre "mère"… Les comptes, les courses, la maison, le ménage, le téléphone, les factures,… Je m'ocupais de tout en attendant son rétablissement. Aucune aide, aucune prise en charge d'aides extérieurs ne nous a été attribués, nous étions seules. Je voudrais dire aujourd'hui que ce que je vous raconte n'est pas pour vous faire naitre une "pitié" sur moi… Mais juste pour vous dire qu'à 12 ans… je n'étais pas prête à "assumer" une telle maladie qui de plus était celle que ma mère vivait. Je voudrais juste vous dire qu'à aujourd'hui 18 ans j'ai failli perdre ma mère et la retrouver dans un fautueil roulant avec comme surnom donné "un légume". La sclérose en plaque est une maladie très bizarre, un jour avec, un jour sans. A aujourd'hui je continue d'aider ma mère pour la moindre chose. Et même si j'aimerais prendre mon envol et aller plus loin dans ma vie… je me restreint à être auprès d'elle pour l'aider car j'ai toujours cette peur qui est en moi.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


111320
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma mere est dependante affective et je vais virer folle !!!

image

J'adore ton truc Couper net à son négativisme sans aucune transition ; bang ! J'aime ça tel chose ; c'est vraiment beau ce que tu porte ; hey ! Tu as refais ta céramique ? Magnifique ! Voici un texte que j'ai écrit à une amie il y a quelques...Lire la suite

Une sclérose en plaques à 20 ans

image

C'est devenu ma vie, mon secret depuis maintenant un an. Bon aujourd'hui la recherche a progressé, la médicamentation aussi, mais ça reste une sclérose en plaques. Je dirai que le gros gros inconvénient reste psychologique. Peu de gens sont au...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages