Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Sclérose en plaques      (238 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sclérose en plaques: ma première poussée était apparue il y a 6 ans !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2871 lectures | ratingStar_200614_1ratingStar_200614_2ratingStar_200614_3ratingStar_200614_4

Cela s'est produit il y a maintenant 6 ans. A l'époque j'avais 16 ans quand ma première poussée est apparu (c'est jeune oui) Tout à commencer par un violent vertige avant de passer à table. J'en ai presque perdu connaissance et après ce malaise est survenu un voile blanc devant mon oeil comme si quelque chose le gêner mais même en le frottant ce voile ne s'estomper pas. Ne m'alarmant pas je m'installa à table avec ma famille. Mais soudain des démangeaisons apparurent dans tout mon côté droit et j'avais du mal à tenir ma fourchette de cette main là, ma maman voyant ça me demanda ce qui se passait et me regarda dans les yeux.Elle me dit de poser ma fourchette et que l'on filait à l'hôpital, je lui demandais pourquoi. Elle m'expliqua que ma pupille droite était complètement dilaté, (ma maman étant infirmière à cette époque) qu'il fallait que je vois un médecin.Arrivée au urgence, un médecin m'examina et me demanda si j'avais d'autres symptômes, je lui raconta mon espèce d'engourdissement dans mon côté droit. Il décida après prise de sang de me garder en observation pour quelques jours pour des examens complémentaire.Et quels examens !!! Tout y est passé. Electro encéphalogramme, scanner, IRM, test de force, test de ma vue, reflexe, et sans oublier la ponction lombaire.Pendant près de 10 jours j'ai subis une batterie d'examen, et j'ai eu le droit à plusieurs "bolus" de cortisone. Et le verdict est tombé à la fin de mon hospitalisation : mademoiselle vous avez ce qu'on appelle une sclérose en plaque" il m'expliquèrent la maladie en long et en large et la seule question qu'on pose à 16 ans en entendant toutes ses explications est "je vais mourir ? " et la réponse fut négative pour mon plus grand soulagement. Je retournai à l'école 2 semaines plus tard avec quelques séquelles tout de même (toujours un peu cette main engourdie, perte de force, problème de mémoire.) Puis 1 mois plus tard une seconde poussée me frappa en plein cours. Même rituel et rebelote à l'hopital. Re bolus et retour maison.En 6 ans j'ai fais exactement 3 poussées de sclérose en plaque, avec quelques petites alertes. Aujourd'hui je vis très bien avec toujours dans un coin de ma tête le fait qu'elle puisse un jour m'arrêter quelques temps =) Mais j'ai décidé de me battre contre ça, me montrer plus forte que ma maladie sans pour autant me mettre en danger.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


200614
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma mere est dependante affective et je vais virer folle !!!

image

J'adore ton truc Couper net à son négativisme sans aucune transition ; bang ! J'aime ça tel chose ; c'est vraiment beau ce que tu porte ; hey ! Tu as refais ta céramique ? Magnifique ! Voici un texte que j'ai écrit à une amie il y a quelques...Lire la suite

Une sclérose en plaques à 20 ans

image

C'est devenu ma vie, mon secret depuis maintenant un an. Bon aujourd'hui la recherche a progressé, la médicamentation aussi, mais ça reste une sclérose en plaques. Je dirai que le gros gros inconvénient reste psychologique. Peu de gens sont au...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages