Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques > Sclérose en plaques      (238 témoignages)

Préc.

Suiv.

Traitements inefficaces pour ma sclérose en plaques

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-depression
Mail  
| 985 lectures | ratingStar_99957_1ratingStar_99957_2ratingStar_99957_3ratingStar_99957_4

Jusqu'à présent, mon médecin généraliste suffisait à me remettre à peu près sur pieds, mais celui-ci ne veut pas "me suivre" disant qu'il me connait trop bien. Je comprends ce qu'il veut exprimer, néanmoins, oserais je lui répondre qu'il me suffirait déjà simplement d'écoute et de pouvoir "cracher" tout ce mal que je ressens en moi, cela me suffirait amplement.

Au reste, en raison de mon traitement, la majorité des anti-dépresseurs étant néphrotoxiques, je n'y aurai donc pas droit et j'ai malheureusement pu constater en observant de nombreux (ses) collègues en dépression, combien la chimie faisait ou donnait l'impression de faire des miracles. Tout au moins ces traitements peuvent ils permettre de redonner l'énergie nécessaire à une remontée à l'air libre, tant on se sent étouffer et couler de plus en plus profondément.

Quoi qu'il en soit, je revois cependant ce même généraliste, le temps de pouvoir consulter un spécialiste et je verrais bien ce que ça donne. Je suis néanmoins surpris, car mon propre frère est lui même arrêté depuis un an ; (mais il a également une sclérose en plaques et comme pour moi, son traitement influe grandement sur ses humeurs en plus du fait de se savoir vivre avec une bombe à retardement et tout ce que ça implique) ; par son généraliste précisément.

Le miens crains beaucoup la sécu malgré ses discours quelque peu libertaires et anticonformistes ; pourtant, je travaille et n'ai cessé de travailler hormis lors des arrêts toujours relatifs aux problèmes rénaux et même si après avoir repris à plein temps pendant une année, j'ai dû revenir à temps partiel ; un léger temps partiel puisque je fais quasiment des journées complètes.

J'appréhende ce rendez-vous, sachant qu'il va m'arrêter trois jours, va me prescrire de l'athymile, seul médicament avec le lexomil, ce dernier n'ayant plus aucun effet, que mon greffon puisse supporter et que je vais avoir un mal fou à "éliminer" ; ça va me mettre ko et je devrais l'arrêter pour reprendre le boulot tant il me met dans un état second.Alors que même pour une personne n'ayant aucun problème rénal, il faut un bon mois pour s'accoutumer au traitement…
  Lire la suite de la discussion sur forum-depression.com


99957
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma mere est dependante affective et je vais virer folle !!!

image

J'adore ton truc Couper net à son négativisme sans aucune transition ; bang ! J'aime ça tel chose ; c'est vraiment beau ce que tu porte ; hey ! Tu as refais ta céramique ? Magnifique ! Voici un texte que j'ai écrit à une amie il y a quelques...Lire la suite

Une sclérose en plaques à 20 ans

image

C'est devenu ma vie, mon secret depuis maintenant un an. Bon aujourd'hui la recherche a progressé, la médicamentation aussi, mais ça reste une sclérose en plaques. Je dirai que le gros gros inconvénient reste psychologique. Peu de gens sont au...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages