Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies neurologiques      (1174 témoignages)

Préc.

Suiv.

Seule face à la maladie de ma mère... Elle refuse de se faire soigner

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 963 lectures | ratingStar_139781_1ratingStar_139781_2ratingStar_139781_3ratingStar_139781_4

Les mois passent, son état empire et toujours le même vide autour de moi. Ce qu'il faut savoir c'est qu'avant que les 1ers symptômes n'apparaissent, ma mère a fait une dépression non formalisée et encore présente. Le contexte familial est pesant, étouffant car depuis toujours règne la loi du silence. Cela fait plusieurs années que j'essaie de rapprocher les uns et les autres, de faire en sorte que chacun s'exprime, exprime ses souffrances… afin de briser ce schéma, cette omerta. Etc… Ceci pour dire que ce contexte n'arrange rien. Ma mère est en invalidité depuis bientôt plus de 20 ans. Aussi, voir ma mère malade, souffrir est peut être devenue une habitude pour certains, je ne sais pas. La difficulté présente, c'est qu'elle refuse de faire les exmanes que le neurologue a prescrit il y a de cela 7 mois et elle refuse toute aide extérieure. Il faut préciser (car c'est vital pour elle) que ma mère est croyante et très pratiquante. Son désir le plus cher est de se retirer dans une communauté. Evidemment ce n'est pas possible compte tenu de sa fragilité physique. Ainsi, elle refuse toute aide qui ne pourrait prendre en compte ou comprendre sa spiritualité. Ce n'est pas évident à gérer. Elle se rend compte au fil du temps, que de plus en plus, elle a des difficultés à se déplacer (angoisse, perte des repères temporels, géographiques…). Parallèlement, des troubles du langage apparaissent et au quotidien, elle est insuportable, pardonnez-moi l'expression.  

Je me suis beaucoup documentée mais je n'ai pas encore passer le cap de rencontrer une association et pourtant j'ai conscience que c'est incontournable et que je ne peux continuer seule le combat. Car lorsque je prends un peu mes distances (j'habite à quelques mètres de chez ma mère) , elle me le reproche.

Merci de nous permettre de nous exprimer. C'est quelque chose de difficile pour moi. J'ai l'habitude d'écouter, de soutenir les autres (c'est mon métier) mais pas l'inverse. Bon courage à toutes et à tous.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


139781
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Aiiiide plizzz , mon york est epileptique - medecine veterinaire

image

Pourquoi tu dis ça ? Moi aussi j'ai un chien épileptique, et je sais à quel point c'est difficile de voir notre toutou en crise. Il y a 2 types d'épilepsie, l'épilepsie essentielle et l'épilepsie qui découle d'un problème de santé. - Pour...Lire la suite

Des resultats de sismotherapie (synthese du forum) - antidepresseurs, anxiolytiques

image

EN CONSTRUCTION. Josica. En 1984 alors que j'étais déjà sous AD et autres psychotropes je ne sortais pas du tout de ma dépression… Je suis dépressive chronique… Mon médecin voyant s'aggraver mon état m'a proposé les électrochocs… J'ai...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages