Histoire vécue Santé - Maladies > Maladies rares - orphelines > Autres      (180 témoignages)

Préc.

Suiv.

La perte d'un proche suite à une maladie est trés dure

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 615 lectures | ratingStar_37784_1ratingStar_37784_2ratingStar_37784_3ratingStar_37784_4

Dans la famille de ma mère nous sommes porteurs de la maladie ataxie télangiectasie.

C'est une maladie chromosomique récesive c'est à dire pour que la maladie soit exprimée il faut que la personne est le gène sur ces 2 allèles (cette maladie ne touche que les garcons chez nous).

La maladie est exprimée sur mon cousin de 22 ans qui a à peu prés les mêmes symptomes que ton neveu sauf qu'il n'y a pas de remede dans notre cas (pas de greffe de moelle possible).

Nous savons depuis longtemps que mon cousin n'atteindra pas son 30 ème anniversaire…

Le plus horrible de cette maladie, c'est que les personnes qui portent le gène sur une seule allèle (fille ou garçon) qui donc ne sont pas malades, on un fort pourcentage d'avoir un cancer.

A ce jour, j'ai perdu mes grands parents (vers 65 ans) un oncle de 35 ans et une tante en rémission à cause de cancers.

Une partie de ma famille à fait des tests pour savoir qui portait le gène. Donc je sais qui je suis suceptible de perdre (même si on peut mourir de n'importe quoi…).

Cela va faire une 15zaine d'année que je sais cela mais je suis toujours triste et en colère. Dés que j'en parle j'en ai les larmes aux yeux et la george serrée.

Donc pour répondre à tes questions, la perte de proche par maladie est trés dure (je ne crois pas avoir vraiment fini mon deuil).

J'étais ado quand les deces sont survenus, je dirais que le plus dure c'étais d'être seule, je me souviens de gros moments de solitudes et que j'enviais les couples qui avait quelqu'un avec qui pleurer.  

Donc pour moi c'est le plus important, il faut que tu sois là pour ton mari, que vous pleuriez ensemble.

Pour la mort de ma grand mère, on m'a demandé si je voulais la voir avant d'être mise en biere, j'ai hésité longtemps mais je suis contente de l'avoir vue une dernière fois, j'ai trouvé qu'elle avait bonne mine (à l'inverse de ces derniers mois). C'est là que j'ai compris qu'elle ne souffrais plus et ça m'a appaisée.

Par contre il ne faut pas oublier que la vie continue, je me souviens d'un cousin (du coté de mon père) qui m'avais fait rire aprés la mise en terre en faisant le bouffon et je l'en remercie aussi.  

Ce que je voulais dire c'est que tu trouvera ta place, de toute manière tu l'as déjà prés de ton mari.

Et les conversations normales ou banales ainsi que les taches banales (comme préparer les repas) sont réconfortantes et permettent de ne pas trop sombrer donc à toi de voir comment ils réagissent tous.

Peut être auront ils besoins de quelqu'un qui assume, qui partage, qui décompresse ou qui soutien (je pense plus à un melange des quatre).
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


37784
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Décrypton , 100% effectué !!!!!!

image

Mail reçu il y a quelques jours, suite 100 % de calculs atteints : --------------------------------------------------------- Code : Décrypthon, pari réussi ! La première étape de l'opération Décrypthon vient de s'achever avec succès.Grâce...Lire la suite

Un peu d'espoir au proche-orient.

image

Ci-dessous le copié-collé d'un article paru sur le site franceisrael. Info. Bruno. Les scientifiques israéliens se mobilisent pour combattre une maladie génétique propre aux enfants arabes. Les chercheurs israéliens ont joué un rôle important...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages