Histoire vécue Santé - Maladies > Maux de ventre / Maux d'estomac / Ulcère      (550 témoignages)

Préc.

Suiv.

Syndrome de rumination

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 31/03/11 | Mis en ligne le 12/12/11
Mail  
| 1278 lectures | ratingStar_224768_1ratingStar_224768_2ratingStar_224768_3ratingStar_224768_4

Je suis un jeune homme de 23 ans, j'écris ici pour faire partager mon histoire et si possible aider les gens qui souffriraient de la même pathologie que moi. Il y a de ça quelques mois, j'ai été manger dans un fast-food (quick), où par la suite j'ai fais un très grosse gastro entérite qui a eu du mal à se soigner, ce qui m'a entrainé bien des soucis ... Du fait que ça ne passait pas, je décide d'aller voir un gastro-entérologue qui décide de me faire une gastroscopie ainsi qu'une coloscopie. Celle-ci se révèle plutôt fructueuse puisque au niveau de mon estomac je souffrais d'une gastrite sévère (estomac brûlé par la bile), mais une coloscopie normale. S'en suit un traitement de longue échéance qui ne porte pas spécialement ses fruits, mon gastro-entérologue décide donc de me faire passer plusieurs tests : intolérance au lactose et scintigraphie de vidange gastrique. Ils se révélèrent chacun positifs ! Les mois passaient et mon état empiraient, je souffrais désormais de régurgiation, donc, chaque plat que je mangeais la nourriture me revenait en bouche après chaque renvois que je faisais et, ceci malgré les traitements connus pour les gastroparésie idiopathique, je prenais du prepulsid, resolor, motilium, primperan, domperidone ... Je ne savais plus quoi faire ! Mon gastro-entérologue décide donc de m'envoyer pour des examens complémentaires chez un Professeur d'Université (St-Luc UCL à Bruxelles) spécialiste des troubles moteurs de l'estomac. J'ai eu donc rendez-vous ce matin, ce professeur m'a dit que pour lui je ne souffrais pas de gastroparésie mais plutôt du syndrome de rumination, qui est en fait un TOC (trouble obsessionnel compulsif) et que avec mon diaphragme, je fais remonter ma nourriture dans ma bouche comme une vache. Il m'a donc proposé de suivre une psychothérapie cognitive et accompagné d'anti-dépresseur qui, selon lui favoriseront ma digestion et diminueront mes régurgitations. Je ne souffre en fait d'aucune maladie gastrique, mais plutôt d'une malade comportementale suite à tous ces problèmes survenus auparavant ... Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de mon état de santé après cette psychothérapie. Si vous souffrez de la même chose que moi, ou d'une maladie qui y ressemble, n'hésitez surtout à répondre à ce sujet.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224768
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les clomidettes font peau neuve

image

J'ai des sensations comme si elles allaient arriver comme en fin de semaine. Voici mes tempé pour ce cycle. J'ai toujours pensé que j'avais ovulé à J14, mais si mes règles ne sont toujours pas là, c'est donc que j'ai ovulé plus tard. J1 =...Lire la suite

"""aux plus de 50 ans"" ""page 24 ...""

image

Hier aussi, mais tellement malade, que je ne savais pas trouver mes mots pour vous écrire. Mon estomac me fait des siennes, j'ai eu un ulcère il y a quelques années, et on dirait qu'il se réveille. Aujourd'hui, cela va mieux, après avoir passé...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages