Histoire vécue Santé - Maladies > Médecines douces > Homéopathie      (790 témoignages)

Préc.

Suiv.

Aujourd'hui je ne me soigne que par homéopathie

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 3360 lectures | ratingStar_223093_1ratingStar_223093_2ratingStar_223093_3ratingStar_223093_4
En marchant tout simplement, à Santorin’ triple fracture de la cheville luxation remise en place 4 heures après (seulement, il aurait fallu dans la demi heure) à l’hôpital d’Héraklion où je suis opérée dans la soirée avec deux broches absorbables (pas de deuxième opération donc). « very serious » m’a dit le chirurgien.. pas de chance les premiers jours de vacances ! L’évolution : Déplâtrage début août : ma cheville est éléphantesque ; kiné douce ; rééducation en piscine ; depuis le départ, je ne veux ni d’anti inflammatoire ni d’analgésique , ni de scintigraphie pour diagnostiquer la raison de la raideur importante mais le chirurgien orthopédiste français conclue à 90 % à une algodystrophie (raideur, peau brillante, douleurs, cheville très enflée) ; j’ai très mal mais le moral est bon et je me dis que le mieux est devant moi ; je reprends mon travail (assise heureusement) 4 mois après avec une béquille encore 15 jours et je peux conduire. Le constat : 25 mois après cet accident, les progrès ont été lents et la raideur et les douleurs persistent mais ne me « prennent pas la tête » ; certes, je descends les escaliers en crabe car la flexion est limitée, je ne peux pas non plus marcher très longtemps : 1 heure et demi et la cheville se révolte (alors que je faisais des heures de randonnées) mais j’ai adapté ma vie à cet handicap (10 % reconnus par la compagnie d’assurance professionnelle où j’avais souscrit un contrat accident mais rien par la sécu ). Je suis une vrai météo ambulante (les dépressions annoncent la douleur, le froid la raideur accentuée) ; marcher pieds nus aussi, très difficile. Voici les bienfaits qui m’ont aidé à progresser : ‘ Au départ, pour la cheville enflée, j’ai pris de l’homéopathie ARNICA MONTANA 9 mg plusieurs fois par jour pendant des semaines ; la kiné n’en revenait pas du désenflement rapide de ma cheville (la kiné m’avait dit : « vous vous êtes fait un truc énorme’ » ‘ La kinésithérapie douce aide à retrouver un peu de flexibilité (ne pas hésiter à demander régulièrement des séances auprès du médecin) ; j’en suis à plus d’une cinquantaine ; essayer aussi auprès d’un kiné équipé (tous ne le sont pas) d’un CELLU M6, appareil qui aide à diminuer les mauvaises adhérences dues à l’opération. ‘ Je me suis fais faire deux paires de semelles orthopédiques (il faut compter 85 ‘ environ) : des fines pour les chaussures de ville et des épaisses pour les bottes et les baskets, chez un bon orthopédiste posturologue ; j’ai ressenti un mieux être immédiatement ‘ Tous les soirs, je faisais une mixture avec de l’argile (mettre de l’eau tiède avec de l’argile verte ou blanche ; consistance fromage blanc mais plus épais) ; j’en badigeonnais épais ma cheville et fixais avec du film plastique puis je chauffais légèrement un coussin à cervicales (coussin noyaux de cerises à passer 2 mn au micro ondes ; coussin en vente chez le pharmacien et chez Nature et Découverte ; environ 25 ‘ ) que je posais sur l’ensemble, cheville sur la table du salon ; quelques heures après ou le lendemain matin, rinçage à l’eau froide avec le jet de la douche. Je n’ai jamais eu mal la nuit. ‘ J’ai eu la chance de pouvoir faire une thalasso d’une semaine en Tunisie 3 mois après l’accident avec mes deux béquilles donc ; l’impression d’étau autour de ma cheville en a été amélioré. ‘ J’habite la région nantaise et régulièrement, je vais marcher dans l’eau de mer avec des chaussures plastifiées ; l’impression de légèreté après, c’est extra. Les bienfaits de l’eau de mer ne sont plus à démontrer. ‘ Aujourd’hui, lorsque j’ai très mal, toujours pas d’anti inflammatoire ni d’analgésique, de l’homéopathie uniquement : deux dosettes le matin d’HARPAGOPHYTUM dans un peu d’eau. ‘ Se faire plaisir, c’est essentiel et aussi essayer tout ce qui peut provoquer amélioration et bien-être ; j’ai acheté un thalasso pieds (75 ‘ ); les deux pieds dedans, cela ne fait pas « jeune » mais ‘ les bulles, les massages de la voûte plantaire, tout cela est agréable et je mets de l’eau jusqu’à hauteur de ma cheville abimée (prendre un bac assez haut) ‘ J’ai acheté un bâton de marche pour sécuriser mes petites promenades à la campagne (20 ‘ environ) ‘ Positiver : rien de mieux que la relativisation par rapport à ceux qui sont privés presque complètement (lire « l’homme qui marchait dans sa tête » d’Eric Ségal) ; se dire - et c’est vrai - que le corps s’habitue s’adapte ; lorsque j’ai mal, je me dis « j’ai mal, donc cela évolue dans le bon sens » ; si je n’avais plus du tout mal et toujours cette raideur, je m’inquiéterais d’un état irréversible alors que l’algo est réversible (il ne faut pas l’oublier). Un jour ou l’autre, elle disparaitra.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


223093
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'en peux plus. aidez moi. - jalousie

image

Je pense que faire un travail sur soi avec l'aide d'une thérapeute serait une bonne idée Du moins si tu sens prête à le faire et surtout si tu en ressens le besoin. Moi aussi je suis un peu dans ta situation (pas au point d'en vomir mais au point...Lire la suite

Que faire ? (journal de bordel) - depression, deprime, stress

image

Je sais que ça n'aide personne de venir trainer ses problèmes sur ce forum, mais à l'aide putain de bordel de merde. On fait comment pour être heureux au juste ? Au secours… Note, ça a peut-être fais quelque chose son truc au final....Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Soigner la grippe par l'homéopathie
Voir tous les  autres témoignages