Histoire vécue Santé - Maladies > Médecines douces > Homéopathie      (790 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment travaille l'homéopathe

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 647 lectures | ratingStar_54237_1ratingStar_54237_2ratingStar_54237_3ratingStar_54237_4

L'homéopathie est une médecine qui s'occupe du malade, être unique et complexe.La santé selon la définition de l'OMS n'est pas seulement l'absence de maladie ou d'infirmité, mais aussi un état de bien-être physique, mental et social.  

Le diagnostic ne doit pas s'afficher sur l'écran d'un ordinateur dans lequel on a introduit pêle-mêle les résultats d'une kyrielle d'analyses et d'examens techniques, prescrits selon un procédé proche du "carpet bombing". Le diagnostic doit être l'aboutissement d'une démarche raisonnée, dont les étapes se succèdent dans un ordre logique :  

Interrogatoire minutieux, aussi peu dirigé que possible, laissant la parole au malade et éventuellement à son entourage ;  

Examen clinique soigneux, ordonné et complet ;  

Hypothèses diagnostiques suivies si nécessaire d'investigations paracliniques ciblées. Et ensuite ce sera la recherche dans le répertoire pour trouver le simillimum du patient. Ce cheminement s'effectue d'autant mieux que le médecin connaît son patient, son passé, son caractère anxieux, fanfaron ou négligent, qu'il l'a déjà soigné antérieurement et qu'il peut par exemple lui dire : "vous avez la mémoire courte : vous m'avez déjà décrit ce symptôme il y a quelques années".  

Il n'est pas bon médecin, celui qui interroge à peine, ne permet guère au malade de s'exprimer, l'examine à la hâte, suit une première impression et s'empresse de prescrire un traitement symptomatique et des investigations parfois sophistiquées, parfois non dépourvues de désagrément et de danger.

"Pendant que la dame s'avance dans le bureau, un décrochage de souvenirs a déjà le temps de se produire chez le médecin et avec cette vitesse indescriptible qui est le propre de l'activité mentale s'enchaînent et s'engrènent des comparaisons, des rapprochements, des hypothèses. Elle a une drôle de tête… sa vieille mère morte d'une tumeur, m'avait dit qu'étant jeune elle avait fait une scarlatine… me fait penser à la tête qu'avait Madame X qui est morte à l'entrée du Carême." (J. Romains) Des réflexions que l'on ne peut pas consigner sur ordinateur !  

Voltaire dénoncait déjà ce que nous voyons chaque jour. "Que chaque médecin ne traite qu'une infirmité ; de sorte que si un homme a la goutte, la pierre, le dévoiement, mal aux yeux ou mal à l'oreille, il lui faudra payer cinq médecins au lieu d'un… bientôt on conseillera aux dévots d'avoir un directeur pour chaque vice". (Voltaire : le docteur Akakia)  

Montaigne lui avait déjà pressenti les difficultés et les écueils de la prescription : "Les médecins nous persuadent que de leurs ingrédients celui-ci échauffera l'estomac, cet autre rafraîchira le foie, l'un se charge d'aller droit aux reins, l'autre asséchera le cerveau, celui-ci humectera le poumon. Je craindrais infiniment que ces drogues mixées en breuvage perdissent ou échangeassent leurs étiquettes et troublassent leurs quartiers." Ce texte pourrait s'appliquer aux drogues conseillées après un infarctus du myocarde : "ce médicament diminue l'agrégation plaquettaire, cet autre prévient les arythmies, l'un est chargé de mettre le coeur au repos et de ralentir son rythme, l'autre prévient la déformation du ventricule, celui-là fait baisser le taux de cholestérol, celui-là dilate les artères. Je crains que ces drogues mêlées, cumulent leurs effets, tant bénéfiques que non désirés ou agissent en des sens opposés."  

Belle médecine que la médecine homéopathique.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


54237
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'en peux plus. aidez moi. - jalousie

image

Je pense que faire un travail sur soi avec l'aide d'une thérapeute serait une bonne idée Du moins si tu sens prête à le faire et surtout si tu en ressens le besoin. Moi aussi je suis un peu dans ta situation (pas au point d'en vomir mais au point...Lire la suite

Que faire ? (journal de bordel) - depression, deprime, stress

image

Je sais que ça n'aide personne de venir trainer ses problèmes sur ce forum, mais à l'aide putain de bordel de merde. On fait comment pour être heureux au juste ? Au secours… Note, ça a peut-être fais quelque chose son truc au final....Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Soigner la grippe par l'homéopathie
Voir tous les  autres témoignages