Histoire vécue Santé - Maladies > Médecines douces > Homéopathie      (790 témoignages)

Préc.

Suiv.

Erythème polymorphe

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 908 lectures | ratingStar_120425_1ratingStar_120425_2ratingStar_120425_3ratingStar_120425_4

Je traite mon erytheme polymorphe (d'origine non-herpétique) avec du Zaldiar pour les crises fortes, et du di antalvic pour les crises modérées. Jusqu'à 6 par jour, meme si j'ai souvent tendance à dépasser ce seuil, mais quel bonheur de ne ressentir plus rien. Je peux meme fumer une cigarette dans ces moments-là (je sais c'est pas bien, mais je suis sûr que ce n'est pas lié). Sinon, pour les repas, je prends de la xylocaine, très efficace mais très (trop) court. Et j'ai egalement peur de la neurotoxicité de ce médicament mais bon, quand on a mal. Je prends plus de prednisolone car 1 ça abime l'estomac, 2 ça reste un médicament fort dont je prefere limiter l'usage, et 3 car l'efficacité est loin d'être démontrée pour moi. L'homéopathie ne fait aucun effet, et le Lexomil permet de me calmer et d'éviter que je m'énerve dans ces moments-là. Mais je m'en passe en ce moment de peur de tomber accro. Un gel à base d'eau et de glycerine est vendu sans ordonnance en pharmacie pour permettre une legere rehydratation des muqueuses buccales. J'evite de prende des medocs car apparemment si c'est pas d'origine herpétique, c'est souvent d'origine médicamenteuse. J'y crois car plus jeune j'avais pris du myolastan (pour l'ivresse, comme quoi on peut être très con parfois) qui semble pouvoir provoquer le syndrome de stevens-johnson. Mais comment un petit médicament peut-il avoir autant d'effet, des années après ?!! Qu'est-ce je fais bordel pour mériter ça… En ce moment j'envoie tout chier dans ma vie à cause de ça, je cherche meme plus du travail. Mais peut-il y avoir un médecin compétent et un putain de laboratoire qui s'intéresse enfin à ce problème. Au lieu de ça, dès que je veux me renseigner sur Internet, il faut payer pour avoir accès aux études médicales. Ma seule consolation est de me dire qu'il y à pire, mais vraiment, là ça me suffit plus comme consolation. J'attends plus d'infos de molka à propos de l'ISOPRINOSINE, mérite qu'on s'y intéresse.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


120425
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'en peux plus. aidez moi. - jalousie

image

Je pense que faire un travail sur soi avec l'aide d'une thérapeute serait une bonne idée Du moins si tu sens prête à le faire et surtout si tu en ressens le besoin. Moi aussi je suis un peu dans ta situation (pas au point d'en vomir mais au point...Lire la suite

Que faire ? (journal de bordel) - depression, deprime, stress

image

Je sais que ça n'aide personne de venir trainer ses problèmes sur ce forum, mais à l'aide putain de bordel de merde. On fait comment pour être heureux au juste ? Au secours… Note, ça a peut-être fais quelque chose son truc au final....Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Soigner la grippe par l'homéopathie
Voir tous les  autres témoignages