Histoire vécue Santé - Maladies > Médecines douces > Homéopathie      (790 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les pharmaciens en mauvaise situation

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1074 lectures | ratingStar_64269_1ratingStar_64269_2ratingStar_64269_3ratingStar_64269_4

Vous ne connaissez pas ce secteur, c'est clair ; si, effectivement, les très grosses pharmacies gagnent bien leur vie, il n'en va pas de même avec les petites officines ; bon nombre d'entre elles sont sur le fil du rasoir, j'en connais personnellement deux en cessation de paiement ; dans ce cas là, la pharmacie ne pouvant fermer, le pharamcien doit obligatoirement vendre et vous vous doutez bien qu'il ne peut pasetre exigeant sur le prix ; ce qui fait que pour lui, c'est une perte énorme car il vend alors sa pharma moins chère qu'ilne l'a achetée ; évidemment, je parle pour ma région sud où les conditions commerciales sont plus dures qu'ailleurs ; chez nous il y a 3 grosses officines en ville qui s'en sortent très bien et dont les prix de la para et autres pansements sont bien moins chers qu'aux supermarchés quels qu'ils soient (Carrefour, Leclerc, Géant ou autre) ; nous sommes connus comme l'andorre de la parapharmacie ; pas mal de parisiens descendent faire périodquement les courses pour toutela famille et les copains, ça leur rembourse le billet ; mais à part, ces 3 là, les autres triment pour peu de choses ; savez vous qu'un jeune pharmacien qui emprunte pour payer son officine va avoir un crédit sur 15 ans au minimum et gagnera un smic ou guère plus pendant les premières années ; illui faudra attendre 7 ou 8 ans pour avoir un salaire correct, vu les études et la somme considérable de travail que ça représente, ils travaillent plus pour capitaliser à leur retraite que pour vivre comme des nababs ; pas étonnant que les enfants de pharmaciens ne fassent plus, comme c'était le cas il y a 30 ans, les mêmes études que leurs parents ; c'est comme en médecine : il y a beaucoup de jeunes médecins smicards !! Avec les problèmes de la sécu, l'éat ne cesse de baisser les marges des pharmaciens depuis 15 ans ; par exemple, lorsqu'on vend un médicament de cout élevé (genres de ceux que l'on peut délvrer pour des cancers, des hospitalisations à domicile etc…) eh bien on travaille pour rien, c'est à dire que l'on ne gagne pas un sou, on rend juste le service, alors qu'une ordo peut vous prendre facilement 3 quart d'heure de travail ; l'état a réduit à zéro la marge sur ces produits ; il faut compter uniquement sur les produits pas chers (moins de 10 euros la boite) pour avoir une marge qui fait vivre ; c'est pourquoi les officines ont besoin d'avoir beaucoup de clients à faibles paniers, plutot que quelques gros clients avec des ordo très chères ; dans quelques années, la plupart des officines de quartier auront été obligées de s'associer à plusieurs pour survivre et beaucoup de quartiers en seront alors dépourvus ; faudra faire des kilomètres, pour les vieux du coin, ça va pas être facile !!!

Il en va des pharmacies comme de tous les commerces : certains sont rentables d'autres pas ; il ne faut pas s'imaginer que c'est une profession de nantis ; c'était vrai, il y a 30 ans ; plus maintenant ; la charge de boulot augmente sans arret avec l'hospitalisation à domicile sensée décharger l'hopital en manque de moyens ; c'est le pharmacien qui en paie les frais.

INFO du jour : la fabrication du paracétamol va s'arrêter en france ; ilva être fabriqué en… Chine !!! Un conseil : trouvez un autre antalgique ou soignez vous à l'homéopathie, seule médecine encore naturelle, sans dangers, sans effets secondaires, très efficaces et de fabrication française.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


64269
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par neo2011 | le 07/05/11 à 14:29

bonjour ,
votre long commentaire sur les pharmacies est intéressant. Vous avez l'air d'être du métier. Moi j'aimerais être préparateur en homéopathie en contrat pro. L'avantage pour le pharmacien employeur qui m'embaucherai est qu'il me payerai moins que s'il embauchait un pharmacien qui aurait le statut d'employé. Peu de pharmacies employés s'intéressent à l'homéopathie maison. Quoi que, il commence à y avoir des pharmaciens attirés. S'ils ouvraient une boutique en faisant le travail de préparation, ils gagneraient surement plus en vendant de bons remèdes homéopathiques fait maison à base de souches de haute qualité plutôt que de faire de la sous traitance en achetant des tubes de granules homéopathique a ce labo hyper industriel que tout le monde connait qui fait des remèdes qui sont bridés, juste bons a soigner des affections légère. Pharmaciens réveillez vous mettez vous plus à la préparation de médicaments naturels qu'a la gestion. Tout le monde serait gagnant :
-la nature, car moins de pollution
-les employés de pharmacie et préparateurs qui font de moins en moins de préparations manuelle et de plus en plus de vente et de caisse.
-les malades qui auraient des remèdes efficaces.

-

Histoires vécues sur le même thème

Je n'en peux plus. aidez moi. - jalousie

image

Je pense que faire un travail sur soi avec l'aide d'une thérapeute serait une bonne idée Du moins si tu sens prête à le faire et surtout si tu en ressens le besoin. Moi aussi je suis un peu dans ta situation (pas au point d'en vomir mais au point...Lire la suite

Que faire ? (journal de bordel) - depression, deprime, stress

image

Je sais que ça n'aide personne de venir trainer ses problèmes sur ce forum, mais à l'aide putain de bordel de merde. On fait comment pour être heureux au juste ? Au secours… Note, ça a peut-être fais quelque chose son truc au final....Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Soigner la grippe par l'homéopathie
Voir tous les  autres témoignages