Histoire vécue Santé - Maladies > Ménopause      (168 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les effets secondaires de l'agréal me font souffrir

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 750 lectures | ratingStar_222811_1ratingStar_222811_2ratingStar_222811_3ratingStar_222811_4
Je ne vous ai pas envoyé de messages depuis le 10 mai 2007. Aujourd'hui celà fait six mois d'arrêt d'agréal, mais ce n'est pas terrible, j'ai toujours des problèmes, fatigue, plus envie de rien, des fois plus envie d'être là, encore un peu de nausées et quelques fois des vomissement à jeun le matin, et ma tête qui ne contrôle plus rien, je suis trés tendu, je souffre beaucoup parfois de grosses douleurs psychique à l'estomac, toujours des picotement dans les mains, c'est moins fort,des fois je me sens bizzare, j'ai eu de trés grosses crises de larmes, en faisant mes courses, j'ai des fois envie de hurler dans le supermarché, j'ai eu envie de jeter une chaise à travers la fenêtre tant ma douleur est profonde,je lutte tous les jours, j'ai connu quelque journées meilleures, et rechute, des fois je ne sais plus ou j'en suis . Du coup je doute, et me demande si c'est pas moi qui déprime .Mon mari me dit que c'est ce maudit médicament qui m'a rendu comme çà et que c'est pour celà que j'ai des peurs et des angoisses incontrôlables ; Il y a des jours ou je n'ai pas de répi dans ma tête, j'y pense tout le temps . j'ai eu le 23 juillet une grosse crise de tremblement et de claquement de dents avec du mal à respirer . Mon fils est resté avec moi, et m'a emmené chez le médecin, qui a dit que c'était de la spasmophilie ou tétanie, et comme je lui ai dit que je me faisais du soucis pour des bricoles, il m'a fait un courrier pour le psy . Mon fils lui a dit que je n'était pas comme celà avant . je suis allé au psychiatre avec mon mari, nous lui avont expliqué qu'il ne s'était pas rendu compte que c'était l'agréal qui me déclanché des crises tout les mois , il n'a pas répondu , je lui ai dit que c'était lamentable qu personne ne s'en était apperçu. Enfin, il ma dit que les neuroleptiques le sevrage était terminé au bout de 5 mois et quand il a lu le mot du médecin, il m'a dit que j'étais en grande souffrance et que je déprimé, mon mari lui a demandé comment faire , et tout ce qu'il nous a proposé c'est de faire de la psychotérapie . Bref, il ne connaissait pas l'agréal . Depuis le moi de juin je suis retourné chez une acupuncture et homéopathe, elle est trés gentille, elle m'écoute,au moins je sais que je ne serais pas intoxiqué par d'autre médicaments .Je viens de voir lundi dernier ce docteur homéopathe qui m'a donné des granules et des gouttes, et m'a dit que c'était la médecine qui m'avait mis dans cet état et qu'il fallait tout remettre en place , elle me place des aiguilles dans les jambes et les bras ; J'espère que celà va s'améliorait un peu, j'en ai marre d'être comme celà . Mon mari s'inquiette beaucoup, il a peur que je fasse une bétise, j'espère que ma tête va résister .Je vais un peu mieux depuis deux trois jours .
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


222811
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

<+<+<+<+<+<+ menopause mais la ligne +<+<+<+<+<+<+<

image

Aujourd'hui temps gris mais très doux, on ne se croirait pas en otobre. Josi je serais là pour le petit café, j'espère que ton mal de tête est passé c'est très pénible, je connais ça moi aussi bien qu'un peu d'atténuation est venue avec la...Lire la suite

Prendre de l'age -question existencielle du jour

image

Biensur pour moi c'est d'actualité bien que la ménopause ne soit quand même pas pour demain ! (enfin j'espere ! Qui sait ? ). Je profite d'ailleurs pour vous remercier tous et toutes de m'avoir souhaité un noyeux anniservaire ! Bon alors voila :...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages