Histoire vécue Santé - Maladies > Migraines et Maux de tête      (762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Céphalées et une année de douleurs ...

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 696 lectures | ratingStar_200761_1ratingStar_200761_2ratingStar_200761_3ratingStar_200761_4

Cela fait quelque temps que je souhaitais vous contacter pour vous exposer la situation à laquelle je fais face depuis le mois de septembre 2009, afin d'avoir votre avis, en complément de ceux des divers praticiens, généralistes se spécialistes, que j'ai pu consulter depuis lors (non satisfaisants à ce jour car n'ayant PAS apporté de remède efficace à mes douleurs). Je me lance, n'ayant pas trouvé de réponse dans les autres messages postés ici. J'ai décidé de mettre mon message dans la rubrique "maux de tête", ceci étant le symptômes principal pour moi… Sans raison, j'ai d'abord eu droit il y a un an à une quinzaine de jours de picotements intenses (et totalement inconnus pour moi jusque là, habitué à être toujours en forme, sportif et presque jamais malade) , au niveau des pliures de avant-bras et des lobes d'oreilles. Ils on disparu pour ne plus jamais revenir. Avec également 48 heures de diarrhées intenses et inexpliquées, 8 jours après le début des démangeaisons précitées. Ces symptômes ont disparu mais quatre semaines après se sont mis en place rapidement - accompagnés d'un état fiévreux qui n'a quant à lui pas duré plus de 8 jours (maxi 38° ; 9C) - les 8 symptômes suivants, listés dans l'ordre de la gène qu'ils provoquent toujours en moi, et qui ne me quittent malheureusement plus depuis plus de douze mois déjà : - 1° ; céphalées intenses, le plus souvent localisées à l'arrière ou sur le haut du crâne - 2° ; douleur permanente et lancinante bilatérale au niveau des oreilles (essentiellement d'ailleurs de l'oreille gauche) , - 3° ; sensation associée de vertige léger ou d'équilibre précaire (comme si j'étais sous l'emprise de l'alcool) , de léger flou visuel réduisant toutefois ma concentration et ma précision dans le geste (les yeux fermés ou dans le noir les yeux ouverts, cela "papillonne" face à moi) , - 4° ; sensation permanente de gorge enflée et de gêne à la déglutition de la salive (comme si j'avais une angine 24 heures sur 24, alors même que je n'ai plus d'amygdales depuis longtemps) , - 5° ; bouffées de chaleur au visage et sudation intense au moindre effort, même en cas de simple marche à allure normale (alors que je n'étais pas du tout sujet à cela auparavant, même en cas de fortes chaleurs ; je suis pourtant sportif et amateur très régulier de course à pied, aujourd ? Hui encore) , - 6° ; état diarrhéique assez fréquent (selles molles, gaz ? ) , - 7° ; picotements aléatoires ? Tout aussi permanents - dans tout le corps, de l'extrémité des membres à l'intérieur des yeux, en passant par ? Tout le reste, - 8° ; claquement léger mais permanent et irrépressible de mes deux mâchoires (ce qui génère un petit claquement des dents 24h/24). Le tour est fait, sous forme d'un "inventaire à la Prévert" , long mais que je connais par c'ur à force ? Tout le scénario des symptômes restant en place du réveil à l'endormissement, depuis plus de 12 mois. Je précise que je dors bien et que je ne suis pas sujet à des fièvres. Je pensais que ces symptômes apparus soudainement s'en iraient tout aussi vite qu'ils étaient venus. Mais que nenni. Ils sont toujours là, "actifs" et gênants comme au premier jour. Il y a des jours où il me faut prendre sur moi pour aller de l'avant et continuer à travailler comme si de rien n'était, dans mon travail. Ce que je fais pourtant, sans me plaindre à qui que ce soit. Je précise que je suis un homme de 35 ans. Je ne suis pas resté les bras croisés depuis un an : visites chez des généralistes, prises de sang multiples avec recherche de virus divers et variés (MST en particulier, plus par acquis de conscience que par risque "consommé" à un titre ou à un autre) , un EEG, deux IRM à 6 mois d'intervalle, ORL, ophtalmologue et neurologue sont passés par là. Moi qui voyais le médecin deux fois par an en moyenne, quel changement ? On m'a prescrit ? En l'absence de problème clairement identifié - des calmants, des anxiolytiques (je n'en n'avais jamais pris). Aucun effet sur moi, sur plus d'un trimestre de prise. Surtout que je ne suis pas quelqu'un de stressé, loin de là ? Et le résultat ? Ou l'absence de résultat, plutôt - est là : on ne trouve rien, je suis absolument et "désespérément" (!) normal ? Sur le papier. Bien sûr, c'est rassurant d'un côté, mais d'un autre, mes symptômes, bien vrais et puissants, ne le sont quant à eux pas du tout, rassurants !!! Et je précise pour finir que je ne suis pas non plus hypocondriaque ? Bref, je ne sais plus aujourd ? Hui trop quoi faire ? Ni vers qui me tourner. L'idée même d'en reparler à un autre médecin me chagrine, car je ne sais plus par quel bout commencer ni que dire que je n'ai déjà dit ? Je pensais aller voir un centre antidouleurs, pour aviser de ce qu'ils peuvent proposer.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


200761
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juice fast detox challenge ! qui me suit ??? - dietetique et regimes

image

Tes questions me dérangent pas du tout je te rassure, bien au contraire je suis contente de pouvoir en parler ! Oui les jus je les fais moi-même, ça ne marche que sur des jus de légumes et fruits frais car ceux du supermarché sont hautement...Lire la suite

Petite fille de 8 ans souffre douleur des autres enfants

image

Tout d'abord je m'excuse pour ne pas vous avoir répondu aussi rapidement que prévu ; Et oui, j'ai connu une semaine avec beaucoup de migraines et le + raisonnable pour moi est de venir sur ce sîte le week-end. J'ai bien lu tout ce que vous avez...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages