Histoire vécue Santé - Maladies > Migraines et Maux de tête      (762 témoignages)

Préc.

Suiv.

quelques trucs contre les migraines

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1865 lectures | ratingStar_20660_1ratingStar_20660_2ratingStar_20660_3ratingStar_20660_4

Pour des migraines intervenant principalement pendant les règles, je prends 1 cachet de Nureflex 400 (Ibuprofène) dès que je sens la crise arriver. C'est radical ! Après, j'en prends 3 fois/jour pendant 1 jour ou 2. Si je m'y prends trop tard, j'ai droit à une "mini migraine" tout à fait gérable en prenant quand meme les cachets. Je tiens à préciser que le paracétamol (Doliprane, etc) ne faisait que renforcer mes crises de migraines. Quant à l'aspirine, son seul effet était de me faire mal à l'estomac. Je n'ai aucun effet secondaire avec le Nureflex ! 2 petits trucs en début de crise : un peu de café (effet constricteur sur les vaisseaux ? ) et un ou 2 morceau de sucre à croquer (est-on un peu en hypoglycémie au moment des crises ? ). En tout cas, j'ai l'impression que ça active la disparition de la crise. A noter que, lorsque j'étais hyper migraineuse avec arrets de travail (il y a 10 ans) , la pilule m'avait été contre-indiquée (même mini-dosée). Des progrès ont peu-être été faits depuis… Je l'espère ! Bon courage à tous et toutes ! Océanne.

Ce site est génial. Merci à tout le monde pour les "conseils". Personnellement, après avoir pris Cephalgan, mon traitement actuel de la douleur est un suppo de Lamaline (avec ordonnance). Pris dès le début de la migraine, cela m'évite de me coucher, de dormir et surtout (excusez-moi) de vomir. J'ai changé, à la naissance de mon fils, de pilule et cela a considérablement réduit mes migraines : d'une tous les week-ends, je suis passée à une par mois, voire une tous les deux mois. Maintenant, je crois que c'est essentiellement lié au stress et ayant des problèmes de poids en plus, j'ai décidé de suivre une psychothérapie. Sofia.

En ce qui me concerne, je traite la migraine de façon très primaire. 2 comprimés de NEUROFEN, je dépose de l'huile essentielle d'eucalyptus sur le front, les tempes, la nuque. Puis, je m'allonge au lit, une poche de glace callée dans la nuque… Et pour finir, une minerve souple qui aura une action antalgique tout simplement. En 2/3 heures, le soulagement est total. Bon courage. Caro.

58 ans, migraineuse depuis des lustres (longtemps 4 crises par mois) , j'ai essayé tous les produits que me proposait le neurologue chez qui j'avais abouti. L'imigrane 50 m'a permis de ne plus avoir la hantise de mes crises qui me bouffaient la vie et de ne pas avoir mal à l'estomac. La crise était règlée en une heure env. Le Zomig était bien mais trop fort pour moi (trop de sensations d'étouffement). Analysant mes crises, j'ai pu en distinguer plusieurs sortes et ne pas me précipiter tout de suite sur l'imigrane, attendre que la crise en vaille le coup (pas un vague mal de tête très supportable mais une douleur violente d'un seul côté). Car une crise traitée avec l'imigrane en appelle malheureusement d'autres, par "effet rebond". Certaines fois, le nurofène me suffisait ou même l'aspegic. Maintenant, je sais une chose : dans la migraine, il ne faut pas avoir la "première crise". C'est comme si les vaisseaux du crâne avaient une mémoire… ! Tout ce que je peux dire c'est que même si c'est héréditaire, on peut s'en sortir. Maly.

Je suis migraineuse depuis que j'ai 8 ou 9 ans, et ça n'a été décelée que très tard, mes parents pensaient que je faisais de simples maux de têtes, alors que ma mère est migraineuse. Etant enfant, je prenais des bombons à la menthe, cela me soulageait beaucoup. Maintenant, lorsque je sens une crise arrivée, je commence par boire du café, la caféine soulage énormément si c'est une petite crise, et elle se calme d'elle même, mais je n'échappe pas au gros "coup de barre". Si elle ne passe pas, je prends un sachet de Séphalgan, et en dernier recours du Zomig. Le séphalgan est très efficace et limite l'effet de fatigue que l'on peut ressentir après une crise, il évite aussi les nausés. Voilà, j'espère vous avoir apporter un témoignage intéressant. Gwenola.

En ce qui me concerne, les migraines se déclenchent uniquement avant, pendant ou après les règles… Pour m'en débarrasser, je n'ai trouvé que la PRONTALGINE (en vente libre) : dès que je sens pointer la douleur, la somnolence et les nausées, j'en avale 2 comprimés… Sinon, d'une manière générale, pour le syndrome prémenstruel, j'utilise l'homéopathie : folliculinum 7 CH dont je prends 3 granules tous les matins dès l'ovulation jusqu'aux règles. Depuis, plus d'idées noires, etc… un vrai miracle ! Caro.

Migraineuse depuis 1976 je confirme l'efficacité deIMIGRANE.Je le prend en spray nasal dès les touts premiers symptômes cela évite de se lancer dans la prise de médicaments forts qui abiment le foie.Mes migraines ont été longtemps liées aux règles et ont diminué de 50%après une hystérectomie ; j'espère que les 50%restants disparaitront à la ménopause.

En espérant que ces récits pourront également vous aider !

Merci à celles qui ont témoigné.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


20660
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Juice fast detox challenge ! qui me suit ??? - dietetique et regimes

image

Tes questions me dérangent pas du tout je te rassure, bien au contraire je suis contente de pouvoir en parler ! Oui les jus je les fais moi-même, ça ne marche que sur des jus de légumes et fruits frais car ceux du supermarché sont hautement...Lire la suite

Petite fille de 8 ans souffre douleur des autres enfants

image

Tout d'abord je m'excuse pour ne pas vous avoir répondu aussi rapidement que prévu ; Et oui, j'ai connu une semaine avec beaucoup de migraines et le + raisonnable pour moi est de venir sur ce sîte le week-end. J'ai bien lu tout ce que vous avez...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages