Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Autres      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

Billet d'humeur (2??)

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 01/05/13 | Mis en ligne le 26/04/14
Mail  
| 297 lectures | ratingStar_525460_1ratingStar_525460_2ratingStar_525460_3ratingStar_525460_4
Quand au "spécialiste" qui nous annonçait la fin des grands tours et la toute puissance de l'uci qui était seule à décider dans le cyclisme et que les petites fédé genre FFC et les organismes nationaux de lutte contre le dopage pouvaient aller se rhabiller devant la totue puissance de cette fédération… "Tour de France 2013 - Contrôles antidopage : l'UCI accepte les conditions de l'AFLD. L'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé lundi avoir trouvé un accord avec l'Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) pour l'organisation des contrôles antidopage sur le prochain Tour de France, celui du centenaire. L'UCI et l'AFLD travailleront main dans la main sur le prochain Tour de France. Après plusieurs mois d'âpres négociations, l'Union cycliste internationale (UCI) et l'Agence française de lutte contre le dopage ont trouvé un accord, conforme aux exigences de l'AFLD, pour l'organisation des contrôles antidopage sur le prochain Tour de France, le centième de l'histoire. "Dans notre esprit, c'est le cyclisme qui doit être gagnant", a sobrement commenté le président de l'AFLD Bruno Genevois, interrogé par téléphone par l'AFP. En substance, c'est bien l'UCI qui s'est finalement ralliée à l'ensemble des conditions fixées par l'AFLD avant d'accepter d'organiser des contrôles sur le Tour et sur l'ensemble des courses cyclistes disputées en France sous l'égide de l'UCI. En vertu de cet accord, qui met fin à plusieurs mois de tension, l'AFLD va donc bénéficier de la totale collaboration de l'UCI, qui pourra aussi procéder à ses propres contrôles à travers sa Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF). L'AFLD pourra effectuer des contrôles inopinés et mieux ciblés. "Nous sommes tombés d'accord sur l'intensification des contrôles en amont des compétitions, ce qui signifie que l'UCI va nous transmettre toutes les informations relatives à la localisation des coureurs pour que nous puissions intervenir par exemple durant les reconnaissances des étapes", explique M. Genevois. L'an passé, l'UCI avait fourni ces éléments trop tard pour que l'AFLD puisse procéder à des contrôles efficaces durant ces stages. "L'UCI a également réussi à surmonter des difficultés juridiques concernant les profils biologiques des coureurs, et va donc pouvoir nous transmettre toutes les informations relatives aux passeports biologiques", se félicite le président de l'AFLD. Enfin, pendant les compétitions - à commencer par le Critérium du Dauphiné (2-9 juin) puis le Tour (29 juin-21 juillet) - l'AFLD disposera de "plus de souplesse" afin d'effectuer des contrôles véritablement inopinés et mieux ciblés . Front uni français. Cet accord a pu voir le jour grâce au front uni présenté par l'AFLD, le ministère français des Sports et Amaury Sport Organisation (ASO, organisateur du Tour de France). Le 29 janvier, la ministre des Sports Valérie Fourneyron avait ainsi adressé à M. Genevois une lettre sans équivoque : "Je ne peux que vous soutenir dans la position de fermeté que vous avez retenue pour exiger des conditions qui permettront à l'Agence de disposer d'une maîtrise suffisante des opérations de contrôle" , avait-elle écrit. Depuis cette lettre, plusieurs réunions de travail ont rassemblé le ministère, l'UCI, l'AFLD, ASO et la Fédération française de cyclisme (FFC) , ouvrant la voie à un accord. Lundi, la ministre s'est donc logiquement réjouie de sa concrétisation. " (Cet accord) constitue une excellente nouvelle pour le sport et une excellente nouvelle pour le Tour de France. Il marque le premier progrès tangible dans la lutte contre le dopage dans le cyclisme depuis que l'affaire Armstrong a éclaté", note la ministre qui deviendra la représentante de l'Europe au sein du comité exécutif de l'Agence mondiale antidopage (AMA) à partir du 11 mai. Et après le baisser de froc de l'uci devenu maintenant traditionnel, la non moin traditionnelle tentative de sauvage de face. "L'UCI est déterminée à garantir que le cyclisme est un sport propre" Séparément de l'AFLD, l'UCI a également communiqué sur l'accord trouvé, annonçant "la poursuite de (son) partenariat avec l'AFLD pour pratiquer des contrôles sur les principales courses en France en 2013". " L'UCI est déterminée à garantir que le cyclisme est un sport propre . (Enfin du nouveau dan sle sport cycliste) Ensemble, nous allons faire en sorte que les jeunes coureurs actuels n'aient pas leur image ternie par des problèmes qui se sont déroulés il y a plusieurs années." Que les "spécialistes" méditent la dessus.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


525460
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ist : uretrite, prostatite et complications interminables ... - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour, Je vais vous raconter mon histoire parce que je commence a désespérer de découvrir ce que j'ai eut voir ce que j'ai toujours… J'ai attrapé il y a un peu moins d'un an ce que je pensais être des chlamydias bref une simple urétrite. Je...Lire la suite

Que pensez-vous du métal?

image

Il faut être tolerant. Chacun a ses gouts. Slayer ont une image nazi (l'aigle, les paroles, etc). Mais c'est juste un argument de vente, n'oublier pas. Quand je suis alle' voir COF il y a quelque annees, il y avait vraiment beaucoup de malades, ça...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages