Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Autres      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépistage?

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm
Mail  
| 402 lectures | ratingStar_507897_1ratingStar_507897_2ratingStar_507897_3ratingStar_507897_4
Bonjour, Je suis avec mon copain depuis un peu plus d'un an et il y a quelques jours nous avons eu un rapport non protégé. L'on dit qu'il faut attendre 3 mois avant de faire les dépistages pour les maladies sexuellement transmissibles et les infections mais je voulais savoir : si l'on va faire notre dépistage dans une semaine c'est bon ? Parce qu'on se dit que si on le fait maintenant au moins on saura parce que sa me traquasse et si là pour nous deux tout est négatif, dans 3 mois se sera négatif également mais puisque sa ne ferat pas 3 mois est se qu'ils ne nous le refuseront pas ? Car si il y a par exemple un élément de positif pour un de nous deux l'autre sera obligé de refaire un autre t'est dans 3 mois et donc un coup suplémentaire pour l'organisme chargé de faire les prises de sang … Donc je voulai savoir si sa vaut le coup qu'on le fasse maintenant ou plutôt attendre 3 mois ? Car je suis du genre a stresser pour un rien et attendre 3 mois sa ne me dit pas trop, en + on sera fixés. Qu'auriez-vous fait ? Mon raisonnement est-il le bon ? Merci pour vos réponses.
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


507897
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ist : uretrite, prostatite et complications interminables ... - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour, Je vais vous raconter mon histoire parce que je commence a désespérer de découvrir ce que j'ai eut voir ce que j'ai toujours… J'ai attrapé il y a un peu moins d'un an ce que je pensais être des chlamydias bref une simple urétrite. Je...Lire la suite

Billet d'humeur (2??)

image

Quand au "spécialiste" qui nous annonçait la fin des grands tours et la toute puissance de l'uci qui était seule à décider dans le cyclisme et que les petites fédé genre FFC et les organismes nationaux de lutte contre le dopage pouvaient aller...Lire la suite