Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Autres      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ganglion à l'aine ? Attention c'est peut être la Syphilis

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 24/02/11 | Mis en ligne le 08/08/11
Mail  
| 9152 lectures | ratingStar_218378_1ratingStar_218378_2ratingStar_218378_3ratingStar_218378_4

Je viens sur ce forum pour faire un témoignage qui pourrait servir à des gens qui, comme moi, se demandent pendant un mois ce qu'ils ont et font des recherches sur internet. Il y a un mois et demie, j'ai cherché un peu partout sur internet ce que je pouvais avoir car je ne me sentais pas dans mon assiette, j'étais très fatiguée, j'avais particulièrement envie de me chouchouter, de me ménager, je n'allais plus au sport, je dormais quand je pouvais, je mangeais davantage. J'ai tout d'abord cru que j'étais enceinte mais j'ai fait une prise de sang et elle était négative. Puis, un ganglion à l'aine est apparu et s'est mis à grossir de manière exponentielle, chaque jour un peu plus gros. Je me suis inquiétée car mon ami aussi avait depuis plus longtemps que moi un gros ganglion à l'aine que son médecin avait décidé de lui opérer pour l'analyser.

J'ai alors consulté ma gynéco, pensant que j'avais une infection mais elle n'a rien trouvé et m'a dit que c'était sans doute bénin, qu'une petite égratignure pouvait être à l'origine de ce ganglion etc… Bref, elle m'a rassurée et je me suis dit que je psychotais sans doute à cause du ganglion de mon ami, nous étions alors très inquiets de ne pas encore savoir ce qu'il avait. De son côté, en plus du ganglion, il avait de fortes suées nocturnes et des petites tâches rouges sur le buste et le ventre qui s'accentuaient à la sortie de la douche. Quelques jours après ma visite chez la gynéco, j'ai ressenti une douleur dans le vagin et j'ai eu l'idée de regarder. J'ai vu une chose étrange qui ressemblait à un aphte buccal, une sorte de tâche blanche-verte entourée de rouge, un peu dure au toucher. Je suis allée dès le lendemain chez le médecin, mon généraliste cette fois, qui lui aussi m'a rassurée en me disant que cela n'était pas de l'herpès, sans doute une petite lésion provoquée par un rapport. Je lui ai aussi montré mon ganglion que je continuais de trouver vraiment énorme et je lui ai parlé du ganglion de mon ami et de son opération, nous attendions alors toujours les résultats. Il m'a demandé de le tenir informé des résultats de l'analyse car il pouvait y avoir un rapport entre nos symptômes à tous les deux. Et le surlendemain, le ciel m'est tombé sur la tête. J'apprenais en même temps que mon ami avait la syphilis, qu'il m'avait donc trompée puisque c'est une MST et qu'il m'avait en même temps contaminée. La syphilis est une maladie grave si elle n'est pas soignée à temps, j'ai eu beaucoup de chance de savoir très tôt je l'avais car en deux piqûres de pénicilline, c'était réglé. Mais c'est une maladie qui évolue en silence, et qui se cache, surtout chez les femmes, car le chancre (ma fameuse tâche dans le vagin) n'est habituellement pas douloureux et on ne s'inspecte pas le vagin tous les jours en général…

D'autre part, les médecins n'y pensent pas forcément, cela reste une maladie d'un autre âge. Après coup, mon généraliste m'a confié qu'il y avait pensé en voyant ma lésion vaginale mais qu'il n'avait pas voulu m'en parler car il considérait que je ne faisais pas partie du groupe "à risques". Et puisque nous attendions les résultats d'analyse du ganglion de mon ami, il a préféré attendre. Je voulais donc témoigner sur ce forum pour que les femmes qui ont un ganglion anormal à l'aine ait l'idée de consulter et de chercher un éventuel chancre (lèvre, vagin, bouche… attention, il peut être aussi inaccessible sur le col de l'utérus par ex.) car la syphilis est une maladie en recrudescence, semble-t-il. On l'attrape lors de rapports non protégés. Mon ami pensait bêtement qu'il ne risquait rien en se faisant faire une fellation sans préservatif et c'est de cette manière qu'il l'a eue et a risqué sa vie, et la mienne. Même si vous pensez que votre compagnon/compagne vous est fidèle, parlez avec lui/elle de ce risque, on ne sait jamais ce qui peut arriver, il est primordial de toujours rester conscient des dangers et de bannir les relations sexuelles non protégées. La syphilis se transmet de muqueuse infectée à une autre muqueuse. Par grand malheur, un simple baiser pourrait donc suffire à l'attraper, même si ce genre de cas restent rares. Celle qui l'a transmis a mon ami avait un chancre dans la bouche.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


218378
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ist : uretrite, prostatite et complications interminables ... - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour, Je vais vous raconter mon histoire parce que je commence a désespérer de découvrir ce que j'ai eut voir ce que j'ai toujours… J'ai attrapé il y a un peu moins d'un an ce que je pensais être des chlamydias bref une simple urétrite. Je...Lire la suite

Billet d'humeur (2??)

image

Quand au "spécialiste" qui nous annonçait la fin des grands tours et la toute puissance de l'uci qui était seule à décider dans le cyclisme et que les petites fédé genre FFC et les organismes nationaux de lutte contre le dopage pouvaient aller...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages