Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Autres      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

Herpès, mycose ou infection urinaire ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1832 lectures | ratingStar_109620_1ratingStar_109620_2ratingStar_109620_3ratingStar_109620_4

Ma copine a quelques problèmes. Elle est très pudique, refuse d'en parler à ses parents, ses amies et a même du mal à en parler au médecin généraliste. Je me permet donc de mener discrètement une petite enquête à son insu.

Depuis 4-5 jours, elle souffre de douleurs sur les organes génitaux. La douleur s'intensifie avec le temps.

Au début ça la démangeait, puis ça la grattait. Maintenant elle a clairement mal, passe son temps à se gratouiller ou à s'asperger d'eau froide. Elle est très sensible et douillette donc il ne faut pas croire qu'elle est au seuil de la mort, mais elle a clairement un problème.

Symptomes : Rougeurs sur les lèvres et à l'intérieur du vagin. Sensations de brûlures et démangeaisons. Sécrétions continues. Pas de boutons/pustules. Pas d'odeur particulière.

Problèmes potentiels :

Mycose : Elle a déjà eu une mycose il y a quelques mois. Toutefois cela semblait bien moins douloureux. De plus il n'y a aucune odeur contrairement à la dernière fois.

Hier le médecin lui a prescrit des "ovaires" en pensant à une mycose. Toutefois les douleurs sont encore présentes et le médicament ne semble avoir eu aucun effet.

Herpes : Elle présente des signes de fièvre et des maux de tête, mais elle tousse et se mouche beaucoup, donc cela est peut être du à un rhume ou une grippe. Elle ne présente de plus aucun signe visible à l'oeil nu à part des rougeurs.

Infection urinaire : Elle urine régulièrement et cela lui est douloureux.

Autre chose : aucune idée…

Enfin bref. Après un passage chez le généraliste qui a dit "houla c'est tout rouge, c'est une mycose", le problème subsiste. On ne connait pas spécialement les problèmes vaginaux (Je n'ai même pas de vagin, c'est dire). Et elle refuse de prendre rendez-vous chez un gyneco, prétextant que l'attente sera trop longue.

Je m'informe comme je peux dans les traités de gyneco et sur les divers sites web. J'ai des tonnes de versions différentes, je nage en plein inconnu et je m'accrocherais à toute main généreusement tendue.

Je panique un petit peu concernant l'origine de ces problèmes. J'ai peur de lui avoir refilé une infection. Et si ce n'est pas moi, risque-t-elle de me la refiler ?

Je suis un peu perdu.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


109620
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ist : uretrite, prostatite et complications interminables ... - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour, Je vais vous raconter mon histoire parce que je commence a désespérer de découvrir ce que j'ai eut voir ce que j'ai toujours… J'ai attrapé il y a un peu moins d'un an ce que je pensais être des chlamydias bref une simple urétrite. Je...Lire la suite

Billet d'humeur (2??)

image

Quand au "spécialiste" qui nous annonçait la fin des grands tours et la toute puissance de l'uci qui était seule à décider dans le cyclisme et que les petites fédé genre FFC et les organismes nationaux de lutte contre le dopage pouvaient aller...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages