Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Autres      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'infection condylomateuse n'a pas besoin de traitement, elle se guérit toute seule

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 3815 lectures | ratingStar_201545_1ratingStar_201545_2ratingStar_201545_3ratingStar_201545_4

Début 2006 après un frottis de contrôle le résultat tombe "frottis très évocateur d'une infection condylomateuses" effondrée ma gynéco me dit que dans un 1er temps elle ne me donne pas de traitement que ça peu guerir tout seule mais qu'un autre frottis sera nécessaire dans 6 mois. 6 mois plus tard je refais un frottis toujours le même résultat et toujours même paroles de ma gygy "on attend". Je décide alors de changer de gygy et 6 mois plus tard nouveau frottis chez mon nouveau gygy et la plus rien tout et normal et depuis fin 2006 mes frottis (3 ou 4 je sais plus) sont tous normaux donc mon nouveau gygy me dit ça a guerrie tout seul que mon corps sait defendu seul sans traitement se qui arrive très souvent. - est ce qu'il y a risque de récidives ? (mon copain a été voir un dermato il n'a rien) , - le vaccin est il nécessaire dans ce cas de figure car si mon corps a réagi positivement ça veut dire qu'il a fabriqué des anticorps donc sous entendu je suis déjà immunisé ? J'ai 25 ans.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


201545
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ist : uretrite, prostatite et complications interminables ... - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour, Je vais vous raconter mon histoire parce que je commence a désespérer de découvrir ce que j'ai eut voir ce que j'ai toujours… J'ai attrapé il y a un peu moins d'un an ce que je pensais être des chlamydias bref une simple urétrite. Je...Lire la suite

Billet d'humeur (2??)

image

Quand au "spécialiste" qui nous annonçait la fin des grands tours et la toute puissance de l'uci qui était seule à décider dans le cyclisme et que les petites fédé genre FFC et les organismes nationaux de lutte contre le dopage pouvaient aller...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages