Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Autres      (278 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quel est le traitement adéquat pour une vaginose ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 02/01/10 | Mis en ligne le 19/03/12
Mail  
| 1168 lectures | ratingStar_230423_1ratingStar_230423_2ratingStar_230423_3ratingStar_230423_4
Depuis la fin de ma relation avec mon précédent ami, j'ai ressentit des brulures et parfois des démangeaisons au niveau du vagin. Je ne me suis pas inquiétée plus que çà. En revanche, pendant chaque rapport j'avais toujours des douleurs parfois insupportables, surtout après. Et mon ancien copain n'étant pas toujours compréhensif et patient, ces douleurs m'ont pendant longtemps dégoûtée des rapports. Début décembre, j'ai passé un frotti chez mon gynécologue qui m'a diagnostiqué une mycose et m'a donné un traitement contre cela. J'étais un peu inquiète mais ma mère m'a rassuré en me disant que c'était fréquent et qu'il ne fallait pas s'inquiéter. J'ai bien pris mon traitement (2 ovules et crème), les brulures et démangeaisons ont disparues. A la suite de cela, mon nouveau copain et moi avons eu notre premier rapport sans protection, car nous avions tout deux fais des tests. Pas de démangeaisons depuis, mais quand meme une petite douleur pendant et après. Mais voilà, il y a quelques jours j'ai reçu une lettre de mon médecin m'indiquant que j'avais une vaginose et me prescrivant un traitement de 10 ovules à base de métronidazole pendant 10 jours. N'ayant pas plus d'indication et étant très inquiète je me suis rendue sur des sites internet pour avoir plus d'informatiosn. Il est dis que la vaginose est une modification du nombre de bactéries déjà présentes dans le vagin, que la vaginose est à l'origine de brulures durant les rapports et qu'elle n'est pas sexuellement transmisible. Malgré toutes ces informations, j'ai encore quelques questions, et de l'inquiétude, plus par rapport à mon copain que moi. Je me demandais comment j'ai pu attraper une vaginose ? Et si j'ai eu des rapports avec mon copain alors que j'avais une vaginose, est ce qu'il aura des signes de transmission ou la vaginose ne se transmet-elle absolument pas ? Une fois mon traitement achevé, même si la vaginose ne se transmet pas, est ce que je risque de l'avoir de nouveau après un rapport ? Et si oui, est ce que je peux traiter mon copain avec la crème (Monazol) que mon gynécologue m'avait donné au départ pour la mycose (pour nous deux mais pas utilisée car rapports protégés jusqu'à présents) ? Et dernière question, comment ne pas ravoir de nouveau une vaginose ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


230423
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ist : uretrite, prostatite et complications interminables ... - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour, Je vais vous raconter mon histoire parce que je commence a désespérer de découvrir ce que j'ai eut voir ce que j'ai toujours… J'ai attrapé il y a un peu moins d'un an ce que je pensais être des chlamydias bref une simple urétrite. Je...Lire la suite

Billet d'humeur (2??)

image

Quand au "spécialiste" qui nous annonçait la fin des grands tours et la toute puissance de l'uci qui était seule à décider dans le cyclisme et que les petites fédé genre FFC et les organismes nationaux de lutte contre le dopage pouvaient aller...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages