Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Sida      (1270 témoignages)

Préc.

Suiv.

Contamination HIV ou pas : l'auto-torture psychologique

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 4408 lectures | ratingStar_110539_1ratingStar_110539_2ratingStar_110539_3ratingStar_110539_4

Il était une fois moi, péteuse qui venait d'avoir son bac et qui croyait avoir tout compris de la vie !

Je commence par me dégotter une perle rare masculine (09/2005) !

Comme j'ai eu accès à un certain nombre d'info et que je ne suis pas trop bête, je vais faire un test VIH… après le stress d'une semaine d'attente se rajoutant aux médecins qui utilisent des méthodes psychologiquement très dissuasives pour les prochaines fois, je récupère mes résultats : négatif !

La vie est belle, tout est parfait !

Mais après (quelques semaines) les choses ne vont pas très bien avec mon copain, le gars en question étant assez nerveux (pas des mains) … Il se trouve que, malheureusement, on me tourne autour à ce moment là donc, par esprit de contradiction par rapport à mon homme certainement, accepte que le futur amant d'un soir (qui insistait depuis plusieurs jours) passe chez moi après une dispute bien copieuse avec l'autre (04/2006).

On arrive au moment où tout se met en place : j'insiste pour qu'il mette la capote. Le gars se montre clairement réticent (warning !! ). J'explique qu'il n'y a pas à discuter ! Donc l'homme cède quand même…

Bref l'affaire en elle même commence… (pas top puisque je suis froidie et par l'idée de tromper mon amour et par le refus du préservatif…) et au moment de finir je vois qu'il sort rapidement pour éjaculer à l'extèrieur !!!!!!!!! Comment ça ?!!!!! Où est passée la capote : j'hurle, j'insulte, lui dis de se rhabiller et de dégager de chez moi en vitesse.

Les choses bizarres :

1) Pas l'habitude de mettre des préservatifs de toute évidence.

2) Il voulait que je le regarde uniquement dans les yeux pendant la chose (donc pas son corps : pourquoi ? ).

3) Il ne veut pas se rhabiller devant la go (il faut absolument que ce soit dans les toilettes et interdiction de rentrer).

4) Il paraît ahuri et même déçu, voire désolé d'apprendre que c'est la première fois que je trompe mon copain.

Sur le coup je ne pense pas trop loin… c'est vraiment un gros con irresponsable, c'est tout !

Le lendemain direction la gynéco histoire de voir si ce garçon ne m'a pas refilé des saloperies (il ne me vient pas à l'esprit, imbécile que je suis, de faire un test, je pense à tout sauf à ça : refoulé peut-être).

Verdict : papillomavirus qui évolue après en condylomes. Bref la chose est soignée en tout cas en apparence (vérification jeudi à l'hosto, d'ailleurs).

Entre temps, je vois mon chéri et comme d'habitude avec lui depuis le test au début de la relation, je fais mon devoir conjugale sans préservatif !

Début du calvaire et de l'auto-torture psychologique : la soirée avec le "pass-pass" me revient en tête et je commence à réaliser les détails susdits… le processus est assez long : analyse, doutes, culpabilité puis obsession ! Mais toujours sans prendre mon courage à deux mains et aller faire le test.

Bref… début de l'année universitaire 2007-2008 je ne dors plus beaucoup, je suis très désagréable et j'accuse une sérieuse baisse de règime dans mes activités niveau draps (inexplicable pour qui ne sait pas les choses donc disputes) , la peau commence à être rongée par les efforts pour se remémorer en boucle la scène du soir en question, le stress, la culpabilité, l'angoisse, les palpitations qui vont avec, les recherches sur Internet pour connaître à fond la maladie et si possible capter tout signe visible (sachant pourtant que c'est presque inutile) , la recherche de solutions pour expliquer comment j'ai pu en arriver là, épluchant toutes les possibilités en allant du grotesque au sordide… ça devient invivable quoi ! Donc je commence à me dire qu'il faut vraiment arrêter les conneries et y aller !

02/04/2008: après plus d'un an et demi de calvaire intérieure et de lâcheté je me décide à aller faire le test : résultat ce jeudi, 16h15… et je ne peux pas y aller accompangée.

De plus, je voulais demander s'il y avait (au cas ou malheureusement) des possibilités de porter plainte pour des contaminations volontaires ? Parce que si le test se révèle positif, je suis sûre que cet personne faisait ça pour se venger sur toutes les femmes de je-ne-sais quelle fille qui lui aurait refilé le truc. Il y a plusieurs détails flagrants…

Tout ça pour vous demander, de me dire quelque chose, n'importe quoi… car je sens que mon coeur ne tiendra peut-être plus, les deux "amies" à qui j'en ai parlé mon juste dit : "t'inquiètes tu n'auras rien, mais si tu as quelque chose je tiens à te prévenir que tu ne devras plus compter sur mon amitié"… avant même les résultats voila deux amies de moins… sans compter mon homme, que j'aime tant… je regrette tellement…

Et je voudrais aussi savoir si l'apparition de taches (je ne parle pas du Sarcome de K) sur le corps peut être liée à la maladie (2 ans après la contamination.

Je me suis un peu promené sur ce site depuis 1 mois ou 2 (tout en restant silencieuse) et je voudrais vous dire que je vous trouve tous formidables de prendre du temps les uns pour les autres, je pensais que ça n'existait plus en France (j'habitais à l'étranger pendant longtemps).

Si quelqu'un à le courage de me lire… et de me répondre…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


110539
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage vih - sida et prevention

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens ici livrer mon témoignage par rapport à l'angoisse que j'ai vécu face au VIH. Je met immédiatement un terme au suspense, j'ai eu les résultats aujourd'hui et je suis négatif (Technique de 4ème...Lire la suite

S+ , ma vie, mes difficultes - homosexualite et bi-sexualite

image

Tu veux dire de l´éradication du sujet oui. Mais t´as raison, je me suis un peu égarée en réagissant á TON message… Sorry Vinceremu. Aussi pour revenir á ton sujet : Je crois que tu n´es juste pas encore tombé sur LA bonne personne… Je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Séropositivité
Voir tous les  autres témoignages