Histoire vécue Santé - Maladies > MST > Sida      (1270 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il faut faire un test vih au premier doute

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 09/11/10 | Mis en ligne le 08/02/12
Mail  
| 1014 lectures | ratingStar_226876_1ratingStar_226876_2ratingStar_226876_3ratingStar_226876_4
Je suis un jeune homme de 23a, homosexuel, et je viens vous donner mon témoignage après mon premier dépistage du VIH. J'ai des relations homosexuelles depuis l'âge de 17a et relativement fréquentes, avec des partenaires différents. Les sodomies ont toujours été protégées. Deux fois, le préservatif à rompu. Les fellations n'ont jamais été faites avec préservatif. J'angoissais depuis des années à l'idée de connaître ma sérologie. J'ai lu beaucoup de témoignages sur le net, notamment des probabilités de contamination du VIH par voie buccale. Cela m'effrayait énormément. Je m'étais déjà rendu malade, quelques jours après un rapport type nausées, fièvre. J'ai décidé en octobre, après des heures de questions, de stress d'aller voir mon médecin généraliste et lui demander une ordonnance pour un dépistage global. Comment le lui demander après la fameuse question "Qu'est ce qu'il vous amène...? Je redoutais des questions du genre "vous avez pris des risques?" ou "pourquoi cette démarche ?'" Il n'en était rien, j'ai eu cette ordonnance avec une grande facilité et aucun jugement. Dès le lendemain (il a fallu attendre être ajeun car le cholesterol entre autres était noté sur l'ordonnance...) direction le laboratoire pour une prise de sang. L'attente de mon appel est longue, et interminable. Je suis reçu par un homme, gay lui aussi, l'ayant déjà vu sur un site. Je suis très bien accueilli, mis à l'aise. La prise de sang se passe très vite, aucune douleur. Je repars alors l'esprit apaisé, "j'ai fait les 3/4 du travail". Je me dis qu'il ne sert plus à rien de stresser, les jeux sont faits. La journée se passe tranquillement. Le lendemain, le stress monte. Je ne mange pas. Le médecin doit me contacter rien ne vient, je décide alors de le contacter. Il me dit qu'il a mon enveloppe, non ouverte encore, il le fait en même temps que je lui parle. Il m'énumère les différents points de l'analyse, cholesterol le bon et le mauvais, le sucre, les hépatites... Il me dit "tout va bien" sans m'avoir parlé du VIH... Ma question arrive "et le VIH ?"... "Négatif"... "Rien de mauvais ?" "Rassurez-vous, tout va bien"... Je ne peux vous dire, à quel point, je me souviendrai de cet appel. Je ne suis pas porteur du VIH. Je m'y étais pourtant préparé. Je m'étais bourré le crâne de statistiques et de témoignages du net, plus ou moins sérieux... La probabilité que je sois porteur du VIH devait être forte, car : je suis gay, j'ai multiplié déraisonnablement les partenaires, j'ai eu un bon moment des problèmes de gencives (je parle pr la fellation)... Mais, tout va bien ! Je viens ici vous dire, si vous hésitez, si vous avez peur de faire le test, n'attendez surtout pas des jours, des mois. Plus le nombre de rapports sexuels augmentera plus le doute et l'angoisse augmenteront, il vous sera toujours difficile de franchir le pas. Il est vrai que l'on stigmatise un peu trop la population homosexuelle pour les risques liés au sida. Cela contribue, en ce qui me concerne, à augmenter la peur liée à ça. Il n'y bien sur à ce jour que le préservatif qui peut vous en protéger on le sait. A ceux qui nous disent que la contamination du vih par la bouche n'est pas négligeable, certes, mais il faut préciser que plusieurs circonstances doivent être réunies : contact de 2 muqueuses dans les 2 sens avec sang et/ou sperme. Ce qui est certain, n'essayez pas d'avaler le sperme de votre partenaire, cela augmente effectivement les risques. Voilà pour mon témoignage, faites le test dès qu'un doute se présente.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


226876
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage vih - sida et prevention

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens ici livrer mon témoignage par rapport à l'angoisse que j'ai vécu face au VIH. Je met immédiatement un terme au suspense, j'ai eu les résultats aujourd'hui et je suis négatif (Technique de 4ème...Lire la suite

S+ , ma vie, mes difficultes - homosexualite et bi-sexualite

image

Tu veux dire de l´éradication du sujet oui. Mais t´as raison, je me suis un peu égarée en réagissant á TON message… Sorry Vinceremu. Aussi pour revenir á ton sujet : Je crois que tu n´es juste pas encore tombé sur LA bonne personne… Je...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Séropositivité
Voir tous les  autres témoignages